Rencontre amicale ... (team Saya et team Musashi)

Le pays lui-même...
C'est là que seront réalisées une partie des missions.

Modérateurs : Noriko Asahina, Shimone Ayanami, Haoru Keitjiwa

Avatar de l’utilisateur
Musashi Akaito
Jounin botinator (ou, le tueur de bots)
Messages : 4779
Inscription : mar. 06 déc. 2005, 22:15
Question obligatoire : NNS
Localisation : Suna

Message par Musashi Akaito » dim. 29 avr. 2007, 22:09

[HRP : je reprécise ici (parce que tout le monde n’est pas forcément aller voir la discussion qu’il y a dans la partie Question et Problèmes Divers : pour ce tour le kawarini sera considéré de la même façon qu’il l’a été depuis le début de ce combat , nous prendrons en compte les nouvelles règles concernant le kawarini plus tard lorsqu’on sera tombé d’accord sur ses modalités d’utilisation ^^.

Cette fois ci les résultats ne sont pas séparés selon les combats qui ont eu lieu étant donné que ceux-ci se sont pas mal regroupés , vos résultats sont donc dispatchés à travers ce post :P]






Les serpents recouvraient en partie le corps de Musashi , sa respiration devenait haletante mais constata que la situation de son adversaire n’était pas forcément plus brillante , elle ne pouvait visiblement plus se servir correctement de son chakra à cause de l’ouverture répétée des verrous psychiques.

Alors qu’il allait donner l’assaut et tenter d’en finir avec ce combat une voix l’interpela.

"Toi la, toi et tes animaux immondes. Oh je te parle espèce d’erreur de la nature. C’est à toi que je parle. Je te ferai regretter de t’être attaqué à ma sensei. JE suis le seul à devoir la battre. Ma dent est trop grande contre elle pour que je laisse quelqu’un d’autre lui faire du mal. Tant que je ne me serais pas vengé d’elle, personne d’autre que moi ne pourra lui faire du mal, tu m’entends. Et pour l’affront que tu viens de faire, tu le paieras de ta vie. Tes étudiants aussi le paieront de leurs vies. Tu n’es pas le seul à pouvoir invoquer des animaux. Je te le ferai payer de toutes mes forces."

Musashi tourna la tête et aperçu Shinji sur un batracien. *C’est quoi ça ?!* , le jounin ne comprit pas réellement ce qui se passait , il voyait Shinji sur sa monture et pourtant quelque chose clochait , la grenouille ne dégageait absolument aucune présence , un animal de cette taille aurait du en dégager et pas simplement en petite quantité. D’ordinaire il n’est pas évident de reconnaître un bushin de l’original , mais ici le clone t l’original étaient tellement éloignés que la présence de Shinji ne pouvait brouiller la chose , c’était un bushin à n’en pas douter.

Shinji avait-il raté son coup ?? Pas vraiment , il avait même plutôt bien réussi son affaire puisque Saya profita de cette diversion pour foncer sur Musashi afin de lui assener un Konoha Senpu en plein visage. Même si la puissance de la jounin avait diminué il n’en restait pas moins que la résistance de Musashi avait suivi le même déclin. Après son coup la jounin de Konoha ne put enchaîner et posa un genou au sol brièvement avant de se redresser pour tenter une nouvelle attaque. La grenouille effectua un saut en direction de Musashi qui était toujours au sol lorsqu’une flèche vint la transpercer , Aoshi venait de tirer de son arbre et pu constater à son tour que cette grenouille n’était qu’une illusion. La flèche passa de part en part de la grenouille et alla se planter dans le sol de l’autre coté. Voyant ceci il ne tira pas la deuxième flèche qu’il avait prévu initialement , cela ne servait à rien de gaspiller une flèche pour une chasse qui au final ne rapporterait rien. Lorsque l’illusion de la grenouille retoucha le sol le spectacle fut peu banal , l’illusion de Shinji présent sur la tête de la grenouille se mit à envoyer des claques dans le vide puis disparu peu après ça.


Changement de scène , au même moment que Shinji provoqua Musashi avec son clone :

Ichigo s’était entaillé la main afin de résister un peu plus à la bombe somnifère qu’il avait lui-même lancé , il voulait rester éveillé à tout prix et s’était infligé cette blessure volontairement pour ne pas sombrer tout de suite. Il lança 5 kunai en direction de Lee qui ne semblait plus se défendre , recroquevillé sur lui-même sans le moindre geste. Tsune dans un dernier éclair de lucidité permuta avec le premier kunai et prit le reste dans le corps avant de s’écrouler , il venait de réussir à bloquer l’attaque et sombra aussitôt après , le combat était maintenant fini pour lui. Ichigo fut spectateur de la scène et il tenta de se rapprocher de Tsune qui venait de tomber , il ne voulait pas l’achever , au contraire même , il voulait s’assurer que son adversaire du jour respirait toujours, et faire tout ce qu’il pouvait pour le maintenir en vie.

Seulement dès ses premiers pas Ichigo commença à tituber et à fléchir les genoux quasiment à chaque pas. Il était maintenant à 4 pattes , la douleur qu’il s’était infligé n’était qu’à peine suffisante pour le maintenir éveillé et il s’écroula à environ 1m50 de Tsune qui ne bougeait plus du tout et de Lee qui n’avait toujours pas relevé la tête , même si son esprit arrivait à rester éveillé ses membres ne réagissaient plus , la bombe somnifère faisait maintenant effet sur lui. A peine avait-il fermé les yeux qu’il sentit une série de baffes lui fouetter le visage. Il entrouvrit les yeux et aperçu Shinji et une grenouille au dessus de lui en train de tenter de le réveiller d’une manière peu agréable mais d’une efficacité redoutable [HRP : voila la raison des claques dans le vide de son clone :P]. Le genin fit disparaître ses clones pour ne pas gaspiller de chakra , sa seule préoccupation était maintenant de faire reprendre connaissance à son camarade.


Changement de scène , toujours au même moment :P :

Toki lança un kunai en direction de Shinshi celui-ci était accroché à un ruban , puis la jeune genin prononça quelques mots que personne ne pu entendre , et même de toute façon que personne ne pouvait comprendre étant donné qu’elle utilisait sa technique personnelle , son Toki Bushin. Quatre illusions du kunai apparurent aux cotés de l’original , ceux si étaient liés entre eux et visaient une seule et même cible : Shinshi. Toki reprit son kunai original en tirant sur le ruban puis se précipita vers son adversaire pour lui porter un nouveau coup. Shinshi eut juste le temps d’effectuer un kawarini et évita ainsi la nouvelle charge de Toki. Il pris plusieurs kunai dans sa poche et les envoya ensuite vers Naera qui ne tenta pas d’esquiver mais qui tendit son bras en direction des projectiles. Ce que tenta Naera ne fut qu’un demi succès , certes les armes avaient bien été amorties pas son expulsion de chakra mais le lancé de Shinshi était un peu trop puissant pour que ceux-ci ne se plantent pas un minimum dans le bras. Naera retira ceux-ci de son bras an en serrant les dents , son bras allait devenir difficile à utiliser en plus de sa jambe déjà blessée lorsque Shinshi avait utilisé sa technique personnelle.
Elle somma Toki d’en finir avec Shinshi et se tourna vers la position d’un combat qui semblait avoir pris fin , trois personnes se trouvaient là bas au sol , seul Shinji était debout et en train de mettre des claques à Ichigo. Elle prit alors un des kunai et l’envoya en direction de Lee , cette fois ci Tsune ne se relèvera pas pour sauver le jeune garçon …Le kunai qu’envoya Naera se planta dans l’épaule de Lee qui sortit aussitôt de sa torpeur par un cri de douleur , il n’avait pas vu le kunai arriver sur lui.
Toki s’apprêta à se jeter à nouveau sur Shinshi lorsque celui-ci fit demi tour , il s’enfuyait pour le moment , il savait qu’il ne pouvait pas gagner contre Toki et Naera à la fois et avait décidé de se cacher un peu en attendant de trouver une nouvelle idée pour la suite du combat. Toki stoppa sa course et le laissa partir , elle ne cherchait pas à se battre à la base et était suffisamment lucide dans cette situation pour ne pas poursuivre le combat.





Le cri qu’avait poussé Lee interpella Aoshi , Shinji et Ichigo qui rouvrait à peine les yeux , mais surtout il interpella Musashi et Saya qui avaient juste repris leur combat sans utiliser de techniques particulières , Saya le pressant au corps à corps et Musashi utilisant ses serpents pour combler un peu ses faiblesses dans ce type de combat rapproché où il allait finir par être clairement désavantagé si le combat restait dans ce style. Musashi tourna la tête vers Lee qui venait de crier et constata de la situation là bas , Lee et Tsune étaient à terre , Aoshi était toujours dans son arbre , et Shinshi n’était même plus là , les combats la bas étaient finis il devait fuir désormais car il savait que Saya ne les laisserait pas tranquillement s’éclipser. Il se précipita alors vers Aoshi , mettant ses dernières force dans cette course, Saya suivant de près celui qui était en train de fuir le combat. Lorsqu’il fut sur la branche sans un mot il le prit dans ses bras et replongea au sol pour aller chercher les deux autres qui étaient toujours au sol , Aoshi se trouvait donc collé aux serpents qui étaient toujours sur le corps de Musashi , quoi de plus agréable que cela …. Avec Aoshi il était assurément moins rapide et Saya finit par le rattraper et lui envoyer un violent coup de pied dans le dos. Musashi valsa avec Aoshi dans ses bras avant de se retrouver quelques mètres plus loin , Saya fonçant déjà vers eux.

*C’est pas vrai elle ne nous lâchera pas !!*

Il plaça ses mains devant lui et composa quelques sceaux , certainement le dernier jutsu qu’il utiliserait , il ne devait pas le rater. Lorsque Saya fut juste en face d’eux il l’a fixa dans les yeux. « Shinin no Genei !!! ».

L’instant d’après Saya vit Musashi foncer sur lui , l’épée de vent activée et brandie au dessus de sa tête, elle ne pouvait pas bouger , elle était comme paralysée , l’épée vint se planter en plein dans son ventre , elle se voyait mourir sans pour autant pouvoir bouger.

