[Pour mon petit Hiroshi] "Mangal Ereda, Paogehr Sangora" ;)

Le pays lui-même...
C'est là que seront réalisées une partie des missions.

Modérateurs : Noriko Asahina, Shimone Ayanami, Haoru Keitjiwa

Avatar de l’utilisateur
Keyran
Mortellement vôtre
Messages : 33
Inscription : ven. 04 avr. 2008, 17:45

[Pour mon petit Hiroshi] "Mangal Ereda, Paogehr Sangora" ;)

Message par Keyran » mer. 09 avr. 2008, 1:34

"Vivre ses rêves, éveiller les cauchemars."

Keyran avait eu ce qu'il voulait. Oui, décidément, il avait su bien choisir. Tout en se rhabillant il observait Hiroshi, auquel il tendit ses vêtements pour qu'il fît de même. Il le contemplait. Il l'admirait. Il l'aimait. Il aimait son corps – c'était surtout pour cela qu'il l'avait choisi, à vrai dire. Ca et l'état de faiblesse psychologique dans laquelle il se trouvait actuellement. Un corps comme il en rêvait, avec une volonté dont il pourrait faire ce qu'il voulait. Il le garderait sur sa coupe. Le soumettrait totalement. Mais d'abord, il devait le présenter à ses « associés ». Il revenait d'une entrevue avec l'une de ses grandes copines qui avait enfin, elle aussi, choisi son élu. Il était temps. Lui en était déjà à son deuxième – mais il lui plaisait déjà beaucoup, et il n'avait pas de handicap majeur. « Je t'ai épuisé j'ai l'impression... mon Hiroshi...tout va bien ? »

Il n'attendait pas vraiment de réponse, voire même, comment dire... l'état du garçon l'amusait presque. « Ne t'inquiètes pas, je ne ferai rien pour abîmer un corps aussi beau que le tien. Ce serait malheureux. Non. Je vais te rendre plus fort. Au moins autant que moi. Lorsque tu iras mieux, je te ferai traverser la mer, je te l'ai déjà dit pas vrai ? Des gens nous attendent de l'autre côté. Enfin, un peu plus loin. Je t'apprendrai à marcher au-dessus, tu verras, ce n'est pas difficile. C'est l'une des choses les plus basiques qu'un guerrier sait faire... d'ailleurs, as-tu déjà entendu parler des shinobis ? Ce n'est pas grave si non, ce que tu ne sais pas je te l'expliquerai...mais tu n'as pas l'air très bien, mon hiroshi...alors repose-toi d'abord. Fais-le moi savoir si tu as faim. J'irai pêcher pour toi. »

Keyran lui caressa la tête d'une main affectueuse, en le gratifiant d'un sourire qui cachait bien la perversion de son âme. C'était simple, il se fichait de tout le monde sauf de lui-même et de celui qui l'avait sauvé voilà maintenant quelques années. Il avait tout de suite adhéré à son projet. Il n'y avait pas cru tout de suite, si un moyen existait d'obtenir l'immortalité, cela se saurait. Mais il se disait qu'il n'avait rien à perdre et que, il devait bien ça à son sauveur. Sauveur à qui il s'agissait maintenant de présenter le jeune Hiroshi. Il se demandait à quoi ressemblait l'élu de sa collègue, mais de toutes les façons, il imaginait difficilement que quelqu'un pût lui plaire plus que le jeune homme qu'il venait d'enlever.

« Si tu sais écrire, tu pourras aussi écrire à ta famille que tu vas bien et que tu as décidé de ne plus revenir. »

Ce n'était pas vraiment un ordre. Du moins, si c'en était un, cela sonnait plus comme un conseil d'une fausse vérité évidente. Et puis, il faisait ça pour son bien. S'il n'écrivait pas, la famille chercherait peut-être, et cela lui attirerait peut-être des ennuis, et il se verrait obligé de la descendre. Pour l'instant il ne l'avait pas fait, qui savait, ces braves gens pouvaient peut-être encore lui servir à quelque chose.
♫♪ "You summon and kill, summon and kill ♪♫ (...) Is sanity..the price to pay for power ?"

