La Kawai Team en mission !

Faut bien vivre quelque part et se détendre... ^-^

Modérateurs : Noriko Asahina, Shimone Ayanami, Haoru Keitjiwa

Avatar de l’utilisateur
Haki Tokinoki
Genin nij'na
Messages : 457
Inscription : lun. 02 janv. 2006, 20:13
Localisation : Iwagakure no Sato

Message par Haki Tokinoki » sam. 08 sept. 2007, 22:58

Toki attendait l'heure fatidique. Elle et sa nouvelle équipe s'était composée, et il n'y avait plus qu'à réunir le dernier élément de cette mission, ou plutôt, la cible. Effectivement, Toki attendait Aoki devant un magasin de babioles. Elle avait eu le temps d'apprécier la chaleur de Konoha, après le froid glacial de Yuki, ce qui lui avait dégelé le cerveau et lui avait donné des idées machiavéliques, dignes d'une enfant de 9 ans.

Flashback

Toki était revenue de Yuki, où elle avait pu s'entraîner un peu. Le voyage retour avait été, comme à l'aller, assez long et éprouvant, ce qui donnait envie à Toki de se dégourdir les jambes et de penser à se détendre. Elle n'était pas ce genre de ninja qui s'entraînait sans relâche pour devenir plus forte. La seule chose qui lui importait était de ne pas se prendre la tête et d'aller toujours de l'avant. Avoir raté son examen chuunin n'était pas un échec pour elle. Toki, d'ailleurs, se sentait assez chuunin pour le devenir. Elle s'était donc auto persuadée quant à son poste. Il n'y avait de toutes façons pas de raisons qu'elle ne soit pas chuunin, puisqu'elle avait battu Aoki, et qu'elle avait réussi à gagner des combats. Le Kage de Yuki lui avait dit qu'elle passerait Chuunin. C'était sûrement une erreur de la part de l'administration, qui n'avait pas encore reçu les ordres du kage. Après tout, elle était plus forte que lui. Ca aussi il l'avait dit.

Bref, son retour à Konoha s'était bien passé. Elle vagabondait dans les rues et dans le parc de Konoha. Le froid de Yuki était si glacial qu'elle profitait bien de ces instants à Konoha. Elle n'avait jamais été aussi contente de pouvoir aller dehors sans porter de gros manteaux moches et pas très confortables. La liberté, la sensation d'être libre, Toki aimait assez Konoha pour ça.

C'est dans cet environnement chaleureux et bisounoursien que Toki fit la rencontre d'une jolie jeune fille, Akeru. Akeru, une Inuzuka. Toki remarqua le signe sur ses joues, qu'elle avait aussi remarqué sur les joues de Gzaltan. Elle remarqua aussi une petite chienne toute noire, et Toki sauta directement dessus !

A la vue de la petite fille bondissante, agressant sa chère Hara sans permission, Akeru interrompit sa balade en fronçant légèrement les sourcils. C'était qui cette inconnue qui se permettait de toucher à son chien ? Et le pire, c'était que Hara, en bon toutou, adorait sérieusement les câlineries de Toki, aboyant même joyeusement. "Hara..." Cette petite fille, elle l'avait déjà vu, avant. A Yuki, avec l'homme à l'écharpe. Nemuri. D'ailleurs, elle portait encore l'écharpe qu'il lui avait tricoté à la vitesse de l'éclair, lors de leur leçon de snowboard. Et rêvait toujours secrètement de lui voler la sienne. La compagne de l'Inuzuka fit semblant de ne rien entendre, lapant la joue de l'Iwaienne sans se soucier de sa maîtresse. Qui pinça imperceptiblement les lèvres, visiblement peu contente de la sociabilité de l'animal, et n'ajouta rien, fixant la scène avec amertume.

Toki, qui visiblement adorait les animaux, ne put qu'apprécier ces moments avec cette petite chienne. Elle leva un instant les yeux sur la maîtresse qui n'avait pas vraiment l'air d'apprécier que Toki se jette sur sa boule de poils sans prévenir.