Le shinin no genei simule la mort dans l’esprit de la personne visée , sa propre mort … Musashi venait de gagner le temps qui lui était nécessaire , il reprit Aoshi dans ses bras et fonça vers Tsune et Lee. Il se posa entre les deux et ordonna à ses serpents de saisir ses deux genin , Tsune ne bougeait plus et Lee n’avaient plus que des mouvements liés à la douleur du dernier coup de kunai. Lorsque les serpents furent enroulés autour des deux genin Musashi partit en direction de Suna , il ne savait pas où était Shinshi et cela l’inquiétait. Il n’envoya aucun jutsu sur les genin de Konoha pour les empêcher de les suivre , il savait que Toki ne bougerait pas étant donné qu’elle avait tout fait pour éviter que le combat ait lieu , Naera et Ichigo n’étaient assurément pas en état de les suivre , et Shinji était trop occupé à faire des mamoures à Ichigo afin que celui-ci reste éveillé. Musashi retrouva Shinshi quelques instants après , celui-ci avait aperçu le jounin qui fuyait en partant ses trois camarades et les avait rejoint , courant aux cotés de Musashi qui n’avait plus qu’un seul objectif désormais : repasser la frontière.

Lorsque Saya reprit ses esprits pour constater qu’elle venait d’être victime d’un genjutsu , elle ne percevait plus Musashi et ses genins , ils étaient déjà au loin , le combat était maintenant totalement terminé …

------------------------------------------------------------------------------------
Coté Team Saya:

Elle n'était pas de bonne humeur, elle avait perdu son enthousiasme, elle a tout perdu quand on y réfléchit bien. Saya ne comprenait toujours pas ce qui vient de se produire. Il menait la danse tellement il la dépassait et ce fuyard choisit de disparaitre sans dire au revoir, sans finir plutôt son combat. Elle se dépecha de sortir des kunais, non c'pas ca, elle les jetta à terre puis refouilla dans son sac. Ah voilà son arme fatale.

Elle tenta de poursuivre les sunaéins déjà loin, mais qu'importe braquant devant elle un cahier de notes avant de crier pourvu qu'il l'entend mais ca ne sera pas le cas puisqu'elle a été prise suffisement dans ce genjutsu pour perdre la notion du temps. Musashi et ses genins étaient hors ses griffes et ne pouvaient en aucun cas l'écouter pester encore et toujours.

"Le sunite, salaud, reviens, c'est pas fini. Regardes dans ce cahier, c'est écrit que tu as perdu j'te dis. Tu as fuit ce qui fait que tu as été vaincu. Bordel, je comprends pas c'toi qui gagnait et là tu me plantes là comme ca, revieeeennnnnnnsssssss ingraaaaaaaaaaattttttttttttt!!!!" De ce pas Saya venait de s'auto-proclamer vainqueur (je connais pas le féminin de ce mot XD) car l'adversaire s'est barré et dans son bouquin de l'art du fight, disparu sans laisser de traces = You lose, KO. :P Quoi de mieux pour la mettre en rogne, surtout que ses muscles ne lui permettaient pas de les pister jusqu'à les rattraper, quite à investir Suna.

*Le lâche...La prochaine fois que je le vois, je le cadenasses pour qu'il continue a tout prix c'putain de combat...Je lui couperais les ailes pour qu'il ne s'envole pas....J'mettrais de la colle super puissante sous ses serpents à la noix....* Par ses pensées, celà se voyait qu'elle n'avait pas apprécié ce geste, d'autant plus qu'elle était plus faible...

Elle se retourna vers ses élèves. D'un sourire quelque peu forcé, voyant ses yeux, c'est clair sourire relevait de l'exploit. En revanche ses mots étaient sincères.

"Bien joué, vous m"impressionnez, j'pensais que vous alliez capituler plus rapidement, mais vous êtes en une pièce et vous vous êtes bien débrouillés! Personne ne va au trou! Vous avez géré en équipe à ce que je vois, suivant votre position, c'est ce qui comptait, félicitation les jeunes, vous êtes genins, je vous ai remis le bandeau avant pour vous booster le moral, vous avez réussit le test et très bien d'ailleurs!! Reposez vous bien. Shinji t'es plus en état que les autres, si tu veux bien récupérer mon autre sac là ou le sunite est venu nous cherchez des crasses au début, il y a de quoi manger et boire, reposez vous bien, on va camper ici pour ce soir! Il y a aussi des bandages dedans pour les blessés." Elle regarda Shinji un instant, étonnée qu'il lui a filé un coup de main, d'autant plus qu'elle n'aurait jamais accepté celà, qu'il se blesse pour l'aider c'était inconcevable.

Elle s'appreta à s'éloigner de vous pour aller se reposer ailleurs quand elle vit Toki, elle ne s'approcha pas de toi ma belle mais fit en continuant sa marche.

"Petite, on est quite, tu as refusé de te battre pour moi et tu as abandonné le combat, je t'ai fait soufrir mais tu es revenu pour tes amis, peut-etre même que tu les as aidé, c'est ce qui comptes! Comprends moi et oublions tout ca tu veux...Restez là!" Catégorique, mais sa voix était fatiguée, son corps las, déchiré, elle n'en pouvait plus.

Elle s'éloigna donc pour disparaitre dans la plus grosse crevasse qu'il y avait par sa faute et s'asseya dedans, le trou c'était elle qui le méritait. Dans le noir, loin de vous, elle réfléchissait? Non elle tapait du poing les murs, une habitude. Sa punition d'avoir perdu contre le sunite et de vous avoir mis en danger ainsi... Peu de temps après le silence, la bête méditait car elle n'avait plus la force de frapper, ses mains en sang, elle veillait sur vous de son trou. Un long moment avant qu'un large sourire se dessine au bout de ses lèvres ensanglantées, elle était intérieurement ravie de cette journée. La vie en rooooseeee tam tatam, voilà quoi XD!

Restez ou vous êtes, ne venez pas vers elle pour la simple raison que je vous bloquerais (je peux pas vous répondre ;)), discutaillez, reposez vous ou faites ce que bon vous semble, vos réactions etc.... la suite viendra o/!!!Ne vous barrez pas hein :p Merci les sunites pour ce fight et bonne continuation ;), peut etre a plus :super:
----------------------------------------------------------------------------------

[HRP : et voila :P

Fin des hostilités donc pour tout le monde ici ^^. Il y a eu quelques petits soucis avec des techniques qui ont entraîné des débats , c’est de notre faute étant donné le manque de précision sur certaines , on espère juste que ca vous a amusé malgré tout :P.

Au passage , la fin des hostilités était prévu pour cette date exactement (on se disait qu’un combat trop long finirait par ennuyer ^^) , on ne pensait pas que vos actions coïncideraient aussi bien avec le planning fixé :lol: ). La ça va être retour dans nos coins respectifs et derrière ça va très vite enchaîner , mais ça vous le verrez d’ici peu :P.

A partir de maintenant ceux de konoha vont continuer à poster dans ce topic (impressions toussa toussa) et ceux de Suna retournent à leurs frontières dans ce topic (donc tout le monde peut voir étant donné que c’est aux frontières ^^).

Bonne continuation à tous :D]
Musashi Akaito, Jounin de Suna

Avatar de l’utilisateur
Haki Tokinoki
Genin nij'na
Messages : 457
Inscription : lun. 02 janv. 2006, 20:13
Localisation : Iwagakure no Sato

Message par Haki Tokinoki » mer. 02 mai 2007, 12:17

Toki tenta de porter son coup, mais Shinshi disparut. Il avait utilisé le Kawarimi pour s'en sortir, de cette attaque. Voilà. C'était la fin du combat. Toki savait qu'elle ne pouvait plus distinguer quelque chose. La seule chose qui la retenait était Shinshi. Elle le voyait maintenant courir. Elle essaya de le suivre, mais son image disparaissait. Elle devenait aveugle. Elle ne pouvait plus voir le monde où elle agissait. Elle voyait seulement des choses qui tournaient autour d'elle, les saisons qui passent, les gens qui se promènent ci-et-là... Elle revoyait de temps en temps les deux grands serpents, pendant un instant. Les scènes se mélangeaient. Toki renonça.

Son corps devint encore plus froid. Elle ne bougeait plus, et la température baissait. Si bien qu'elle se prenait les bras et tremblait. Ses jambes étaient alourdies par le froid. Elle ne tenait plus. Elle restait éveillée, aveugle, tétanisée. Les larmes pouvaient couler, mais Toki ne les ressentaient pas. Elle pleurait dans le présent, mais elle était perdue dans le temps.

Saya lui parlait. Toki ne l'entendait pas vraiment. Elle n'en avait d'ailleurs rien à faire des paroles de cette barbare. Même dans un meilleur état, Toki aurait évité les paroles de Saya, et même sa présence. L'ignorant, elle s'allongea sur le sol et se recroquevilla. Les yeux fermés, elle voyait les images de mort. Les yeux ouverts, elle ne voyait plus ce monde. Elle préféra garder les yeux ouverts, sans comprendre ce qui lui arrivait.
» Iwa no Toki

RP:
» Je suis une bombe saiksuelle \o/ Je vais pouvoir me marier avec Hyodo et le Pingouinkage :)

Avatar de l’utilisateur
Shiki
PNJ
Messages : 12
Inscription : sam. 31 mars 2007, 14:45

Message par Shiki » jeu. 03 mai 2007, 21:32

Alors que Shiki sautait de branche en branche suivie par les 3 genin , elle sentit un présence. Telle mère telle fille , il fallait aller voir , et si c’était un ennemi il fallait à tout prix lui démolir le portrait. Elle fit signe à ses trois suivants de ne pas faire de bruit et de dissimuler leur présence afin de pouvoir s’approcher sans se faire repérer. Lorsqu’ils furent suffisamment proches, Shiki pu constater que les personnes qui se tenaient là n’étaient autre que sa propre fille accompagnée de ses genin , elle n’était pas au point de rendez vous normal , que faisait-elle encore ici …

Elle fit signe à Sephy , Shaka et Shinkato de se redresser , elle s’avança la première sans pour autant continuer à dissimuler sa présence , elle se dirigea directement vers Saya.

« Qu’est ce que tu fais ici ?! Normalement on avait un peu plus loin , à… »
« Et toi qu’est ce que tu fous là aussi tôt ??!! Tu n’aurais du en finir avec les combats qu’en fin de journée. »
*Fille ingrate , laisse moi au moins finir mes phrases avant de poser des questions !!*

Les deux se fusillaient du regard , nul doute que tous ceux qui se trouvaient là ne pouvaient échapper à cette scène de ménage tellement le ton des deux était violent et fort. Le silence s’était installé enter les deux qui n’avaient cessé de se lancer des regards assassins.