Avatar de l’utilisateur
Hiroshi
Déserteur
Messages : 6
Inscription : mar. 01 avr. 2008, 17:09

Re: [Pour mon petit Hiroshi] "Mangal Ereda, Paogehr Sangora" ;)

Message par Hiroshi » mer. 09 avr. 2008, 12:27

Plus rien ne serait jamais pareil. Eprouvé Hiroshi ne réagit pas immédiatement quand Keyran lui rend ses vêtements, mais le besoin de se couvrir et de se cacher se fait ressenti bien trop fort et il rhabilla rapidement restant assis dans le sable son corps douloureux ne cessant de lui rappeler ce qu’il venait de se passer et la déchirure provoquée en lui par la violente intrusion de Keyran dans sa vie.

« Je t'ai épuisé j'ai l'impression... mon Hiroshi...tout va bien ? »

Hiroshi rentra la tête dans les épaules en lui tournant le dos, l’entendre était insupportable, il le hait, lui et sa voix, le reste du discours de Keyran ne fut plus qu’un vague murmure ne franchissant pas la barrière de ses mains sur ses oreilles. Il ne veut pas devenir guerrier ne veut pas marcher sur l’eau et se fout bien de ce que peut être un Shinobis. Il voudrait tellement partir, mais pour aller ou ? on ne peut pas Echapper à cet homme là. Mourir, mais en aurait-il le courage malgré le dégout et la douleur que lui inflige encore son corps.

Il se dégagea rapidement de la main de Keyran venue caresser sa tete en la rentrant dans les épaules. Son contact le répugnait.

*Ne me touche pas, ne m’approche pas, laisse moi tranquille, va t’en oublie moi*

Autant de cris silencieux qui se bousculaient dans sa tête car il savait très bien que les hurler serait vain, keyran ne le relâcherait pas mais l’idée de devoir prendre la route et continuer sa vie a ses cotes lui était tout bonnement inenvisageable, impossible. Il n’était de toute façon rien d’autre que son prisonnier.

« Si tu sais écrire, tu pourras aussi écrire à ta famille que tu vas bien et que tu as décidé de ne plus revenir. »

Malgré tout Hiroshi se dit que c’était encore le mieux car oui il savait écrire, tenir les siens loin de cet homme dangereux, et de toute façon il n’oserait plus rentrer chez lui a présent tant il se sentait imprégné de honte bien que sachant le tout le réconfort qui l’attend chez lui.

Hiroshi hocha lentement la tête, premier signe de vie depuis qu’il s’était rhabiller et rassit dans le sable mais pas un mot, pas un seul. Et de toute façon a quoi bon parler ? Keyran aurait de toute façon ce qu’il veut, Hiroshi n’a plus d’endroit ou rentrer, plus la volonté et le courage de lui résister, ni pour mourir. Il devrait donc suivre, le cœur serré par la peur.

Hiroshi Baissa la tête, Il ne lui restait que ses larmes.

Avatar de l’utilisateur
Keyran
Mortellement vôtre
Messages : 33
Inscription : ven. 04 avr. 2008, 17:45

Re: [Pour mon petit Hiroshi] "Mangal Ereda, Paogehr Sangora" ;)

Message par Keyran » mer. 09 avr. 2008, 13:25

Keyran, qui savait que désormais seul le temps serait son allié pour s’attirer l’affection du petit Hiroshi – car il savait bien qu’il finirait un jour par lui tomber dans les bras – se retint de le prendre contre lui pour le consoler. Il déposa devant lui un mouchoir, qui sentait bon le parfum pour homme puis en attendant qu’il se rhabille, lui sort de quoi écrire et le lui tendit.

