Ryo Hazuki de Yuki [Accepté]

Pour commencer a jouer, présentez votre personnage....

Modérateurs : Anshu Kipai, Wei-chi Komoku

Avatar de l’utilisateur
Ryo Hazuki
Chûnin
Messages : 1199
Inscription : mar. 12 avr. 2005, 23:35
Question obligatoire : NNS
Localisation : Yuki no kuni
Contact :

Ryo Hazuki de Yuki [Accepté]

Message par Ryo Hazuki » mer. 13 avr. 2005, 11:44

Nom : Ryo
Prénom : Hazuki
Sexe : Masculin
Date de naissance :7 décembre
Age : 13ans / 17ans
Taille : 1m65 / 1m72
Poids : 57Kg / 73Kg
Groupe Sanguin : O


Description : Cheveux brun en bataille, de moyenne taille( ce qui lui permet d'être relativement discret), yeux marron,assez mince.Il est habillé d'une chemise rouge,ainsi que de gants rouge. Il a un pantalon de couleur gris, qui tient grâce à des bretelles qui apparaissent sur sa chemise.Il porte des bottes rouge, dans lesquelles il rentre son pantalon. Il possède un cristal gravé dans sa main gauche, qui est un héritage de sa mère et dont il ne sais pas du tout à quoi il peut servir !Enfin, il porte toujours sur lui ses deux sabres que son père lui a fait cadeaux. Il n'est pas du tout rancunier, à chaque fois qu'il se dispute avec une personne,il ne lui en veux jamais plus de dix secondes. Il est tout de même très ambitieux et est aussi assez persévérant.

Image



Ce qu’il aime : Son père,Miyami, le grand cerisier devant sa maison, le calme de la forêt, les rondelles de citron macéré au miel.

Ce qu’il déteste : Réfléchir, l’injustice, se sentir impuissant, les lâches qui s’en prennent à des personnes inoffensives,les personnes orgueilleuses.

Caractère : Ayant perdu sa mère alors qu’il n’avait quelques mois, Ryo a dédié sa jeune vie aux arts martiaux et en particulier au Taijutsu, encouragé en cela par un père strict mais aimant.
Malgré son imprudence et sa témérité, Ryo a un très grand potentiel doublé d’une volonté de fer.
Ses valeurs sont celles de la justice et de l’ordre.

Histoire :

Il apparaîtra par l'est d'une lointaine contrée au delà de la mer.
Un jeune homme qui ne sait pas encore ce dont il est capable.
Ce potentiel est une force qui pourrait ou
le détruire ou le mener à bien.
Son courage déterminera son destin.
Le chemin qu'il doit parcourir est semé d'embûches.
J'attends depuis tout ce temps en priant
pour sa destinée tracé depuis des temps anciens.
[...]
Une sombre nuit se dévoile
avec l'étoile du matin comme seule lumière.
Et c'est ainsi, que la saga...débute.




I La mort d'un père


Forêt de Konoha.
Le train-train quotidien de Ryo Hazuki est soudainement et irrémédiablement chamboulé par l’apparition d’un visiteur inattendu. Un homme vêtu d’un habit traditionnel du village de Suna, fait irruption au domicile de la famille Hazuki, accompagné de deux hommes de mains habillé tout en noir.
Cet homme, maître d’un très puissant art martial, s’en prend aussitôt à Genzo Hazuki, le père de Ryo.
Mais, Ryo essaie bien de s’interposer pour aider son père. Aaah !!!
Ryo se retrouve propulsé à terre sous la menace des hommes de mains.
C’est alors que l’homme de Suna demande à Genzo :
« Où est le miroir ? »
Son père est contraint de répondre :
« Il se trouve enterré devant le grand arbre !! »
Une fois en possession de la dague, le visiteur s’acharne sur Genzo.
« Souviens-toi de Zhao… » dit cet homme.
« Zhao !!!!! » répond Genzo du air stupéfait.
Ryo apprend alors que son père est responsable de la mort de quelqu’un il y a plusieurs années.
« Aller, viens mourir comme un ninja Genzo ! »
« Tu peux compter sur moi ! Je ferais honneur à Konoha ! » répond Genzo.
C’est alors que Genzo se jette sur son ennemi avec les dernières forces qu’il lui reste ! Mais, le ninja de Suna est bien trop fort ! Aaah ! Genzo vient de se faire transpercer par le sabre de ce ninja ! Ryo ne peut rien faire à part regarder son père se faire achever !
Quelques secondes plus tard, le ninja et ses deux acolytes quittent la petite maison.
Ryo court auprès de son père, qui pousse son dernier soupir dans ses bras, en prononçant ces deux mots :
« Zhao Ming »
« Pèreeeeeeeeeeeee !!!!!!! » hurle Ryo
Cet homme est responsable de tout ! Qui est ce Zhao Ming ??
Est ce miroir ?
Assoifé de vengeance, Ryo commence un voyage pour découvrir les mystères entourant la mort de son père et faire justice !!