« Bon bon … Nous en étions rendu quasiment à ce qu’ils se mettent à se battre entre eux , mais aucun d’entre eux ne semblait vraiment enclin à porter la main franchement sur les deux autres. J’ai donc provoqué une émeute et me suis tiré avec la caisse »
« ……………. »
*L’enfoirée … Si ça vient à se savoir à la prochaine fois que j’irai la bas je risque d’avoir quelques ennuis par sa faute … Elle vient de me griller sur mon gagne pain !!!!*

Saya hésitait , lui couper la tête ou bien lui arracher les intestins , il ne fallait pas agir à la hâte , tout cela demandait une immense réflexion … A ce moment là Shiki constata les blessures aux mains de Saya ainsi que diverses marques de coups et quelques brûlures au niveau des bandages qui lui recouvraient le corps.

*Vu que les bandages ont l’air un peu atteint il n’y a pas de doute : elle a rencontré un pervers qui a tenté de lui enlever par la force.*

Saya voyant que sa mère la scrutait de partout sans poser la moindre question , décida de prendre la parole , elle connaissait trop bien sa mère pour savoir qu’elle était déjà en train de s’imaginer n’importe quoi alors que n’importe quel être humain censé aurait tout de suite compris qu’elle venait de se battre …

« Nous avons eu à combattre conter des ninja de Suna qui avaient pénétré sur notre territoire, un jounin et ses genin. »
« Et tu l’as accueilli comme je t’ai appris ?? Tu as gagné ?? »
« Pas vraiment , il a perdu. »
« Idiote s’il a perdu c’est forcément que tu as … »
« Il est parti avant la fin !! Il a fuit avec ses genin. »
« Ah oui donc effectivement c’est lui qui a perdu. »
*Qu’est ce que je venais de te dire vielle peau …*

Shiki regarda les genin de Saya et constata que certains avaient des blessures mais pas tous. *Il y en a qui ne se sont pas battu ou quoi ?? Saya , ma fille , tu es décidément une bonne à rien comme sensei , ne même pas être foutu de les forcer tous à se battre !!!*

Même si elle n’avait rien prononcé, Saya avait clairement lu dans les yeux de sa mère ses pensées mais n’osa même pas répliquer , elle avait déjà suffisamment passé ses nerfs sur cet arbre alors que les Sunites avaient fuit , *Elle ne vaut même pas le coup que je m’énerve sur elle …*.

Il ne fallait pas grand-chose malgré tout pour que Saya explose contre sa mère , une provocation de plus et elle s’en prenait une à n’en pas douter.

« Rentrons à Konoha. »
« Quoi ?? Et ta mission alors ?! »
« Cela ne servirait à rien , mes genin sont épuisés et les tiens semblent aussi d’ailleurs. Qui plus est il ne doit plus y avoir grand monde à combattre dans les environs , et même s’il y en avait il serait difficile de les contenir vu l’état dans lequel nous nous trouvons. »

Saya semblait faire preuve de sincérité dans ses propos , ce n’était pas fréquent lorsqu’elle tentait de protéger ses genin , d’ordinaire si elle tentait de les protéger alors sa brutalité restait son trait de caractère principal.

« Tu veux rire ??!! S’ils ont la force de rentrer alors ils peuvent très bien … »
« Ta gueule vielle peau !!! Je suis ta supérieure hiérarchique depuis peu , donc tu feras ce que je te dis , si je te dis que la mission qui m’a été confiée est terminée alors ça veut dire qu’elle est terminée , compris ??!! »

Fatiguée ou pas , Saya allait mettre une rouste à sa mère , et même si elles étaient de niveau équivalent , vu l’état d’énervement de Saya , nul doute que Shiki ne ferait pas le poids. Shiki resta bouché bée , Saya fit un geste ferme en direction de ses genin et de ceux que Shiki lui avait ramené , ils rentraient et sa mère avait compris que cette fois ci il ne fallait pas insister plus.

Mère et fille marchèrent en tête du cortège , Saya laissant comprendre que Shiki n’avait pas intérêt à la titiller , et Shiki jetant un œil de temps à autres pour repérer un moment où elle pourrait à nouveau l’ouvrir sans prendre le risque de s’en prendre une (moment qui ne vint jamais …) , elle avait rarement été refroidie ainsi par se fille sans le moindre combat , mais en même temps elle l’avait bien cherché …






[HRP :
Pour ceux qui ont participé au combat contre les sunites :
Impressions suite à la fin du combat , ce que vous avez fait avant que Shiki et les autres n’arrivent , la vision de l’engueulade Sya-Shiki , la décision de Saya de rentrer , le chemin du retour jusqu’à Konoha , etc …. (c’est pas les choses qui manquent ^^)

Pour ceux qui arrivent du topic de combat de coq :
Tout ce qui concerne la fin du combat de coq (votre propre combat , la baston générale , Shiki qui pique la caisse , le trajet pour rejoindre Saya à toute vitesse , etc …. (voir pour les autres pour la suite :P , encore une fois les choses à dire ne manquent pas ^^)


Une fois le post fait ici vous pourrez aller Free RP au village de Konoha un peu , et ne vous inquiétez pas ca ne va pas durer longtemps du tout , il y a une suite à tout cela évidemment ^^ . Si vous tardez à poster ici d’ailleurs surveillez bien ce qui se passe en ville , c’est important que vous suiviez les événements comme ils arrivent :winkk: ]

Avatar de l’utilisateur
Uchiha Shaka
Le Chûnin Escroc
Messages : 428
Inscription : sam. 26 févr. 2005, 14:45
Localisation : Au pied de mon arbre, je vivais heureux...
Contact :

Message par Uchiha Shaka » dim. 06 mai 2007, 0:07

You-hou \o.

Shaka était aux anges. On en finissait\o. Fin de ce bordel général, des petites filles inflammables, des gamins capables de couper un fil d'acier et d'enchaîner, tranquille, comme ça. Taka allait finalement reconsidérer son adhésion à la SPA, et l'autre fou à la carrure d'un Barracuda ( "...J'ai plus d'appétit ... qu’un barracuda...\o ♥ " ) croisé avec un catcheur de la WWO avait deux gros trous dans les mains. De son coté, Shaka, avec remords et amusement, avait fait en sorte que la dépouille quasi mortuaire de l'ex flirt de Shinkato se retrouve grillée des deux cotés - en cuisine, les enfants, apprenez qu'une viande n'est bonne que si elle est cuite à point des deux cotés.

Alors qu'un écureuil avec le même chapeau que le commandant de Fort Alamo était en train de finir d'arracher un bout de chair de la main du chieur incinératoire, il fit un vague signe à sa propre bestiole, qui aprés avoir ouvert dans le sol - au grand désespoir d'un architecte présent dans la salle et qui de toute manière eu la tète écrasée contre un presse agrume [ dans le cadre de la discussion ontologique virile qui avait lieu dans la salle ] par le géant aux cheveux gélifiés suscité - était en train de finir d'allumer son "p'tit" pétard, et de ranger quelques menus ustensiles (dont une boite marquée d'un "Nirvalexomilcoocoolzen" vert...).

Après s'être vaguement dodeliné dans la direction du boss et avoir lancé un vaillant "Notre peuuuple vaincraa..." en direction de l'autre écureuil (point levé collectif et couscous à qui se souviendra d'où ça vient...) , Nuttelaw'n Tak sauta cordialement sur l'épaule du jeune escroc et lui tendis [comprendre: se fit arracher] le petit rouleau de papier incandescent fourré à la médecine traditionnelle ...

"Eyh, boss, s't' moua, ça!" [fort accent jamaïco-népalais]

"Ecrase, ou je te transforme en reproduction des parents de Scott Tenorman (South Park, "Scott Tenorman doit mourir") ..."

" 'z'êtes pas cool, chef, j'lai pourtant bien faite ma crevasse..."


Shaka repassa l'objet licencieux à son écureuil après avoir considéré qu'effectivement, il avait malgré un détachement certain, sans doute sauvé la vie du poulet...ce qui pourrait être un motif de sanction. Mais il était d'humeur magnanime.

"R'prends ton bien, nain en fourrure... c'le dernier avant une dictature, et je te jure que si le Knirps est élu, tu sera transformé en spot publicitaire pour la taxidermie Konohane..."

***...remarque... ça renflouerait mon compte en banque***

Il en était à ces quelques considérations quand il vit que Shinkato faisait signe à tout le monde et que la fuite était au gout du jour. Shaka montra la sortie au minuscule rastacureuil, et s'engouffra à la suite de Shinkato. Plus tôt on serait sorti de cet enfer, plus tôt on pourrait tuer la vieille .

" C’est bon j’ai la caisse, cassons nous maintenant. "

*** Cool \o. Une motivation supplémentaire***

Shaka remarqua alors le bordel régnant autour de lui. Un grand malade à la sauce piquante (***AUMAILLEGAUDE! SHU-SENSEÏ!***) était en train d'éviscérer un groupe de retraité à grands renforts de moulinets de Katana. Divers autres groupe s'adonnais à des démonstrations d'amours fraternel et de philantropie. Et shaka était à poil.

***'faut que je trouve au moins un pantalon...histoire de pas me trimballer en slip, ça attire l'attention et les amateurs de Yaoï comme Sephy...***

Coup de hasard, de chance ou de Katana, une moitié de cadavre (deux jambes et un demi tronc, en fait) atterrie devant lui. Avec un pantalon a peu prés à sa taille \o.

" Désolé , vieux, mais les affaires sont les affaires. Pour les plaintes, il existe un numéro payant indiqué sur toutes les bouteilles de Ghaïka © , en vente dans toutes les bonnes grandes surfaces sous conditions de paiement sur 3 à 10 générations."

Enfilant le vétement (qui était passablement recouvert de sang, masi bon, on ne fait pas le difficile quand on se ballade en slibard) , Shaka s'engouffra hors de l'endroit maudit à la suite de l'autre folle et des deux Genins.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Au bout d'un moment, ils finirent par tomber sur un petit groupe. Aprés une approche prudente, Shiki (qui menait la troupe d'une main de fer blanc poli) s'avança à découvert. Quelques Genin d'Iwa, et de Konoha. Une jounin qui faisait vaguement penser à quelqu'un...