« Tiens. Ecris ce que tu veux. Je leur enverrai. »

Il s’assit aux côtés d’Hiroshi et fit de même – sa lettre à lui était longue. Tout en écrivant il ne put s’empêcher de tenir la conversation – Hiroshi finit sa lettre bien avant lui, s’il choisit d’écrire, celle de Keyran est VRAIMENT longue. « En fait, marcher sur l’eau c’est plus facile qu’on ne le croit. Je pense que d’ici demain si tu y mets du tien, tu y arriveras. Tu y mettras du tien, pas vrai Hiroshi ? Sinon je serai contrarié. On a tous du chakra en nous, qui circule dans chaque cellule de notre corps. C’est un fluide chaud et agréable… »

En parlant, Keyran entoura sa main d’un chakra bleuté, et le posa sur la tête à Hiroshi. Oui, c’était une énergie chaude, pure et réconfortante, et même venant de Keyran, agréable à ressentir. « C’est un bon moyen pour se sentir un peu mieux…se concentrer sur son chakra. Toi aussi, tu devrais. Le ressentir. Le chercher au plus profond de toi. Tu as le temps je n’ai pas encore fini d’écrire… mais dis-moi juste avant, si tu devais répartir dix points entre ta force, ta précision, ta vitesse, ton ninjutsu et ton genjutsu, quels seraient-ils ? C’est pour ta fiche de suivi... je vais l’envoyer au chef. Ce serait bien si je pouvais la compléter…et j’aimerais bien que tu me répondes, ce qui te correspond le mieux. Si tu te sens plus à l’aise au combat au corps à corps, mets plus de points en force. Ce sont les points que l’on développera en premier… tu as le temps de réfléchir aussi. Tu peux te baigner en attendant, si tu veux. Mais ne te noie pas. Ne te fais pas manger par les oursins. Je ne voudrais pas te predre. »

[hrp : hiroshi fait donc ce qu’il veut pendant ce temps, se baigner, se concentrer sur son chakra, relire et lire encore sa lettre, etc, y a une bonne demi-heure avant que Keyran ne finisse.]

Une fois qu’il eut enfin terminé (si hiroshi n’a encore rien dit) : « Alors, peux-tu me répartir dix points ? »

[HRp: le fight dans ton post XD]

Keyran prit ensuite la lettre d’Hiroshi ainsi que la sienne, et fit quelque chose de bizarre. Il s’ouvrit le pouce d’un coup de dents, effectua plusieurs signes et colla ses mains au sol d’où jaillit alors un oiseau immense. Assez grand du moins pour porter un homme. « Bonjour, Akeraï. »
« Bonjour Wan-peïng. J’aurais besoin que tu me rendes un service. Celle-ci est pour les parents du garçon, un petit village près de Konoha, l’adresse est dessus. Mais fais-toi discret en arrivant au village… je ne voudrais pas que tu effraies la population ou grilles notre couverture – tu comprends, il faut que les gens croient qu’il écrit à sa famille parce qu’il s’est enfui.
- Je vois. Et la deuxième ?
– Celle là…elle est pour le patron. Ne la perds pas.
– J’espère qu’un jour tu m’appelleras à nouveau pour autre chose que jouer les pigeons voyageurs, c’est insultant.
– Qui sait, peut-être un jour pourrons-nous à nouveau combattre comme autrefois. Va maintenant. »

Avec un regard pour le garçon, la créature s’envola.
« Un jour, tu pourras aussi avoir pareille merveille à tes ordres. Je t’apprendrai comment faire. Mais c’est encore un peu tôt. Bon. On n’est pas au meilleur endroit pour traverser la mer. Il y a moins long et moins éprouvant. On va marcher un peu…tu peux marcher ? Je te porte sinon. »

Keyran emmena ensuite Hiroshi le long de la côte sauvage jusqu’à déboucher dans une calanque maaaaaaaagnifique – après un peu d’escalade où il porte Hiroshi...descendant une falaise à la verticale, juste en marchant dessus. « Ca aussi, je t’apprendrai à le faire. »

Puis il le dépose pour s’émerveiller devant un banc de poissons. « Regarde comme ils sont beaux, mon Hiroshi ! Regarde comme ils brillent ! On ne pourra pas les manger ceux-là, neh.( :p) » Un vrai gosse.