" C'est ton chien ? Il est trop mimi ! Comment il s'appelle ? Jpeux devenir son amie ? Et toi tu t'appelles comment ? Tu veux devenir aussi mon amie ? "

L'air pas franchement enchanté d'Akeru s'estompa légèrement quand Toki prit la parole, laissant son indifférence habituelle reprendre sa place.
"... C'est Hara. Ma chienne." Elle jeta un oeil à Hara, et ajouta un :"Je crois qu'elle t'aime déjà." neutre, faisant un simple constat.
Si parler de sa bestiole était facile, elle eut plus de réticence lorsqu'il fallut se présenter, prenant une pause de quelques secondes hésitantes. "Akeru. Akeru Inuzuka." La jeune fille oublia volontairement de répondre à sa dernière question, peu à l'aise avec ce genre de demandes, et préféra regarder l'Iwaienne sans sourciller, se rappelant les quelques occasions où elle l'avait vue en compagnie du Chûnin Laineux. Cette petite était forte, plus qu'elle n'en avait l'air. Et si... ?
"... Tu connais Aoki Nemuri ?"

Aoki. Bien sûr que Toki le connaissait. Sa course folle dans l'hopital de Konoha avait été le début de l'amitié entre ces deux personnes. Puis, Toki avait squatté chez lui, puis ensuite, à l'examen chuunin, c'était lui qui avait donné la force à Toki de continuer.

" Ouais, jle connais ! Il est super gentil mais pas très fort en fait. Enfin moi je dis ça parce que je suis chuunin, donc c'est normal que je soies forte. Et puis Aoki est un peu bête. Alors je le surveille. Mais faut pas lui dire, sinon il va pas être content, parce que j'ai 9 ans et puis lui c'est un papa, alors il est pas habitué à ce qu'on le surveille. "

... Elle était Chûnin ? Akeru n'avait porté à l'examen Chûnin qu'un oeil distrait, préférant les sorties pédagogiques et autres balades solitaires dans les contrées Yukiennes aux exploits télévisuels des Genin du monde entier. La seule exception avait été Gzaltan, pour une raison compréhensible. Aussi, quant à savoir si Toki mentait ou non, l'Inuzuka n'en avait aucune idée. Et, quitte à douter, autant lui en accorder le bénéfice. L'étudiante répondit un simple "Ah." peu expressif, puis intima à Hara de revenir à ses côtés d'un regard, coupant court à cette séance câlineuse qui l'horripilait. Elle se baissa pour ramasser son chien, l'embrassa sur la truffe comme à l'accoutumée, puis se remit debout en toisant la petite fille de ses yeux noisette. Ce bout de chou était fort, bien plus fort qu'elle. Et semblait terriblement naïve, tous comme les mômes de son âge. Une lueur qui ne présageait rien de bon s'enflamma au fond des prunelles de l'Inuzuka. Son plan allait enfin pouvoir être mis à exécution.
"Dis-moi Toki-chan... Ca te dirait de faire une bêtise ?"

Il faisait beau, en ce début d'après-midi. Toki avait laissé un message à Aoki comme quoi il faisait partie d'une nouvelle équipe et qu'il devait rejoindre son sensei, dont le nom n'était pas précisé sur la fiche. La petite Toki s'était improvisée chef de groupe pour la journée. Elle avait essayé au maximum de faire une invitation officielle, pour qu'Aoki ne pense pas que ce soit la petite Iwaienne qui l'ait faite. Cependant, ce qui trahissait son plan était que le texte était écrit en crayon de couleur rose.

Et c'est ainsi que Toki, Akeru et Aoki allaient se retrouver pour une mission un peu spéciale.

HRP: Aoki ! T'es obligé de venir ! De toutes façons, t'aimes trop Toki pour pas venir xD

Et puis sinon : Post fait avec Akeru ^^
» Iwa no Toki

RP:
» Je suis une bombe saiksuelle \o/ Je vais pouvoir me marier avec Hyodo et le Pingouinkage :)

Avatar de l’utilisateur
Nemuri Aoki
Chûnin en noir et blanc
Messages : 1042
Inscription : ven. 03 nov. 2006, 15:28
Localisation : Village de la Feuille