***J'suis sur que c't'en rapport avec un Gatooooooooooo...***

Il fit un vague geste de salut aux ninjas (il reconaissait certains d'entre eux pour les avoirs vus aux alentours de l'académie, mais la plupart étaient sans doute plus jeunes que lui dans le métier). Il était évident que certains d'entre eux avaient de l'argent et soif. Il fallait qu'il aille au devant de leurs envies. [ici, Shaka se souvientqu'il a jeté son alcool pour sauver Sephy, il pleure, se pend, meurs, mais comme l'accession au paradis n'est pas gratuite, reviens sur terre et réssucite]

Il se tourna vers les restes de ses collègues.

/a voix basse/"Bon. On lui pique comment?"
Shaka Uchiwa,Chunin (Mouahaha) vaguement malhonnète de Konoha

Mouahaha ...

Avatar de l’utilisateur
Murasaki Shinkato
Mini chûnin
Messages : 489
Inscription : dim. 20 févr. 2005, 3:52

Message par Murasaki Shinkato » dim. 06 mai 2007, 0:52

Tout se déroulait presque comme prévu.
Le pauvre Taka, sous l'attaque maléfique de la Nouille, cherchait la parade. Assez surpris de l'arrivée rock'n'roll de Kindewn'Tik, il était visiblement nerveux. Les clones de Shinkato * et leur putain de classe de tueur, ouais baby * achevèrent de semer le trouble dans l'esprit du jeune ninja. Il tenta de couper le fil de Shaka, mais le wakisashi seul n'était pas suffisant. Taka insuffla du chakra dans sa lame, sous les yeux intéressés de Shinkato qui trouvait que * ma foi, c'est fort cool tout ça. Stylé ! *

Son arbalète était toujours pointé sur le petit nerveux. Ce qui ne lui plaisait apparament pas. Shinkato était très vexé qu'il n'ait pas réagi à sa petite tirade d'intimidation, mais une flèche entre ses deux petits yeux de rat aurait été une bonne compensation. Cette occasion ne se présenta pas, Taka opta pour un petit katon des familles, avec une puissance suffisante pour attaquer également Shaka et de manière plus générale, pour transformer n'importe quoi en petit tas de cendres fumantes. Pas très feng-shui.

Shaka, fort de l'humanisme qui le caractérise, kawarimisa avec ce qui restait de la fillette et s'éloigna du point de chute des flammes. De son côté, Shinkato larga un fumigène et s'éloigna des flammes en se dissimulant dans la fumée.
Ce qui devait arriver arriva : au grand désespoir de Shinkato, il buta sur Kindewn'Tik, qui le gratifia d'un " Hey hey hey HEY ! Comment ça roule pour toi, boy ? Hey ! "

[Aparté]

Le lecteur non averti doit savoir ce qu'est véritablement cette créature.
Petit, trapu, poilu, le poil dru, emmêlé et vierge de tout bain, le regard vitreux, l'écureuil vous déstabilise d'abord par son charisme proche du zéro absolu. Son short en jean coupé vous évoque une époque rock'n'roll sentant bon la sueur et que vous préféreriez oublier. Son marcel blanc, tâché de nutella, de ghaïka ©®, et d'autres substances non identifiées, vous ferait presque vous sentir beau et bien habillé. L'herbe qu'il mâchonne en permanence a un aspect étrange, et le pressentiment qu'il vaut mieux ne rien en savoir vous dissuade de l'interroger là-dessus. Il porte ce stetson trop grand pour lui avec ce que certains aveugles bien défoncés pourraient éventuellement appeller de la classe. Sa joie, c'est son banjo, qu'il sort d'on sait où et dont il joue on ne sait comment, dans n'importe quelle circonstance.

Enfin, lorsqu'il vous aborde avec cet air coquin, ne vous étonnez pas de le voir ciller à plusieurs reprises. Le clin d'oeil avec les deux yeux, c'est sa touche de séduction personnelle.

Voilà.

[Fin de l'apparté]

" Putain, Kindewn ! Qu'est ce que tu fous là, merde ?! Profite de la fumée pour lui niquer la gueule ! C'est le moment là ! Et tu me lâches ce putain de banjo avant que je t'en fasse un suppositoire, okay ? "

" Alright ! A Hard Nut's A-Gonna Fall ! " [Jeune geek, si cette allusion foireuse ne te dit rien, hâte toi de cliquer , c'est bon pour toi.]

Et le rongeur s'en fut sur ses petites pattes. Quelques instants plus tard, un gémissement de douleur que Shinkato attribua à Taka lui signala que Kindewn'Tik ne servait pas qu'à rendre sa vie plus pénible. La fumée se dissipa, et Taka semblait en mauvaise posture, avec l'écureuil country accroché à son bras. Shinkato s'approcha en sifflotant et s'empara du wakisashi. " Joli joujou. Confisqué. C'est pour avoir transformé ta cooéquipière en feu de camp. S'mal voyez ? "

Un rapide coup d'oeil sur les environs lui apprit que Sephy avait un nez en moins et que les vieux dans les tribunes se livraient à un petit massacre des familles. * Si on se tirait ? Y a Inspecteur Barnaby ce soir, saison 8 inédite, pas question de louper ça ! * Il aperçut la main de Shiki qui semblait leur faire signe de la suivre. * Pour une fois qu'elle va servir à quelque chose, elle ... *

" Hey les gars ! La vieille est là, on se barre ! "
Il se dirigea rapidement vers les tribunes, Kindewn'Tik était sur les talons avec son incomparable classe et un bout de chair entre les dents.

" C’est bon j’ai la caisse, cassons nous maintenant. "
* La caisse ? Surveille tes arrières, mamie. *

Tels une bande de scouts en patrouille, ils gambadèrent en dehors de l'arène et dans la verte campagne du pays des Flammes. Kindewn'Tik eut la brillante idée d'accompagner leur course d'un petit air de country assez insupportable. Shinkato vida la moitié de son stock de kunai en essayant d'arrêter son juke-box à fourrure, puis se résigna. La lutte était perdue d'avance.

Ils arrivèrent à l'endroit où s'était rassemblée l'équipe de Saya, visiblement éprouvée. La douce Shiki alla taper la discute en famille. Kindewn attaqua à ce moment là son quatrième solo d'harmonica, ce qui permit à Shinkato de lui faire un méchant [rainbow]Konohan Supplex[/rainbow] en fourbe, pour enfin faire partir la bête.

" Pfouuh ... p'tain ... " Il dessera son écharpe, et considéra rapidement l'équipe de Saya.

De toute évidence, ils s'était battus contre des adversaires bien bourrins. Naera avait l'air mal en point, les autres, un peu moins. La gamine d'Iwa était toujours là. Elle n'était pas beaucoup plus jeune que celle qui s'était faite torturer dans l'arène par Shinkato et brûler vive par Shaka peu après. Le genin scruta une seconde la fillette. Il n'aurait aucun cas de conscience à la tuer si elle venait à trahir Konoha.

Il fit un bref mouvement de tête en guise de salut, et se retourna vers ses camarades.

Pour l'instant, la priorité, c'était le joli paquet que trimbalait fort injustement Shiki. Shinkato pouvait entendre d'ici le bruit des ryos, qui hurlaient désespérement " Collectivisez nous ! Collectivisez nous ! "

" Bon. On lui pique comment ? "
" Et si on prévenait Saya ? J'suis sûr qu'elle serait pas contre un petit poignard accidentel entre les omoplates de sa vieille ... "


[Téléportation-éditage : le service après-post quoi ^^]
Murasaki Shinkato, chuunin à la croissance contrariée de Konoha no Kuni.

Avatar de l’utilisateur
Saya Minatsuki
Jounin-Brutale et tête en l'air
Messages : 1408
Inscription : mer. 05 oct. 2005, 20:41

Message par Saya Minatsuki » mar. 08 mai 2007, 1:52

Elle marchait aux côtés de sa génitrice, sans aucune envie de taper la discute, dans une tension continue et une atmosphère des plus glauques. Heureusement que le ciel de konoha n'est victime d'éclairs que rarement, autrement, il y avait assez de mauvaises vibrations et de négativité pour que la foudre s'abbat de nulle part sur le groupe. On en a de la chance dans ce village \O/!

A peine quelques mètres, que la jounin ressentit qu'une de ses élèves ne suivait pas. En effet, à terre depuis combien de temps déjà, peu importe puisqu'elle ne s'est jamais relevé depuis. Elle semblait en transe. Prise dans un élan de culpabilité ou plutôt toutes les excuses sont bonnes pour larguer sa mère, elle revint en arrière, pendant que les autres avancaient hors ce terrain de combat dévasté.

Il est impossible d'effacer les moments passés, ce n'est pas aussi aisé que revenir sur ses pas. Elle dépassa Shaka et Shinkato qui complotaient affaires d'états. Elle a entendu leurs messes basses mais continua son chemin inverse. Naera en mauvais état avait des bandages partout- elles faisaient la paire en ce moment :p-, elle était mine de rien plus résistante car cette fois, ce n'est plus à deux pas de crever qu'elle rejoignait Konoha, mais la douleur est d'autant plus vive que lorsque l'on est conscient. Ichigo était sortit de sa somnelance, notamment grâce aux baffes de Shinji mais également la dispute précédente entre mère et fille, il marchait tant bien que mal, . Disons que les haut-parleurs n'étaient d'aucune nécessité en ces lieux. Shinji avancait, décidement ce jeune homme l'intriguait, peu importe les batons dans les roues qu'elle lui soumet, il se relève et continue son bout de chemin.

Restait Toki, déconnectée du monde mais celà n'était que compréhensible. Elle était revenue pour la porter. La gamine ne s'apercut nullement de la présence de Saya. D'autant plus que l'odeur du sang sur la jounin devait peut-être amplifier ses visions actuelles de mort et autre. Elle la souleva puis se dêpecha de rejoindre le reste de la troupe. En repassant devant le blasé et l'escroc, elle ralentit sa marche pour rester à leurs niveaux un court instant.

"Si vous tentez quoi que ce soit, c'à vous de vous démerder, je l'empêcherais de vous tuer c'tout ce que je peux faire, mais les coups comme vous pouvez le voir, c'hors ma responsabilité. Son point faible, l'alcool et le genjutsu." Et là voilà qui repart vers l'avant.


Pendant ce temps, Sephy n'était pas très loin de Shiki, lui aussi les affaires planaient dans l'air. Car la vieille n'a pas oublié le pari, si on peut l'appeler ainsi. En effet vous n'avez ni perdu ni gagné, vous aviez juste prit l'avantage mais une situation se corse très rapidement. Il suffit d'un homme et d'une femme, Shu-le Shakasensei et Shiki pour faire basculer un fight des plus légal en combat général, destabilisant toute l'assemblée.