II En route vers Suna

Ryo devenu orphelin, se met donc en route vers son destin, en écoutant son coeur. Au bout de quelques heures, alors qu’il continuait toujours à marcher vers l’Ouest en direction de Suna, le village du sable, un événement se produisit !
« Pff, un gamin… Il marche à découvert comme s’il nous invitait à l’attaquer. » dit un ninja.
« Allons-y, c’est trop facile ! » répond l’autre.
Ryo tomba dans une embuscade tendue par des ninjas de niveau moyen du village d’ Ame no kuni. Ces combattants sont réputés pour leur hargne au combat, ils n’abandonnent jamais. Le premier ninja sauta sur Ryo pour lui asséner un coup de pied dans le visage !! Mais d’un bond prodigieux, il évite son adversaire, grâce à son instinct de ninja déjà bien développer.
« Je vous attend, tout les deux !! » dit Ryo très confiant .
« Ha,ha,ha…sort de ta cachette Hagane ! » dit le ninja.
Le deuxième ninja apparu face à Ryo.
« Pas mal pour un mioche… » dit Hagane.
« Tu ose nous défier en face à face… Tu ne manque pas de cran pour un gamin qui sort du bac à sable…Ha,ha ! » dit le premier ninja.
« Sa stupide audace le perdra ! Maintenant, on va être obligé de te tuer ! N’est-ce pas Gouzou !! » ajoute Hagane.
« Tu tiens tant que ça à mourir ? » demande Gouzou.
« Assez palabré ! Finissons-en rapidement… Je n’ai pas de temps à perdre avec les ninjas d’Ame no kuni ! » hurle Ryo.
« Tant pis ! Tu l’auras voulu !! » cri Gouzou.
Gourou le ninja qui paraît être le chef des deux, lance son parapluie en l’air !!!
« Ninpo !! La pluie des mille aiguilles !!! » hurle-t-il.
« Attention petit !!!!!!!!!! » cri un homme sorti de nulle part.


III Le ninja de la Brume

L’homme se met devant Ryo pour le protéger avec son propre corps ! Aah ! Il reçoit l’attaque du ninja de la pluie de plein fouet !!!
«Bravo tu l’a eu Gouzou ! » dit Hagane.
Tout à coup, Hagane est propulsé sur un arbre, et reçoit une dizaine de kunai, sans qu’il n’ait le temps de réagir !!! L’homme avait utilisé la technique du « clonage aqueux » pour sauver Ryo, et attaquer un des deux ninjas pendant ce temps ! Tout est allé très vite !!
« Pff….pathétique ! » dit l’homme.
« Miyami Waraji !!! Le ninja déserteur du village de Kiri… » dit Gouzou
« Je vois que je suis connu…. » répond Miyami
« Ta réputation dépasse les frontières du village de la Brume, tu sais ? » ajoute Gouzou.
« Bon…assez bavardé comme ça ! Je vais t’éliminer en vitesse ! » conclu Miyami.
« Il a disparu ! » dit Gouzou.
Miyami disparaît en quelques secondes ! On entend plus que le son de sa voix.
« Ninpo…Camouflage dans la brume. »
« Le brouillard s’épaissit de plus en plus… » pense Ryo.
Une dizaine de shurikens sont envoyés vers Gouzou !! Mais, il parvient à tous les contrer !
« Bravo ! Tu a paré tous mes shurikens…vraiment très fort ! Mais la prochaine fois que tu me verras, c’est que ta dernière heure aura sonné… » dit Miyami
« Mais comment fais tu pour me repérer dans cet épais brouillard ?!! » demande Gouzou
« Ha,ha,ha…Bon je vais te le dire avant de te tuer. Je peux repérer ma cible uniquement grâce aux sons qu’elle produit ! » répond Miyami.
Miyami apparaît derrière Gouzou et lui attrape les deux bras ! Il met sa jambe sur sa colonne vertébrale !
« Hé,hé,hé, ça va faire mal !!! » cri Miyami !
Un bruit puissant résonne dans l’épais brouillard…quelques secondes plus tard, quand la brume se dissipe, on peut apercevoir le corp de Gouzou allongé sur le sol, avec à ses côté Miyami.