Message par Nemuri Aoki » mar. 11 sept. 2007, 16:34

Aoki était à la fois étonné et amusé. Il venait de recevoir un message étrange, ayant l’allure d’une convocation officielle. L’allure, seulement. Car, aussi loufoque que cela puisse être, le texte était grossièrement écrit avec ce qui ressemblait à du crayon de couleur. Rose de surcroît. Le village vivait en effet une période mouvementée, mais la situation était elle si terrible qu’un embargo sur les stylos ou l’encre était décrété ? L’administration n’avait elle rien de mieux à utiliser ? Aoki lu et relu le papier, cherchant à analyser l’écriture. Celle-ci était académique, attachée et trop appliquée pour paraître vraie. C’était l’écriture d’un enfant. Or, le Chûnin ne connaissait qu’une seule enfant ayant assez de culot pour lui faire un coup pareil : Toki le démon d’Iwa ! Que se tramait-t-il dans la tête de la jeune fille ? Son escapade à Yuki lui aurait elle donné des idées ? Aoki se mit à faire basculer sa chaise, se grattant le menton, dans une attitude songeuse. Devait il oui ou non allez au rendez vous ? Quel excuse pourrait il inventer pour abandonner son poste ? Pour dire la vérité, il rêvait de rejoindre Toki, son cœur bouillait rien que d’y penser. Avec elle, il était certain de s’amuser. Beaucoup plus qu’ici face à son bureau. Peu à peu, un plan machiavélique s’échafaudait dans son crâne.

*Tous les Chûnin promu à Yuki son revenu à Konoha, pratiquement. Certains n’ont pas encore choisis leur voie. Ils doutent, ils laissent traîner les choses. Je vais leur donner un coup de pouce. Avec ma machine à écrire, il va être plus simple pour moi de créer une convocation d’un nouveau promu. Je vais lui donner une mission, et il ne pourra pas refuser. Qui pourrais-je choisir ? Kuryo Fumiro, je le connais vite fait. C’est un grand timide, il ne pourra pas refuser. Mouhahahahahahaha*

Si tôt dit, si tôt fait. Aoki écrit sa fausse convocation et l’envoya à Kuryo par les voies officielles. Le Jeune homme se présenta, dans ses petits souliers, la mine basse. Quand il vit la tonne de dossiers qu’il devait remplir, un air de réprobation se pointa dans son regard. Mais, Aoki, d’une voix ferme sû se faire obéir. Il avait déjà vu d’autres collègues le faire, et certaines intonations étaient terriblement efficaces. Aoki n’aimait pas vraiment ces méthodes, mais il se dit que cela apprendrait peut être au jeune Kuryo à se rebeller un jour un peu. Les meilleurs ninja savent prendre les bonnes initiatives.

Voila comment le Chûnin Nemuri Aoki se rendit tout heureux à se rendez vous pour le moins mystérieux. Sans se douter, bien sûr, de ce qui allait lui arriver…
Aoki Nemuri. Chûnin Punk-repentit (et Fan du tricot...) de Konoha

Avatar de l’utilisateur
Akeru Inuzuka
Genin kawaï
Messages : 122
Inscription : jeu. 16 nov. 2006, 22:55
Localisation : Konoha.

Re: La Kawai Team en mission !

Message par Akeru Inuzuka » sam. 29 sept. 2007, 14:44

Quand Toki vit Aoki arriver, elle ne lui laissa pas un instant de répit !

« Aoki~ ! On est dans la même équipe ! En plus maintenant jsuis plus obligée de dire sensei, parceque je suis chuunin, moi aussi ! »

C'était sa fierté, et elle fit un clin d'oeil à Aoki, avant de poursuivre son petit speech, bavarde comme elle est.

« Jpourrais t'aider à t'occuper des élèves. On serait partenaires, et puis je leur apprendrai plein de techniques. Et puis je pourrai leur montrer ce que c'est qu'un vrai ninja, parce que j'ai voyagé et j'ai fait des combats ! Enfin c'est pas que toi t'es un faux ninja, mais je t'ai jamais vu combattre, c'est moi qui ait toujours tout fait, donc ça serait mieux pour les élèves de voir un ninja qui se bat. En plus on ferait un super duo de chuunin ! Aoki-sensei et Toki-sensei ! Nos noms ils ressemblent. On pourrait ptet faire un mix des deux, un peu comme Taoki-sensei, ou Atoki-sensei. »

Toki avait les yeux rivés sur Aoki, comme si elle voulait percer un secret bien enfoui du chuunin. Elle avait le regard insistant, qui ferait presque peur si on ne connaissait pas la petite. Un regard de tueuse. Un regard qui montrait la détermination, et, quelque part, l'envie.