"Ton entrainement tu l'auras petit! Après tout tu as combattu sans crainte et ce sous mes ordres, j'ai la maille, je ne pourrais te refuser celà si tu comptes toujours t'exercer, viens me voir, ma fille te guideras..." Shiki appercut tous les regards figés sur ce sac qu'elle transportait et qui dégageait cette musique sublime, celle du frottement d'un bon nombre de pièces d'or. Elle savait que rester ici, signifiait négocier un prix. Hors la radine n'a jamais partagé de sa vie à moins d'obtenir une contrepartie. Ce pourquoi, à peine Saya arrivée à son niveau, Toki toujours dans ses bras, fièvreuse, psychologiquement abbatue, la vieille peau décida de se tirer et de choisir un autre chemin, le raccourci ( tunel d'évacuation qu'on a prit pour rejoindre cet endroit).

D'un signe de main et un "Tchao" des plus secs et brefs, elle disparut dans cette fôret, et le trésor avec. Tant mieux diraient certains, tant pis diraient d'autres. Enfin débarassés de cette calamité. La troupe arpenta les chemins, repos de temps à autre puis nuit à la belle étoile voire deux, avant de se remettre en route vers le village caché. Epuisés, fatigués, meurtris, ils arrivèrent tard le soir. C'était foutu pour aujour'hui de récupérer l'argent de la mission, si toute fois on nous le filera. Etant donné que la mission assignée n'a pas été accomplie, il fallait jouer serrer, la brute essayera de faire le nécessaire toute fois tout service, nécessite récompense, n'est ce pas? :p

Elle souhaita la bonne nuit à ses élèves. Discours bref et direct. Elle devait emmener les blessés à l'hosto. Toki, Naera? A moins que entre temps vous retrouvez vos esprits et vous trouvez celà inutile de passer à l'hosto.

"Reposez vous, vous avez un petit moment de répit. L'entrainement ou plutôt la pochaine mission sera dans quelques jours. Soyez prêts à décoller dès que l'occasion se présente. Les blessés suivez moi, je vous dépose entre des mains plus compétentes. Les autres vous pouvez partir. On fêtra les victoires, un autre jour." Et elle disparut. Vous voilà libre et dans Konoha le soir.

HRP/ En gros c'les grandes lignes etc....Vous pouvez gérer celà comme bon vous semble... Pour ceux qu'ont déjà postés, vous n'êtes pas obligés de refaire un poste ici, à moins que vous trouvez celà nécessaire, intégrez celà plutôt dans vos prochains free rp! Ceux qu'ont pas postés encore, z'avez plusieurs postes, et suite d'évenements à encadrer :p

Mission accomplie :super: La suite viendra en temps voulu, d'ici là profitez de votre liberté pour faire ce que vous voulez ;)

Toki, j'te portes mais c'à toi de voir qd tu descends tout ca :p/HRP

Avatar de l’utilisateur
Sephy
Ero-Galant
Messages : 435
Inscription : lun. 03 janv. 2005, 22:27
Localisation : Konoha No Kuni
Contact :

Message par Sephy » mar. 08 mai 2007, 23:14

Il était rapide, donnait l’illusion d’être trop rapide pour être suivi des yeux et prêt à en finir totalement avec Jiro … Il n’avait plus qu’une chose à faire, viser le cœur et en finir … Les clones sans consistance posèrent cependant un problème : ils pointaient tous le point visé, c’est-à-dire le cœur … Se doutant de l’endroit visé, Jiro eut le temps de mettre ses mains, de se prendre la dague de plein fouet dans celles-ci et décocha un coup de boule revanchard envoyant valser Sephy en arrière … Rien de bien grave, assurément, mais suffisamment pour lui laisser le temps d’enlever la dague qui lui tenait les mains, ce qui fut fait assez rapidement … Sans dissimuler sa douleur, il l’arracha complètement et la balança au sol, maintenant privé de ses deux mains … Cependant, les fumigènes de Shinkato, le cri de la vieille et la bataille générale qui venait d’éclater avait fait comprendre à Sephy qu’il n’aurait pas l’occasion de tuer son adversaire, malgré les hurlements de son cœur lui demandant de le faire …

*Il faut tuer, tuer, tuer …*

Réfrénant ses propres pulsions et utilisant le peu de temps qui lui restait avant de subir les contre-effets de sa propre technique, Sephy alla à toute vitesse récupérer sa dague tachée de sang qu’il nettoya rapidement avec un reste de vêtements carbonisés gisant sur le sol (comme quoi, laissez un corps agonisant comme celui de la petite fille n’avait pas que des mauvais côtés) … Reprenant son souffle et se forçant à maintenir sa technique, il continua son chemin en suivant à la fois Shinkato, Shaka et Shiki … Se retrouvant rapidement à l’extérieur, le petit groupe commença à faire route vers Konoha, Sephy trainant à un peu à l’arrière du groupe puisqu’ayant mis fin à sa technique, il en ressentait désormais l’ensemble des effets indésirables et se sentait complètement vidé … Pourtant, il suivait la petite troupe qui continuait sa route à travers l’obscurité des arbres …

Au bout de quelques temps, la troupe finit par rejoindre l’équipe de Saya qui se trouvait véritablement dans un sale état, même comparé aux esclaves de Shiki … Ils avaient dû faire face à un groupe d’adversaires vraisemblablement coriaces qui avaient, d’après ce que Sephy comprenait de la jolie dispute entre la vieille et sa fille, rapidement pris la fuite … Enfin bof, Sephy n’en avait que faire à l’heure actuelle, il était vraiment totalement épuisé aussi bien par le combat que par la fuite mais également à cause de l’utilisation de sa technique … La vieille l’avait pourtant prévenu qu’il valait mieux se ménager après un entraînement avec elle, surtout qu’à ce moment-là il avait déjà fini en sang mais bon, l’écoute n’est pas une habilité des plus prometteuses, surtout envers la femme qui lui avait gentiment refait le portrait en prétextant être un Kage Bunshin … Enfin bref, rien de grave en somme …

*J’espère au moins que le retour sera plus reposant …*

Et en effet, il le fut … L’observation des jeunes camarades révélait des lacunes de certains au niveau des combats réels et la majorité d’entre eux allait avoir des difficultés à bouger pendant la semaine qui suivrait … Mais qui était-il pour se moquer à cet instant précis, lui qui était également totalement crevé … Un coup d’œil rapide aux deux fourbes qui lui servaient de coéquipiers lui firent comprendre qu’ils avaient envie de se tirer avec la caisse que Shiki avait tirée mais il ne savait que trop bien les dégâts que celle-ci pouvait faire quand elle était un tant soit peu énervé ou tout du moins prête à se battre … La marche reprit et un coup d’œil rapide sur sa gauche lui fit voir que la vieille se tenait désormais à ses côtés … Elle marchait, vraisemblablement heureuse de sa performance et passablement fière de ses petits poulains qui lui avait rapporté de la maille mais auxquels elle n’accorderait pas la moindre pitié si jamais il leur prenait l’envie de tenter quoi que ce soit pour prendre l’argent si facilement gagné … Son regard croisa celui de la vieille et il ressentit une fois encore l’intérêt qu’elle lui portait, exactement le même que celui durant l’entraînement où il avait revêtis pour la première fois ses gants du démon … Même si il n’était pas enclin à écouter Shiki, celle-ci continua à le regarder, jusqu’à ce qu’elle décocha une rapide phrase …

"Ton entrainement tu l'auras petit! Après tout tu as combattu sans crainte et ce sous mes ordres, j'ai la maille, je ne pourrais te refuser cela si tu comptes toujours t'exercer, viens me voir, ma fille te guideras..."

Contente … Elle était contente, ça se sentait dans sa voix, dans sa façon d’agir, dans son regard … Et Sephy venait également de sourire, sourire rendue par la vieille … Quoi qu’il pense, qu’elle soit la vieille peau qu’elle soit ou pas, elle avait cependant deux atouts de taille : elle tenait ses promesses et malgré sa force, elle acceptait d’aider un jeune genin alors qu’elle semblait mépriser tout ce qui était faible … Quoi de plus que de se voir proposer un entraînement par une personne qui ne supporte pas les faibles ? Ca présumait qu’il n’était pas si mauvais que ça et c’est pour ça qu’il souriait …

"Même heure, même endroit … C’est ça ?"

Elle ne prit même pas la peine de répondre … Son espèce de sourire demeura, elle commença à s’éloigner et rit un bon coup, comme pour montrer que c’était un oui … Intéressant … Vraiment intéressant … Et la route reprit sans Shiki qui les avait quittés, Sephy dormant à moitié éveillé, fatigué de tous les efforts fournis dans un laps de temps aussi court … En tournant la tête sur la gauche, il put, en observant un peu plus les visages de chacun, voir qu’il y avait Ichigo, le jeune étranger à l’épée cassée … Et merde, Nao n’allait pas tarder à apparaître dans son esprit en hurlant comme elle le faisait à chaque fois qu’Ichigo disparaissait et que Sephy se trouvait dans le réseau d’émission de la donzelle … Cela allait être TRES fatiguant … Mais pour le moment, Sephy ne s’en préoccupait que peu, car regardant autour de lui, de ses yeux éteints, il lui semblait voir deux iris dans l’ombre que dessinait un arbre, une feuille ou tout simplement une personne quelconque s’il prêtait assez d’attention aux ombres … Etait-ce la fatigue qui le faisait délirer ? Très probable, mais il présumait cependant que cela avait quelque chose à voir avec la petite voix belliqueuse qui traînait dans son esprit depuis la disparition de son alter-ego qui voulait lui faire prendre conscience de sa capacité à utiliser son instinct … Comme dirait l’autre, on n’est jamais tranquille, il y a toujours une folie prête à en remplacer une autre … Toujours était-il qu’il n’avait pas envie d’y penser, pas pour le moment … C’est ainsi qu’il reprit la marche, avec les autres, les yeux perdus dans le brouillard …