IV Vers une nouvelle vie

« Ca va petit ? » dit Miyami
« Oui, merci ! » répond Ryo
« Qu’est que tu faisait seul dans cette forêt ? C’est dangereux pour un gamin de ton âge,tu sais ? »
« Je ne suis pas un gamin !! »
« Désolé, c’est vrai que tu n’est pas un enfant…alors je t’ai posé une question, tu allais ou comme cela ? » demande Miyami.
« Je vais venger mon père…je vais venger mon père de Zhao Ming, un ninja de Suna… » dit Ryo
« Zhao Ming… » pense Miyami.
« Tu ne pourra jamais venir à bout d’un ninja sans t’entraîner, tu es bien trop faible pour l’instant…Mais au fait quel est ton nom ? »
« Je m’appel Ryo, Ryo Hazuki !! »
« Hazuki… ce serais donc le fils de Genzo… » pense Miyami.
« Si tu veux, je veux bien t’apprendre tous ce que je sais !! Veux tu venir avec moi au village de Yuki ? » demande Miyami.
« Oui, je veux bien si cela peux me permettre de pouvoir un jour me venger ! » répond Ryo.
Ils partent en direction de Yuki.
Un an plus tard, alors que Ryo et Miyami sont en train de s’entraîner durement devant leur maison, un groupe de ninjas arrivent…
« Miyami, ont t’a enfin retrouvé,espèce de fugitif !! » cri l’un d’eux.
« Tu va payer pour ton crime ! » ajoute un autre.
« Ton crime ? Mais quel crime Miyami ! » demande Ryo
« Reste en dehors de ça, Ryo. » dit Miyami.
« NON ! » cri Ryo


V La vrai vie de Miyami

« Oki, tu veux vraiment savoir. Comme tu sais, je faisait parti du village caché de la Brume. Un jour alors que je passé devant la maison d’un ami, j’ai entendu un drôle de bruit ! Je suis tombé sur le cadavre de la famille entière; une personne venait de les assassiner, et avait fuit en entendant que j’arrivais.C’est à ce moment que la patrouille de ninja arriva sur les lieux du crime. Ils voulurent m’arrêter pour un crime que je n’avais pas commis, alors j’ai fuis de peur ! Depuis ce jour, je suis recherché par le pays de l’Eau, et je suis un criminel classé A ! Et je suis constamment obligé de changer de village pour pas me faire attraper! Je suis constamment en fuite!! Voilà, tu sais tout à présent Ryo ! » dit Miyumi.
« Ce n’est pas possible… » répond Ryo
« Si. Mais tu me crois au moins Ryo ? Regarde moi dans les yeux Ryo, je te mentirais pas ! Je te le jure ! D'ailleur depuis que je t'ai connu, j'ai décidé de faire face à mon destin, et de ne plus fuir... Je ne tromperais jamais le fils de Genzo ! » ajoute Miyami
« Quoi ??? Tu connais mon père ? » dit Ryo.
« Oui, on était à l’académie ensemble…Ton père était un ninja du village de la Brume comme moi, on faisait partie de la même équipe quand nous étions apprentis ; mais quand il à connu ta mère, il est parti s’installer à Konoha, pour vivre avec elle;et on c'est perdu de vue. C’est pour cela que j’ai accepté de t’entraîner ! C’est pour l’amitié qui lié ton père et moi, quand nous étions jeunes ! Fais moi plaisir, rentre à l’académie de ninja de Yuki et devient très fort ! » conclu Miyami
« Miyami. Merci ! Je te crois. » dit Ryo
« Allez, assez parlé ! » dit l’un des ninjas.
« Au revoir, Ryo … » dit Miyami.
C’est alors que Miyami se jette sur l’armée de ninja venu le chercher !! Mais malgrè sa force, il ne pût venir à bout de la centaine de ninjas !!! Il mourut comme un ninja !