[HRP : quelques réactions, et les dix points silteuplait, spour les fiches persos. Si Hiroshi refuse de les donner tu es libre de décider de la réaction de Keyran, je pense que tu as saisi comment il fonctionne, sinon tu penses à Loïc :D. Mais il me les faut T_T. C’est pas obligé d’être très long, juste quelques reactions et ensuite on va faire bouger un peu les choses, en se débrouillant pour que l’apprentissage du « jemarchesurlamer » ne soit pas trop ch*** pour toi je sais que t’aimes pas ça. Mais j’ai quelques surprises hinhinhin.]
♫♪ "You summon and kill, summon and kill ♪♫ (...) Is sanity..the price to pay for power ?"

Avatar de l’utilisateur
Hiroshi
Déserteur
Messages : 6
Inscription : mar. 01 avr. 2008, 17:09

Re: [Pour mon petit Hiroshi] "Mangal Ereda, Paogehr Sangora" ;)

Message par Hiroshi » jeu. 10 avr. 2008, 13:33

Sans se préoccuper de mouchoir et sans plus de signes de vie Hiroshi s’empare du papier pour écrire aux siens, espérant de tous son cœur les rassurer mais aussi dire qu’il ne leur en veut pas, et qu’il ne s’est pas enfuit. Mais ses mots sont désordonnés et sa mains tremble, il n’a même pas le courage de se relire, il la plie vite et inscrit l’adresse. Il a la tête embrouillée, douloureuse, l’esprit blessé et confus. Encore une fois il se fiche pas mal du discours de Keyran comme on peut se fiche d’apprendre a marcher sur l’eau quand on vient de perdre tout ce que l’on a jusqu’à sa liberté. Et encore une fois il se dégage du contact de sa main, magique ou pas, et beaucoup trop chaude à son gout, repoussante.

*Ne me touche pas*.

Pour ne pas changé Hiroshi n’écoute rien de ses leçon sur le mana et ne fait rien en attendant que Keyran finisse sa lettre. Il reste assis dans le sable le dos tourné à son bourreau en regardant la mère sans grande notion de temps.

« Alors, peux-tu me répartir dix points ? »

Au diable lui et ses projets. Face à l’inactivité de sa nouvelle conquête Keyran perd patience et doit user de menace pour que le garçon prennent en main le formulaire en question. Mais dans un dernier élan de courage ou de stupidité il préfère barrer la page que d’y signer ce qu’il prend pour son « acte de vente ». Cette fois Keyran perd patience et use de violence, la peur finit par l’emporter et les joues a nouveaux mouillées Hiroshi se décide a gribouiller un 2 partout, la main tremblante.
Il le regarde distraitement appeler son oiseau, bien content que Keyran s’éloigne enfin un peu de lui. Il n’essaie pas de s’enfuir c’est trop tard maintenant.

Puis Hiroshi le suit comme une ombre ou plutôt un zombie, il préfère marcher pour éviter tout contact. Il ne regarde jamais Keyran, et surtout jamais dans les yeux. IL est très réticent à se laisser porter sur la falaises mais sa peur de Keyran le contraint à accepter et sa peur des hauteurs à se cramponner bien malgré lui. Le voilà maintenant qui s’arrête devant des poissons.

« Regarde comme ils sont beaux, mon Hiroshi ! Regarde comme ils brillent ! On ne pourra pas les manger ceux-là, neh. »

Hiroshi reste dans son coin, le plus loin possible de tout contact, il se fiche bien des poissons et de tout le reste, il donnerait ciel et terre pour au moins un peu de tranquillité, juste un peu de temps pour se remettre les idées en places.

*Ce type est un psychopathe*

Avatar de l’utilisateur
Keyran
Mortellement vôtre
Messages : 33
Inscription : ven. 04 avr. 2008, 17:45

Re: [Pour mon petit Hiroshi] "Mangal Ereda, Paogehr Sangora" ;)

Message par Keyran » jeu. 10 avr. 2008, 14:09

[hrp: haan trop bien tu l'as colorié :D]

Donc, comme un gosse, Keyran s'amusa un moment avec les poissons, pour finalement s'en désintéresser et aller en atrapper d'autres, un peu plus loin. Il avait l'art et la manière de les préparer, et après quelques minutes seulement en tendit un à Hiroshi. "Tiens mon Hiroshi, ça te fera du bien de manger. La route qui nous attend est longue."