*On est parti pour une longue marche j’imagine …

Après plus d’un jour de voyage, ils revinrent enfin à Konoha, la nuit tombée … Saya, portant des blessés, partit rapidement vers l’hopital, en portant une attention toute relative au restant … Sephy avait repris du poil de la bête mais était resté la majorité du temps de côté, obsédé par ces deux pupilles qui se baladaient et le narguaient de temps à autre, d’ombres en ombres … Ce n’était donc pas un moment de pure folie, il y avait véritablement quelquechose derrière tout ça … Et il allait avoir besoin d’un peu de temps pour comprendre quoi … Le voyage était terminé, cette chose avait disparu, Nao ne semblait vraisemblablement pas hurler dans son esprit, surement trop inquiète et profitant de toute son énergie pour détruire l’esprit de son cher frère … Pour le moment, Sephy n’en avait que faire : il avait besoin de se reposer un peu et de se ressourcer chez lui avant de retrouver la vielle le lendemain pour un nouvel entraînement et peut-être une véritable explication qu’il lui devait … Rien de grave en somme, il n’avait besoin que de rentrer chez lui, enfin chez Yun même si elle avait disparue depuis le temps … Sephy se retourna brièvement, dans un dernier salut à ses camarades …

"A la prochaine tout le monde …"

Et il reprit sa route vers Konoha, sachant pertinemment que rien ne l’attendait au bout … La douleur emmagasiné les derniers jours refit surface, une dernière fois, quand il arriva devant la porte de son appartement, il l’ouvrit rapidement et s’allongea sur le canapé, ne voyant même pas le mot qui avait été glissé sous sa porte … Le lendemain, peut-être il le lirait …

[HRP]Ouf, juste avant l’échéance =D … Et ça me fait penser que je dois recréer mon appartement et accessoirement ma biographie … Hack de forum, quand tu nous tiens ![/HRP]
Sephy, Chûnin de Konoha

Image

Avatar de l’utilisateur
shinji
Crapaud Genin Saya's punshing-ball
Messages : 308
Inscription : ven. 25 mars 2005, 23:37
Localisation : Konohagakure no Sato

Message par shinji » mer. 09 mai 2007, 2:31

Le jeune genin ne savait comment les choses s’étaient déroulées. Il avait établie un plan sortit de nulle part. Un plan qui avait, sans doute, due mettre en connectivité 100% des neurones de l’adolescent. A croire que si il était si peu réfléchi d’habitude, c’était uniquement pour ce genre de cas où il lui fallait rapidement avoir un coup de génie. Sa mère aurait vu son combat du jour qu’elle n’aurait pas crut qu’elle voyait son fils. Comment un garçon aussi impulsif, n’ayant pas l’habitude de combattre puisse avoir une idée pareille. Son cerveau fonctionnait-il normalement. Pouvait-on croire que, lui, le jeune garçon qui pouvait faire n’importe quoi, qui pouvait se laisser emporter dans ses actes et finir le crâne rasé. Comment avait-il put avoir l’idée de combiner deux techniques pour simplement aider Saya (sa sensei tant détestée) et déstabiliser leurs adversaires.

Shinji n’avait put observer le résultat de sa diversion tant il avait été surpris par les évènements entre Ichigo et Tsune. Les deux protagonistes s’étaient écroulés au sol. Shinji crut d’abord à une technique secrète de la part de Tsune qui aurait provoqué la chute d’Ichigo. Le genin de Konoha avait réussit son attaque en blessant le sunaien, mais semblait avoir subit une technique foudroyante.

*C’est quoi cette histoire. Qu’est-ce que ce mec a bien put lui faire ? C’est quoi ces trucs injustes. Les gens d’Iwa utilisent de techniques déloyales. Comment peut-on lancer des techniques invisibles qui blessent et peut-être même tue d’un coup. Faudra signaler ça à Hokage Sama que les gens d’Iwa utilisent des techniques déloyales. Des techniques tout droit sorties de l’enfer.
Les serpents et maintenant ça. Ils aiment vraiment les trucs pas catholiques. Ils utilisent des choses dont je n’aurais jamais eu l’idée d’imaginer. Je me demande s’ils ne font pas exprès d’apprendre aux ninjas des techniques « impardonnables » *


Shinji s’approcha alors d’Ichigo avec prudence au début tout en maintenant son allure.
Lorsqu’il fut assez proche, il consatat alors que son coéquipier dormait.
Shinji ne comprit pas grand-chose, mais il ne pensa sur le coup qu’à une chose : le réveiller.

Shinji le prit alors et commença à lui donner des claques. Il le frappa doucement au début puis voyant qu’il ne se réveillait et que l’attaque était puissante, il le frappa franchement sans se ménager.

"Oh mon gars réveille toi. On a besoin de toi. Tu as déjà réussit à te débarrasser de ton adversaire. Donc viens m’aider à éliminer le mien pour qu’on, heu que tu ailles, aider Saya. Mais réveille toi bon sang."

Shinji fit disparaître ses clones, mais ne reprit pas de suite son apparence normale.
Ichigo reprenait au fur et à mesure ses esprits. Cela servait donc à quelque chose de ne pas se ménager quand on veut réveiller quelqu’un qui a subit une attaque surprise.

Quand le chunin vint récupérer ses deux genins à proximité de Shinji, Shinji eût un brusque mouvement de recul. La peur lui fit perdre sa concentration et son Henge disparu. Il tomba sur les fesses et commença à reculer comme il le pouvait sans pouvoir se relever.

"Ha….a….a….a…a…. … …. … d… d… … d… se… se… se ….. se ………….. pen…. "

Si cette présence près du genin avait duré un peu plus longtemps, Shinji aurait sans aucuns doutes finit par pisser sur lui. Par chance pour lui, il s’en alla et pour de bon cette fois. Shinji n’avait aucune envie de le suivre. S’il s’en allait, Shinji s’en trouverait mieux et soulagé. Il retourna donner quelques claques à Ichigo, histoire de bien le réveiller. Mais il fallait l’avouer, Shinji y avait prit goût. Cela allait-il devenir une habitude ? Nul ne saurait le dire.
Un aussi joli minois ne pouvait rester intacte. Une personne ayant un visage aussi beau et attrayant peu aussi bien attiré une sympathie naturelle, mais aussi bien une jalousie maladive.
Shinji allait-il faire partie des gens qui lui aurait donné le bon dieu sans confessions ou simplement lui donner des claques sans raisons ? Allait-il en naître une amitié inébranlable ou plutôt branlante ?

Leurs ennemis étaient donc partis sans demander leurs restes. Saya s’énerva sur un arbre qui n’avait rien demandé à personne. C’est innocent végétal avait déjà eu la chance d’échapper aux serpents, à leurs déplacements et au combat des deux junins. Il fallait qu’il finisse par se taper cette folle de Saya.
Il était vrai que Shinji comprenait ce que ressentait sa sensei. Le sentiment de victoire ou de défaite pouvait être important pour ceux qui en faisaient une fixette. Ou encore, ceux qui avaient un sens aigu de la compétition. Être vainqueur est toujours bon pour le moral, finir un combat de la sorte sans pouvoir déterminer de vainqueur peut-être catastrophique pour la suite. Car pour son prochain combat quelque soit l’adversaire, ça peut hanter son esprit de partir défaitiste. Être un perdant ne nous donne pas un avantage psychologique pour le combat suivant. En étant optimiste, on a toujours une bonne position, un bon mental, de bonnes actions. Ou du moins les mauvaises actions ne nous sautent pas aux yeux comme cela pourrait être le cas quand on part perdant.
Dans ce combat, on ne pouvait déterminer de vainqueur, mais on pouvait au moins qualifier Musashi de perdant. Shinji ne connaissait pas l’état du junin adverse, mais vu l’état de sa sensei, il pouvait imaginer les dégats qu’avait du subir son adversaire. Après tout, il avait fuit face à l’ennemi. C’était certainement qu’il était plus mal en point que Saya. Et puis Shinji savait qu’il était incapable de déterminer avec exactitude le niveau de sa sensei. Par contre il se doutait que Mu l’avait parfaitement évalué et qu’il avait vu le danger et préféré s’enfuir.
A ce moment Shinji était fier de sa sensei. S’il pouvait, il aurait sauté dans ses bras, l’aurait embrassé sur les deux joues, puis en aurait profité pour lui donner deux tapes derrière la tête, histoire d’assouvir enfin sa vengeance.

Celle-ci coupa court à tout ce flot d’émotions qui envahissaient le jeune Shinji en lui demandant d’aller chercher un sac qu’ils pourraient utiliser afin de se ravitailler. Shinji la regarda d’un regard noir.

*C’est comme ça qu’elle me remercie ? En m’envoyant effectuer les basses besognes. Elle ne veut pas nous envoyer dans son trou, mais je suis persuadé qu’elle meurt d’envie de m’y envoyer. Je me demande si elle a remarqué que j’ai essayé de l’aider. En tout cas, si elle l’a vu elle est sacrément ingrate.*

Shinji s’y exécuta et ramena ainsi le sac. Il passa dans les rangs afin que chacun se serve et utilise les ustensiles dont il aurait besoin. Il s’attarda tout de même plus sur Naera qui semblait avoir plus besoin d’aides que les autres. De plus, la connaissant depuis un bout de temps, il ne pouvait accepter de la laisser dans cet état. Il l’aida dans la pose dans de ses bandages et lui prépara quelque chose à manger. Un bon petit sandwich au poulet, avec de la laitue, de la tomate, un petit peu de mayonnaise, du ketchup, quelques frites, deux trois cornichons. Il ne put s’empêcher de placer dedans une libellule qui passait par là. Shinji l’attrapa, lui coupa la tête pour quelle arrête de bouger et l’y fourra avec appétit.

"Voila. Tiens Naera et bon appétit. "

Shinji lui donna le sandwich en bavant un petit peu, et en tremblant presque. Il se lécha les babines et finit par force de volonté à détourner le regard pour se préparer son propre sandwich. Alala, qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour ses amis. Très souvent, on fait passer ses propres désirs après ceux de ses amis. Ne rejette-t-on pas un amour caché pour ses amis ? Shinji en fait pour la première fois l’expérience. Laissé une libellule aussi appétissante pour son amie. Il n’a pas réfléchie un instant au fait que cela ne lui plairait pas. Il ne pensait qu’à une chose, lui faire plaisir comme lui l’aurait été. Pauvre de Naera.

La mère de Saya ainsi que les deux genins que Shinji ne connaissait pas encore avaient finis par arrivé. Une dispute s’en suivit entre Shiki et sa fille. Shinji préféra de ne pas s’y mêler. Après tout, il aurait bien essayé de la défendre fasse aux absurdités de la plus vieille, mais il préféra se taire et laisser sa sensei se défendre seule, surtout qu’elle le faisait bien.