La petite genin/chuunin interrompit net son discours. Elle prit juste les mains d'Aoki et lui fit :

« Regarde, là-bas c'est trop bien y'a... »

Toki avait besoin de détourner le regard d'Aoki. Il fallait qu'elle trouve quelque chose à lui montrer. Sans réfléchir, elle continua sa phrase.

« ...Saya qui a enlevé ses bandages ! »

Pourquoi Toki avait dit une chose pareille ? Sûrement parce qu'elle sait qu'Aoki est un homme - ... - et qu'il détournerait forcément les yeux pour vérifier si c'était vrai. Toki n'est pas du genre à fantasmer sur ses professeurs, sauf si c'est un très bel homme. Bref, le but était de détourner l'attention d'Aoki, et c'était le signal pour lancer l'assaut !

Signal auquel Akeru réagit au quart de tour. Tapie derrière une babiole imposante, quelque part sur le côté droit d'Aoki, heureusement hors de son champ de vision, elle épiait attentivement tous les bruits alentours, allant de la voix aigue de Toki aux bavardages de la commerçante du magasin. Ah. Oh. Une rumeur de laine vint titiller son odorat, lui faisant légèrement retrousser le nez. Les sens exacerbés, elle crispa légèrement les muscles, se préparant à la fameuse diversion de Toki. Regardant Hara dans les yeux, sans un mot, elle hocha doucement la tête, tandis que la bestiole lui répondait par un battement de queue silencieux. La stratégie de la Kawai Team avait été mise au point avec une précision -plus ou moins- draconienne et se révèlerait terriblement efficace, bien entendu. Même si Aoki était Chûnin. Même s'il avait une écharpe qui rendait plus fort. Quoiqu'il en était, Akeru avait le coeur qui battait à cent à l'heure, entendant la jeune Iwaienne prononcer le nom de Saya.
... Go.
Bandant ses muscles pendant une micro-seconde, elle bondit sur le Chûnin sans un mot, essayant de faire le moins de bruit possible, alors qu'il devait -normalement- tourner la tête vers un fantasme Konohaien type, suivie par Hara. La jeune fille visait son écharpe, directement, pour la lui arracher -ou, au pire, s'y accrocher sans bouger-, tandis que le chien, pour assurer ses arrières, se jetait sur le bas de son pantalon, toutes canines dehors.

La première partie de leur mission allait-elle se dérouler comme elles l'avaient prévu ?
Evidemment.
Ou pas.
Akeru Inuzuka, Genin de Konoha

- Retrouvailles / entraînement avec Ryugi [ Et un -presque- ( :p ) adorable MJ ].

Avatar de l’utilisateur
Nemuri Aoki
Chûnin en noir et blanc
Messages : 1042
Inscription : ven. 03 nov. 2006, 15:28
Localisation : Village de la Feuille

Re: La Kawai Team en mission !