Il le dépose à ses pieds comme devant un animal effrayé et s'assied à côté de lui pour dévorer sa part. "Le truc, c'est de l'assomer directement. Il faut avoir la main vive et l'atrapper tout de suite, ça file vite ces bestioles."
Il faisait la conversation, sûrement tout seul. Il se demandait combien de temps encore lejeune garçon allait bien pouvoir lui résister. "Bon, on va camper ici cette nuit, il est un peu tard pour prendre la route surtout que tu ne sais pas encore comment traverser la mer. Demain matin, on s'y mettra de bonne heure. On va passer les quelques temps qui restent à fabriquer un abri. Tu vas m'aider. Tu vois la forêt là-bas ? Il faut trouver quatre grosses branches...qu'on puisse planter dans le sol assez profondément pour tendre la couverture que j'ai dans le sac... ensuite on creusera pour les faire tenir, et on consolidera le tout avec d'autres branches et des pierres. Mais il va falloir chercher un peu, cette plage est un peu hum..déserte. On s'installera là-bas, pour ne pas être surpris par la marée montante."

Il désigne un bout de falaise puis se lève. "Quand tu auras fini ton poisson, mon Hiroshi, viens me rejoindre. J'ai enlevé toutes les arrêtes rien que pour toi, il devrait être bon.. même si je t'accorde que grillé il aurait été meilleur. Si tu cherches des branchse pour faire un feu, je te le cuirai. En attendant, soit tu manges, soit tu viens avec moi et..hé, sois un bon garçon d'accord ? Je ne voudrais pas devoir te punir encore..."

Avec une main significatife sur son entrejambe, il sourit et s'éloigne dans la forêt - pas loin, mais suffisamment pour chercher quelques branches.

[HRP: bon bah Hiroshi est enfin un peu seul, Keyran ayant confiance dans le fait que faut passer par la forêt pour s'enfuir vu que le reste c'est des falaise (hiroshi peut aussi décider d'escalader mais bon..) donc bah là tu fais ce que tu veux ^^]
♫♪ "You summon and kill, summon and kill ♪♫ (...) Is sanity..the price to pay for power ?"

Avatar de l’utilisateur
Hiroshi
Déserteur
Messages : 6
Inscription : mar. 01 avr. 2008, 17:09

Re: [Pour mon petit Hiroshi] "Mangal Ereda, Paogehr Sangora" ;)

Message par Hiroshi » ven. 11 avr. 2008, 12:03

Hiroshi reste un moment dans le sable trop content d’avoir enfin quelques minutes de paix, les jacassements incessants de ce détraqué lui donnaient la migraine. L’idée de s’enfuir lui parait idiote maintenant, il est évident qu’il ne pourra plus retrouver sa liberté, ou alors pas avant longtemps.

Il regarde fixement le poisson posé là sans intention d’y toucher, écœuré par sa journée. Mais son estomac ne semblant pas cet avis commença a se manifesté a la vue d’un repas si proche et si facile.

* S’il compte m’amadouer avec ça……*

Mais plus le temps passait plus la cacophonie de son estomac devenait insupportable, de toute façon Il finirait par se fâcher et encore lui faire du mal s’il continue à le contrarier, alors autant obtempérer.

Hiroshi mange doucement son poisson même si « grignoter » serait un terme plus approprié. Il n’ a de toute façon pas l’intention d’aider son ravisseur à quoi que se soit et redoute de devoir passer la nuit avec lui.

*qu’est ce que je vais devenir maintenant ?*

Ni la mer ni le ciel ni son estomac rassasié ne semblaient vouloir lui donner de réponse. Ne restait plus qu’à attendre le retour de Keyran.

Avatar de l’utilisateur
Keyran
Mortellement vôtre
Messages : 33
Inscription : ven. 04 avr. 2008, 17:45

Re: [Pour mon petit Hiroshi] "Mangal Ereda, Paogehr Sangora" ;)

Message par Keyran » ven. 11 avr. 2008, 15:02

Keyran finit par revenir, avec quatre grosses branches, qui à vrai dire tiennent plus du tronc d'arbre. il les dépose et revient chercher autre chose, ce dont ils auront besoin, ainsi qu'un certain nombre de brindilles, pour faire un feu. Une fois tout le matériel nécessaire réuni, il commence à creuser à l'aide d'un kunai. Heureusement, le sol n'est pas trop dur.