Saya décida de rentrer au village.
Shinji ne comprit plus rien car cette fois, il rejoignait plus l’idée de la mère. Il pensait être capable d’assumer la mission. Après tout, Ichigo finirait par reprendre ses esprits et être d’attaque, Toki ne semblait si mal en point que ça. Il pensa qu’elle était juste fatiguée et avait besoin de repos. Les deux autres genins qui venaient d’arriver ne semblaient pas non plus avoir souffert. Il comprenait que Naera et Saya avaient besoin de secours, mais elle ne récoltait que ce qu’elle avait semé. Naera pourrait très bien rentrer avec cette femme qui ce veut être la mère de Saya. Shinji, craignit sur le moment que Saya perde de sa combativité qui faisait d’elle ce qu’elle était : une kunoichi. Mais en sentant la tension régnante dans l’air, Shinji n’ouvrit pas la bouche et suivit sa sensei sans broncher. Il prit soin d’aider Naera durant tout le trajet et ne remarqua rien de ce qui se tramait contre Shiki.

Pendant tout le trajet, Shinji se remémora son combat, et se rendit compte qu’il n’avait été d’aucune utilité. Après tout, son adversaire n’avait pas vraiment de blessures. S’il s’en était sortit aussi facilement, c’était uniquement parce que son ennemi avait pété les plombs. Shinji savait qu’il ne tomberait pas toujours sur une adversaire qui se trouverait dans l’incapacité de se battre. Saya n’avait apparemment rien suivit de cela et il s’en félicitait car sinon, il ne sait pas dans quel état il aurait été après avoir passé 24 h dans un trou noir.

*Ce qui est sure, c’est que la prochaine fois, je n’hésiterait pas à tuer mon adversaire. Lui, il n’a pas hésité à me canarder de projectiles pendant que j’étais dans la crevasse. Je ne devrais plus jamais me retrouver dans une telle situation. Il faudra que je fasse preuve de fermeté et que je me prouve que je peux effectivement être un ninja. Un ninja sans scrupules et sans états d’âmes. Enfin, je devrais toujours garder mon honneur, mais accomplir les gestes des ninjas ne doit plus me rebuter. Tuer un homme fait partie du métier et je m’y tiendrai. Il me faut aussi devenir plus fort afin de pouvoir venir en aide à cette femme. Il faudra aussi que je combatte ma phobie des reptiles.*

Shinji avait aussi pensé à une technique qui pourrait lui être utile. Il ne savait pas encore quoi faire, mais il avait l’intime conviction qu’il lui faudrait trouver sa propre technique pour devenir fort. Il avait aussi décidé d’apprendre une technique similaire à celle du junin adverse. Il avait été éffondré à l’idée d’attaquer des serpents, mais il avait aussi été émerveillé par le fait d’être épaulé par des animaux géants. Invoquer un animal pour se battre était quelque chose de merveilleux. Il savait déjà qu’il ne pourrait pas faire comme lui et invoquer des serpents, mais il savait aussi qu’il trouverait bien un animal à invoquer. Sa première action, une fois de retour au village, il ferait un grand détour vers la bibliothèque. La connaissance était un pouvoir, et Shinji avait décidé d’obtenir au moins celui-ci.

Une fois arrivé au village, Shinji laissa Saya s’occuper de Naera, posa une bise sur la joue de cette dernière et lui dit de se remettre bien vite. Il signala un bonsoir à tout le monde, et attendit un instant que quelqu’un décide de rentrer chez lui. Shinji avait hâte de partir et d’aller dormir, mais il ne voulait pas non plus être le premier à partir.

[HRP]Désolé du retard, j'ai eu quelques soucis avec le boulot. Sinon, maintenant je suis de retour, même si mon moral est à zéro avec la nouvelle, qui m'attriste beaucoup, concernant notre nouveau président.

Au fait, merci et bravo aux genins d'Iwa. Merci aussi à Mu :wink: . Par contre, Saya j'te dis pas merci :lol: [/HRP]
Shinji, Genin de Konoha

Avatar de l’utilisateur
Saya Minatsuki
Jounin-Brutale et tête en l'air
Messages : 1408
Inscription : mer. 05 oct. 2005, 20:41

Message par Saya Minatsuki » mer. 09 mai 2007, 12:13

Ingrat va :o

:P

Avatar de l’utilisateur
Uchiha Shaka
Le Chûnin Escroc
Messages : 428
Inscription : sam. 26 févr. 2005, 14:45
Localisation : Au pied de mon arbre, je vivais heureux...
Contact :

Message par Uchiha Shaka » mer. 09 mai 2007, 16:01

[ HRP Commercial : suite à une décision de son conseil d'administration (qui en sera informé par le présent post) la Ghaïka Corp. informe par la présente le secrétariat de l'Elysée de la fin des livraisons de Ghaïka. Même avare et alcoolique, on a une éthique, nom djidjou. La direction lance également un appel d'offre pour un produit surprise qui paraitra dans quelques jours. Merci \o]

En fait non xD pas le temps de poster aujourd'hui du coup je me rattraperai plus tard ^^ Pirdon
Shaka Uchiwa,Chunin (Mouahaha) vaguement malhonnète de Konoha

Mouahaha ...

Avatar de l’utilisateur
Haki Tokinoki
Genin nij'na
Messages : 457
Inscription : lun. 02 janv. 2006, 20:13
Localisation : Iwagakure no Sato

Message par Haki Tokinoki » ven. 11 mai 2007, 20:56

Saya porta Toki jusqu'à l'hôpital. La petite genin avait les yeux ouverts. Elle ne voyait plus, n'entendait que des bribes de paroles. Une fois entrée dans la ville, le son de milliards de voix semblait lui parvenir dans ses petites oreilles. Ne pouvant supporter les cris et les voix quelconques, elle mit sa main pour couvrir les oreilles. Machinalement, elle ferma les yeux. Les images de mort avaient disparues. La vision de son cousin, de ses parents, d'Iwa, lui fit couler des larmes aux yeux.

Alors qu'Hana l'allongeait dans un lit, Toki s'endormit. Elle s'était recroquevillée, et continuait de trembler, le froid dû à la consommation excessive de son Chakra spécial l'envahissant. Il lui faudrait au moins une semaine pour que son corps retrouve son état normal - à l'exception de ses yeux. En attendant, il fallait que Toki soit réchauffée pour éviter qu'elle ne tombe en hypothermie, et beaucoup de repos lui était nécessaire.


[HRP : Post hypracourt, mais bon, je promets de me rattraper au prochain post de mission ^^]
» Iwa no Toki

RP:
» Je suis une bombe saiksuelle \o/ Je vais pouvoir me marier avec Hyodo et le Pingouinkage :)

Avatar de l’utilisateur
Ichigo Minasaki
Chûnin
Messages : 185
Inscription : sam. 28 mai 2005, 15:12
Localisation : Humm ?

Message par Ichigo Minasaki » sam. 12 mai 2007, 22:47

Ichigo décida qu’il était temps d’en finir, il lui fallait un plan pour conclure et vite. Il avait sommeil, s’endormir à cause de sa propre attaque sans avoir pu vaincre son adversaire le couvrirait de honte, et ça il ne pouvait en aucun cas ce le permettre. Lui le grand Ichigo allait vaincre une bonne fois pour toute cet insecte qui avait osé ce mettre en travers de sa route. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas perdu un combat, et il ne comptait surtout pas commencer maintenant. Les filles ne s’intéressent pas au perdant après tout, mais si il revenait victorieux avec de viriles blessures de guerre il était convaincu qu’il attirerait une foule de prétendante qui le soignerais avec amour. Ichigo salivait à cette pensée, il voyait déjà la scène d’ici. Mais le Genin se donna une paire de claque, le sommeil le gagnait tellement qu’il commençait même à rêver debout, il lui fallait absolument trouver un moyen de rester lucide.
Ichigo sorti un kunai de son sac et s’entailla partiellement la paume de la main avec, un petit rictus de douleurs se dessina sur ces lèvres, la douleurs devrait normalement le tenir temporairement éveillé….Maintenant qu’il avait l’esprit clair il commença à se poser des questions sur la situation :
Son adversaire lui avait tourné le dos pour quitter précipitamment le combat afin de rejoindre son camarade en détresse. En faisant cela il se mettait en péril, en effet, si Ichigo avait voulu le tuer ce n’aurait pas été difficile, un simple kunai explosif dans le dos et l’affaire été réglée. Pourquoi Tsune aurait il prit de tels risques ? Risques qui lui ont tout de même au final coûté une sérieuse exposition au gaz soporifique, et ceux sans qu’il ne puisse rien faire. Pourquoi se mettre ainsi en danger pour rejoindre ce gars ? Le moment où Ichigo trouva la réponse scella l’issue du combat. Un sourire sadique ce dessina sur ses lèvres…

*Game over Tsune*

-----------------------------------------------------

Les kunai étaient partis et filaient vers leurs trajectoire et filaient vers la personne de Lee. Elle était sans défense et n’en réchapperait pas. Mais la stratégie d’Ichigo était toute autre, cette jeune fille ne l’intéressait pas après tout. Tout ce qu’il voulait, c’était vaincre Tsune et ce sans trop d’efforts, avant de s’endormir. Ichigo aborda un sourire sarcastique, Tsune n’avait aucune échappatoire, tout avait été planifié dans ce sens. Il n’y avait aucune faille, son plan reposait sur un raisonnement logique simple :
Si ce gars éprouvait des sentiments envers l’individu agenouillé au point de plaquer un combat à ses risques et périls pour le rejoindre et l’aider, alors… Pourquoi ne se jetterais il pas lui-même dans la trajectoire des kunai afin de le protéger son pote ?
C’était ce qu’espérait le Genin blond : même si Tsune, malgré sa lenteur, réussissait par miracle à se mettre sur la trajectoire des kunai, il ne réussirait peut être pas à parer cinq kunai d’un coup, et ceux même dans son état normal. Cela signerais par conséquent sa victoire. Dans le cas contraire, si Tsune n’était assez rapide pour s’interposer, Lee serait certainement mis hors jeu, et grâce à la diversion ainsi crée Ichigo aurait largement le temps d’attaquer Tsune afin de l’assommer. Et ça serait deux ennemis vaincus au lieu d’un, la grande classe quoi.
Mais la cible prioritaire était Tsune, à la base c’était lui qu’Ichigo visait. Le Genin comptait bien lui apprendre ce qu’il arrive à ceux qui osent l’humilier le grand Ichigo. Son orgueil et son ego surdéveloppé le poussa à adopter cette tactique. Il voulait enseigner le désespoir à son adversaire, lui laisser le choix entre laisser son ami mourir ou se sacrifier à sa place. Bien qu’Ichigo n’avait l’intention de tuer aucun des protagoniste, d’un point de vue extérieur, c’était bien l’idée que la scène donnait : Un cruel dilemme imposé par un blondinet semblant s’amuser de la situation.
Le sunasien était fortement affecté par le gaz et titubait. « Lee-chan ! », dans son état tout c'était tout ce qu’il pouvait faire ; crier le nom de son ami. Ichigo se demandait comment Tsune allait procéder pour s’interposer tandis que les kunai se rapprochait progressivement de Lee. Mais le sunasien ne semblait pas esquisser ne serait ce qu’un pas pour se rapprocher de la trajectoire des projectiles, il semblait plutôt en état de choc et composait frénétiquement des signes. Allait il réattaquer Ichigo ? Le Genin blond ce serait il trompé dans son analyse ? Le Genin de Suna allait il vraiment laisser mourir son camarade ? Le visage d’Ichigo exprimait clairement son mécontentement.