Message par Nemuri Aoki » dim. 30 sept. 2007, 20:35

A peine arrivé que Toki débutait la conversation comme une balle de fusil. Apparemment, l’enfant avait plein de choses à raconter, ce qu’Aoki trouva bizarre. En effet, c’était généralement lui qui menait le dialogue entre eux. La petite n’était pas vraiment du genre à épancher sa vie. Plutôt de celle qui pose un milliard de questions sans vraiment expliquer pourquoi elle voulait savoir. Aoki était assez réjouit de ce retournement de situation. Cela prouvait qu’elle l’avait à la bonne, qu’il devenait en sorte un ami officiel, ou un confident. Il savait combien il n’était pas évident de vivre sans racine, loin de son pays et de ses parents. Il espérait que Toki se fasse des amis à Konoha, toutefois sans l’oublier lui. Deviendrait il jaloux ? Comme ces pères avec leurs filles ? Cette pensée fit rugir Aoki. Assurément, il ne voulait pas devenir un vieux con. Mieux valait qu’il écoute ce qu’elle avait à lui dire au lieu de se poser trop de questions.
Première surprise, Toki appartenait à son équipe, et était devenue Chûnin. Cette nouvelle saugrenue lui rappela pourquoi il était ici : La Convocation étrange, voire totalement suspecte ! L’anguille dépassait grossièrement du rocher, mais Aoki ne voyait pas le but de la manœuvre. Toki voulait elle jouer au ninja, faute d’avoir des missions ?
Deuxième surprise, elle ne l’avait jamais vu combattre. Etait-ce là une proposition ou un défi ? Voulait elle découvrir ses capacités ? Aoki commençait à sourire en entendant sa proposition d’échange de noms. Il allait presque répondre positivement pour le Taoki-sensei, quand Toki arrêta net son discours et le fixait d’un regard particulier. Un regard qu’il ne lui connaissait pas. Quelque chose n’allait pas.

Aoki fit abstraction de tout pendant quelques parcelles de seconde. Ses sens s’affinèrent. Autour de lui, il régnait un noir complet. Alors, il sentit. Cette goutte lui traverser le dos. Et le poil de son échine qui se dressait. Danger !
Toki lui tenait les deux mains. Etait elle de mèche ? Ou pouvait elle être toucher par l’attaque ?
Il ne fit même pas attention à sa dernière phrase. Il voulait simplement la mettre hors de danger. D’un geste un peu brusque, il retira une de ses mains, et de l’autre la poussa en criant : « A terre ! »La plaquant contre le sol, il se retourna et lança un kunai sur l’attaquant.

Aie ! Ils étaient plusieurs, les salauds. L’autre était un chien qui lui mordait la jambe.

« Putain de clebs ! Fait dodo. » dit il en lui plaquant sa main droite dur la nuque. Il y eu une sorte de glapissement étouffé, puis, plus rien.

Aoki se préparait à finir le premier, quand il se rendit compte de son erreur. Ce n’était qu’Akeru Inuzuka. Heureusement, le kunai n’avait que prit son col, si bien qu’avec la force de l’impact, elle se retrouvait clouer par le tee-shirt, les pieds ballants à quelques centimètres du sol. La situation prenait une posture tragi-comique. Aoki, l’adrénaline fusant dans son organisme, se trouvait entre l’envie d’éclater de rire, et d’éclater la tronche du premier venu. En lui sommeillait une bête cruelle, l’enfant belliqueux qu’il était auparavant.
Les gens dans la rue commençaient à les regarder. En tant qu’adulte, Aoki se devait de faire la morale. Ce qu’il détestait.

« Hey, t’es folle ou quoi ? J’aurais pu te tuer. Ca va ? Pas trop de bobo ? »

A ses pieds, le chien gisait toujours. Sans mouvements.
Aoki Nemuri. Chûnin Punk-repentit (et Fan du tricot...) de Konoha

Avatar de l’utilisateur
Haki Tokinoki
Genin nij'na
Messages : 457
Inscription : lun. 02 janv. 2006, 20:13
Localisation : Iwagakure no Sato

Re: La Kawai Team en mission !

Message par Haki Tokinoki » dim. 07 oct. 2007, 12:02

Tout se passait bien, jusqu'à ce qu'Aoki réagisse. Pourquoi ce gros naze devait-il être aussi prudent ? Il avait perdu contre une petite fille de 8 ans et d'un seul coup, il devenait assez fort pour neutraliser tout le monde comme ça. C'était un peu trop louche pour Toki.

Cette dernière était au sol, un peu assommée par l'attitude brusque du chuunin. Lors de l'attaque d'Akeru, Aoki avait poussé la petite pour la protéger. Mais comme Toki était de mêche avec l'attaquante, elle prit ça comme un geste méchant et pas très gentil (NDR: mon cerveau se liquéfie au fur et à mesure que j'écris). Elle se releva et frotta sa tête avec la paume de sa main.