"Veux-tu m'aider ? il faut creuser quatre trou pour y mettre les branches. Ensuite on étendra ma couverture par dessus, ça fera une tente. Tu serais un gentil garçon si tu m'aidais... et puis, c'est amusant de faire des cabanes. Les garçons adorent construire des cabanes."

Hiroshi se contenta de le regarder avec un air suspicieux pour savoir s'il s'agissait d'un ordre ou non, mais finalement refusa. Ce qui arracha à Keyran un soupir légèrement agacé. Il était attristé que le gamin ne voulût pas encore de lui, mais le comprenait. Ca passerait. Pour lui aussi, ça avait passé. il avait compris, maintenant. C'était pour le bien du monde. Il creuse ses quatre trous, ça lui prend un quart d'heure. Après quoi il y met les branches, à la verticale. Ca fait un carré, assez grand. Il sort alors une grande couverture, en fait une sorte de bâche, de la toile bizarre qui semble imperméable, et il la fixe sur les quatre branches. ça fait une petite maison carrée. Ca protègera au moins de la pluie et de la rosée. L'un des quatre côtés est ouvert, et Keyran met à linterieur le reste de son sac, qui ne comporte malheureusement qu'un seul duvet. Mais plutôt grand. assez pour deux personnes collées l'une contrel 'autre, en tous cas.

"On devra partager mon duvet ce soir. Mais je ne remue pas beaucoup, ne t'inquiètes pas."

Keyran continue la prépartion de leur abri, en allant chercher des pierres et en les posant sur la toile pour la tenir, en bas, au cas où ily aurait un peu de vent. Puis il revietn vers Hiroshi. Le Mur Hiroshi.
"Bon..je vais déjà t'expliquer comment ça fonctionne...pour marcher sur la mer. Une fois que tu auras trouvé ton chakra à l'intérieur de toi il faudra le concentrer dans tes pieds. C'est un exercice amusant. Tu le concentres dans tes pieds en exécutatn ce signe là *il fait un signe avec ses mains puis il prend les mains d'Hiroshi pour faire de même*"Et tu l'expulses hors de toi..il créera une sorte de champ de force miniature qui te permettra de tenir au dessus de la surface de l'eau. Ce n'est aps compliqué en théorie, en pratique jepense qu'il te faudra plusieurs essais pour y arriver...surtout si tu n'en as pas envie. Mais plus tu y mets de bonne volonté, plus ce sera rapide. Enfin, on fera ça demain, pour aujourd'hui je te demande simplement de trouver ton chakra...je te fais confiance...et j'espère vraiment avoir raison. Je ne supporterais pas une trahison. Sois un gentil garçon, mon Hiroshi. Je vais me laver. Tu peux te concentrer sur ton chakra en attendant...ou bien venir te laver avec moi."

Sur ces mots, Keyran le laisse là pour s'avancer au bord de l'eau et se deshabiller. Il est plutôt bien fait, si ce ne sont un certain nombre de cicatrices qui témoignent qu'il en a déjà vu de toutes les couleurs. Il se met dans l'eau ensuite, et se lave avec un savon sorti de son sac. Made in Kiri.

[HRp: là Hiroshi a le choix, donc,tes réactions, tout ça, et ensuite, tu peux le concentrer à la recherche de son chakra, fais le chercher un peu quand même, et quand il le trouve, c'est une sorte de fluide chaux, et agréable. Plus il se concentre et mieux ce sera. Sinon il peut aussi se laver avec Keyran (:D) ou bien faire semblant...(mais bon...ça contrarierait Key..) il peut faire ce qu'il veut, a bsolumentt out ce qui te passe par la te^te ^^.
♫♪ "You summon and kill, summon and kill ♪♫ (...) Is sanity..the price to pay for power ?"

Répondre

Revenir à « Aux frontières de Hi no Kuni »