*Merde ! Plan B donc*

Alors qu’Ichigo se prépara pour se précipiter vers Tsune ce dernier disparu subitement dans un nuage de fumée. Il réapparu à la place du kunai en tête de file de la nuée de projectiles, et ce prit les quatre restant qui se figèrent dans sa chair en des points non vitaux, comme prévu. Ichigo, rayonnant, affichant un à large sourire victorieux.

*Une permutation !!!Excellent !! Mais malheureusement pour toi, c’est échec et math Tsune*

Malgré sa joie Ichigo ne put s’empêcher de rester dubitatif tandis que Tsune s’écroulait lentement. C’était bien la première fois qu’un de ses plans marchait aussi facilement. Comme quoi tout pouvait arriver, mais il fallait dire qu’il n’avait pas laissé de chance à son adversaire néanmoins bien prévisible. A force de se mesurer à des type pareils Ichigo allait lui-même finir par ce croire intelligent.
Ichigo s’approcha tant bien que mal vers Tsune tout en luttant contre les effets du somnifère

"Héhéhéhé, je t’avais bien dis que je t’éclaterais vite fait mon gars !!! Qu'est ce que chui bon !!"

Tsune était au sol, et il transmit un message clair à Ichigo avant de s’enfoncer dans les méandres de l’inconscience...

« K… Konô ya… Yarô…(1) J’au… J’aurais ma… Revanche… Pour… ç… ça… »

Tsss, quelle revanche ? Tsune ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même ainsi qu’à son ami dont l’incompétence en tant que ninja avait précipité sa défaite. Même si il était sur que le Genin de Suna ne l’entendrais pas, Ichigo ne pu s’empêcher de fanfaronner. Après tout vu comment le blondinet avait galeré, face à ce type qu’il l’avait tout de même pas mal amoché, il pouvait se le permettre non ?

"Tu ne me vaincras jamais espèce de médiocre insignifiant. Je suis juste trop cool pour toi ahahaha !!!
"

Ichigo s’avança de nouveau vers Tsune. Bien qu’il ait pris soin de ne viser aucun organe vital chez Lee ;Tsune c’était interposé de lui même sur la trajectoire, Ichigo ne saurait donc garantir que le sunasien n'ait pas subi de blessure mortelles indépendante de la volonté du blondinet. Le Genin avait l’intention de le soigner dans la mesure du possible, et dans le pire des cas maintenir Tsune en vie le temps que les deux débiles (Oui Saya et Mu=D) ce soient calmés. Au moins, si il y avait un incident diplomatique dans cette histoire, au moins ça ne serait pas de son fait.
Mais au fur à mesure qu’il avançait ses jambe devenait fébriles et cédaient sous ses pas, il avançait en titubant du mieux qu’il pouvait mais malgré tout ses effort l’effet du gaz se révélait être trop puissant pour qu’il puisse tenir d’avantage. La blessure à la main avait juste suffit à lui laisser le temps de faire ce qu’il avait à faire. Ichigo savait que sa finirait ainsi mais espérait malgré tout qu’il aurait au moins le temps de vérifier si Tsune vivait. Il tomba à genoux, ses paupières se fermaient et il peinait à garder les yeux ouverts, son corps était lourd et son esprit embrumé. Quel con de s’être fait avoir par sa propre attaque, quel con il était d’avoir fait confiance à ce vendeur.

*Je crois que j’vais faire un p’tit somme moi, bonne nuit mômaaaaaaan*

Le blondinet émis un long bâillement avant de s’écrouler à proximité de Tsune...

--------------------------------------

Ichigo sentit une main visqueuse lui fouetter le visage, c’était une sensation vraiment désagréable. Le Genin plissa les yeux, il voulait encore dormir un peu, il avait bien mérité un peu de repos bordel ? Mais comme si la main qui le frappait avait deviné son intention, les baffes redoublèrent d’intensité.

"Putaaaaaaain Nao arrête… Finalement je préfère encore le sceau d’eau pour le réveil."

"Oh mon gars réveille toi. On a besoin de toi. Tu as déjà réussit à te débarrasser de ton adversaire. Donc viens m’aider à éliminer le mien pour qu’on, heu que tu ailles, aider Saya. Mais réveille toi bon sang."

Hein ? C’était pas la voix de Nao ça ! Ichigo ouvrit petit à petit les yeux, la lumière du soleil aveuglait ses yeux fatigués, et un brouillard obstruait toujours sa vue. Mais ses yeux s’habituèrent à la luminosité, et malgré la paresse il ouvrit partiellement les yeux pour retrouver un espécedejesaispasquoi de batracien mutant, penché sur lui, les yeux écarquillé, en plein dans son champ de vision

"AAAAAAAAAH !!!!!! C’EST QUOIIIII ???!!!!!!!!!!"

Après l’effet de choc et suite à un examen plus précis de son interlocuteur Ichigo identifia la personne penché sur lui.

"Ah ! C’est toi…T’es Shinji n’est pas ?"

En guise de réponse il reçu une nouvelle série de baffes

"Eeeeh s’bon chuis réveillé hein !!!"

Ichigo avait la voie blasé du gars qui venait de faire une cuite la veille au soir. Il se releva difficilement remerciant au passage l’homme grenouille de l’avoir réveillé. Il bailla bruyamment tout en se frottant les yeux et se donna quelques petites claques sur les joue afin de se remettre l’esprit en place. Il balaya ensuite la zone du regard, il remarqua les gars de Suna semblaient avoir pris la fuite ainsi que son ancien adversaire. Saya quand à elle s’échauffait toute seule dans son coin en les sommant de revenir. Complètement barjo celle là, faudra lui remettre les neurones en place à coup d’batte. Mais le plus étonnant restait à venir, en effet, Saya, celle qui lui avait causé les blessures qui tiraillait son corps aux moment non propice, celle qui était prête à étriper tout ce qui lui manquait de respect, celle la même qui les avait menacé de les foutre au trou une nuit entière en cas d’échec. Et bien c’est cette Saya qui se mit soudainement à les féliciter. Les mots non menaçant sortant de sa bouche sonnaient bizarrement aux oreilles d’Ichigo, il ne s’attendait vraiment pas à ça de sa part.

--------------------------------------------

Quelques temps plus tard le groupe fut rejoint par Shiki. Vous savez la Saya en plus moche, plus veille et plus méchante là ? Autant ne pas dire quelle fut la joie d’Ichigo quand il la vit arriver, surtout accompagné de l’autre abruti nommé Sephy. Vivement le jour où il pourra leurs exploser la tronche. Il y a avait aussi deux autres pèlerin avec elle, Ichigo avait assisté au combat de l’un d’entre eux dans la forêt tandis que l’autre il l’avait surment déjà croisé dans les dédales de l’académie ninja.
Ichigo n’écouta pas la conversation entre la mère et la fille, il n’en avait strictement rien à foutre. Tout ce qu’il importait c’était de savoir si ils allaient se rendre à se fameux poste 32 ou si les termes de la mission avaient changés. Mais une des paroles de Saya titillèrent les oreilles averties du Genin blond. Elle parlait de rentrer au bercail, ce qui enchantait parfaitement Ichigo qui en avait un peu marre de tout ça, il se surprit même à prendre le parti de Saya face à Shiki qui ne semblait pas éprouver le besoin de les laisser se reposer, cette vielle folle était prête à les renvoyer au casse pipe. Ichigo s’estima heureux de ne pas avoir atterri dans son équipe.
Ce fut finalement Saya qui gagnait le duel verbal après s’être mise en colère. Ce fut la première fois qu’Ichigo cautionna un axé de colère de sa sensei. Comme quoi, à coté de sa mère, Saya apparaissait presque comme quelqu’un de…Fréquentable.
Shiki ayant fermé sa gueule face à la détermination de Saya, la procession se mit en route pour konoah. Ichigo était épuisé et les répercutions des effets du somnifère n’arrangeait rien, il allait devoir en faire usage de manière moins désinvolte la prochaine fois que l’occasion se présentera. Ereinté le blondinet ne parla à personne, même pas à Shinji ni à Sephy pour lui réclamer sa thune, tout ce qu’il lui fallait c’était une bonne nuit de sommeil après cette longue marche…

-----------------------------------------

Rentré à la maison Ichigo rentra sans retirer ses bottes et sans dire bonsoir aux membres de la famille Nagano. Ce qu’il lui valu de se prendre une radio, lancé par un Hiroshi furieux, en pleine tête qui explosa avec la collision. Ichigo, vidé de ses forces, s’écroula par terre suite au choc et sombra dans l'inconscience. C'était surprenant par rapport à l'habitude où Ichigo subissait ce genre d'assaut sans broncher, ce qui étonna beaucoup la famille.

"Papa t’es vraiment un barbare !!!!"


"Désolé Tensui, je ne pensais pas qu’Ich…"

"Une radio toute neuve que je venais d’acheter, quel gâchis…"

"…"

Nao s’approcha de son frère accompagné d’une Nanoko inquiète.

"Ichii-nii à du avoir une journée fatigante on dirait."

"La vie de ninja n’est pas évidente, c’est pour ça qu’Hiroshi a arrêté"


"C’est plutôt que tu ne supportais pas de ne plus me voir à la maison."


*coup d’casserole sur le crâne

"Ouch ! Désolé chérie, désolé !!!" Supplia Hiroshi les mains plaquées sur le crâne

"En tout cas vaut monter le coucher, il aura sans doute pas mal de choses à nous raconté demain matin."
Minasaki Ichigo, Genin de Konoha

Répondre

Revenir à « Aux frontières de Hi no Kuni »