« Non mais ça va pas ? C'est toi t'es fou. T'aurais pu nous tuer. Maintenant je vais avoir une grosse bosse. Jt'ai rien fait, moi, c'est Akeru-chan qui t'a sauté dessus. Pourquoi tu m'as poussée ? Pff... t'es trop nul. En plus t'es moche. »

Toki voulait se retourner pour bouder Aoki, mais elle aperçut le chien inerte sur le sol. La petite sauta dessus, paniquée, prête à pleurer. Elle tenta de le réveiller en lui touchant le ventre, mais il ne répondait pas. Toki se mit à pleurer.

« T'as tué Chibi. »
» Iwa no Toki

RP:
» Je suis une bombe saiksuelle \o/ Je vais pouvoir me marier avec Hyodo et le Pingouinkage :)

Avatar de l’utilisateur
Akeru Inuzuka
Genin kawaï
Messages : 122
Inscription : jeu. 16 nov. 2006, 22:55
Localisation : Konoha.

Re: La Kawai Team en mission !

Message par Akeru Inuzuka » dim. 07 oct. 2007, 13:26

Sans avoir le temps de comprendre quoi que ce soit, Akeru se retrouva violemment tirée par le col, à contresens, l'étranglant soudainement, pour ensuite sentir sa tête heurter, avec la même violence, une surface dure. Aïe Aïe Aïe. Elle rouvrit les yeux clos suite au choc, accusant le coup avec plus ou moins de difficulté. Qu'est-ce qu'il s'était passé ? Mal de tête, vue encore un peu trouble. En train de suffoquer à moitié, enserrée par le col de son haut, elle reprit toutefois ses esprits, entendant Aoki s'enquérir de son état. Elle glissa une main entre son vêtement et elle, éloignant le col strangulateur, la laissant respirer à sa guise. "Ca... Va." Elle venait d'apercevoir Hara, au sol, sans un mouvement. Une peur indicible, la faisant chuter de haut, la saisit sans la prévenir. "Hara !" Sueurs froides, une sale panique la prit. Le coeur battant, elle tenta d'enlever le kunai profondément enfoncé dans le bois, apercevant Toki se jeter sur la chienne. Se débattant avec plus de force, elle finit par arracher un bout de son vêtement, redescendit sur Terre pour mieux se précipiter sur son Inu, ignorant Aoki. « T'as tué Chibi. » Non, ce n'était pas possible. Elle l'aurait senti, cette rupture qu'était la Mort. ... Hein, elle l'aurait senti ? Tentant de recouvrer un tant soit peu de calme, les mains tremblantes, elle se raisonna comme elle le pouvait, glissant une main sur le ventre de Hara, l'autre sur sa truffe.

Et ressentit alors le plus grand soulagement qu'il lui eut été donné d'éprouver. Son ventre se soulevait au même rythme qu'un souffle chaud s'exalait de sa truffe. Elle respirait. Etait simplement endormie, ou assommée. Elle s'assit stablement au sol, laissa aller ses épaules, encore éprouvée par le taux d'adrénaline paniquée qui avait atteint un pic, avant de s'écrouler dans la même minute. Akeru se passa une main sur le front, leva les yeux vers Toki avec un léger sourire -encore chancelant. "Ca va aller. Elle est pas morte." ... Et si ç'avait été le cas ? Si Aoki avait été Saya, et l'aurait tuée ? Et si Hara mourait, dans un futur combat, ou mission ? Chassant ces problématiques typiquement Inuzukiennes, elle leva les yeux vers Nemuri-san, se gardant de ressentir une once de rancoeur à son égard. C'était elle qui avait mené l'attaque, lui avait réagi en conséquence. Et normalement, était-elle tentée de penser.
"Vous pouvez la réveiller ?" Merde. Sa voix tremblotait encore. Déglutissant difficilement, elle regarda l'écharpe du Chûnin, pour se rassurer un peu. Et se rappeler leur objectif principal, aussi. Parce qu'une fois que la crise serait passée, il y aurait droit.
Akeru Inuzuka, Genin de Konoha

- Retrouvailles / entraînement avec Ryugi [ Et un -presque- ( :p ) adorable MJ ].

Répondre

Revenir à « Centre - Ville de Konohagakure no Sato »