VI Ryo se décide à rentrer à l'académie

« Miyami, je deviendrais un grand ninja pour toi aussi…merci pour tout…tu es devenu plus qu’un ami pour moi…tu es devenu un deuxième père, une deuxième famille…tu seras à jamais dans mon cœur. » dit Ryo
Quelques jours plus tard, Ryo allait s’inscrire à l’académie de Yuki, car ce village était devenu pour lui son village d'adoption. Après y avoir passé une année avec Miyami, il lui paraissait normal de rester ici, et de faire face à sa destinée...Alors qu’il marchait en direction de celle-ci, il entendit des cris en direction de la rue d’à côté. Il décida quand même d’y jeter un petit coup d’œil…
«Sinon quoi ? Tu commence à me chauffer toi …je ne supporte pas les morveux de ton espèces ! Je vais te régler ton compte une bonne fois pour toute, Zorro !! » dit un adolescent.
Cet adolescent tenait un enfant de l’âge de Ryo par le col, et se disputé avec un autre qui voulait certainement le défendre. Ryo lança un kunai au pied de l’adolescent !!
« Ca t’amuse de t’en prendre à un plus faible que toi ? Viens face à moi ! » dit Ryo
« Encore un minus !! Vous vous mettez à deux ? » répond l’ado.
« Pas besoin, je suis assez fort pour toi ! » ajoute l’enfant.
« Quels sont vos noms ? Que je sache à qui je vais mettre une rouste ! » dit l’ados.
« Moi, c’est Kojiro Wakasaki » dit l’enfant.
« Et moi, Ryo Hazuki ! » répondit-il.
Ryo se rapprocha de ce jeune garçon, pour lui donner un coup de main.
« Oki, vous allez donc morfler pour cet enfant ! Vous auriez du vous mêler de vos affaires ! »
L’adolescent pose le petit garçon à qui il s’en prenait, pour s’attaquer au deux jeune, Ryo et Kojiro. L’adolescent se jeta en direction de Kojiro et de Ryo !! Mais, les deux jeunes gens l’esquivèrent d’un bond félin !!
« Allez Kojiro, on se le fait ! » dit Ryo
« Oui, ok ! » répond Kojiro.
Kojiro et Ryo sautèrent ensemble, et assénèrent un puissant coup de pied à l’adolescent !!
Quelques secondes après, il s’enfuit accompagné de son compère !!
« Bravo Ryo ! »
« Merci, Kojiro ! »
« Ca va petit ? » demanda Kojiro.
« Oui, merci à tout les deux !! » répond l’enfant
Le jeune garçon retourna s’amuser dans le village après avoir remercié Kojiro et Ryo.
« Tu es nouveau dans le village ? » dit Kojiro
« Oui, j’allais m’inscrire à l’académie. Et toi ? » répond Ryo
« Oui, moi aussi ! Faisons le chemin ensemble. » dit Kojiro.
« Ok… »
C’est ainsi que les deux nouveaux copains allèrent s’inscrire ensemble à l’académie. Quelques rues plus tard, les deux compères arrivèrent devant la grande académie de Yuki…

Quelques temps plus tard, après s'être enfui de Konoha afin de retrouver le meurtrier de son père, le jeune garçon s'inscrivit à l'Académie de Yuki, village où il termina son périple. Périple qui avait été inutile, car, aucune trace de Lan Di avaient été trouvé...

Là-bas, il suivit l'enseignement de plusieurs Chûnnin et Junin, dont le plus marquant fut Kitai-sensei. Après moult enseignements, il fut présenté avec l'un de ses amis, Kojiro Wakasaki à l'examen genin. Examen qu'il réussi, avec beaucoup de brio, et dont il fut n'empêche, repéché de justesse...ce qui ne fut pas le cas de son compère.

Puis, arriva la première grande épreuve de sa vie. La rencontre avec Anshu Kippai, le junnin au puzzle comme il l'appelait. Pourquoi cela? Parce que ses énigmes au cimetière étaient des plus tordus possibles. S'évadant d'une pièce rempli de clou, combattant une araignée géante, puis ses fils, pour enfin quitter le maître...

Puis, l'évènement tragique du village arriva. Il commença lentement à se mourir petit à petit...à se vider!!

Chapître VII: Quitter Yuki, sa vie, son académie...

C'était par un mauvais temps que la dernière journée à Yuki d'un homme allait commencer. La pluie ne cessait pas de tomber sur le village blanc, mais il n'y avait pas que cela, un vent glaciale et morose souffler sur les fenêtres des habitants.

Ryo, comme à son habitude allait se lever au aurore afin de prendre un copieux petit déjeuner en compagnie du gérant de la pension "Ozhora".

Quelle était devenu vide la pension depuis le départ de certains préocupants. Tout d'abord, Katako Baragaï parti vers un nouvel horizon, une nouvelle vie de pêcheur au pays de l'eau. Ensuite, la mort de Sephiro sur une erreur de jugement de Kippaï. Enfin, depuis peu, du départ de Kojiro vers la suite de sa destinée, venger sa famille.

Ce dernier avait trouvé une piste qui mené hors des frontières de son pays, et grâce à l'accord du Korikage, était parti retrouver le coupable, l'assassin de son mentor.

Désormais, Ryo se retrouvait bien seul dans la pension. Les jours heureux avaient laissés place à la morosité ambiante. Plus aucun goût pour la vie dans le pays blanc.

D'ailleurs, celui-ci partait petit à petit en lambeau. Katshino parti, Neji idem, Kitaï qui avait déserté, Sho éjecté. Il ne restait que très peu de ninja dans les couloirs de l'Académie. Seul deux, faisait encore de la résistance, le fréro de Ryo, Aniki; et une nouvelle promu, une certaine Masako que le genin ne connaissait pas.

Quand à Anshu Kippaï, ceci est une autre histoire. Mais, j'y reviendrais plus tôt que prévu. Donc reprenons notre récit...

Donc, Ryo était à table en compagnie de M.Ozhora, pour son dernier repas à la pension. C'est avec regret, qu'il lui annonça la nouvelle. Son départ. Après avoir fini son petit déj, la larme à l'oeil, serrant la main d'un homme devenu un ami, il remonta dans sa chambre afin de plier bagage.

Le jeune genin prit son temps, se remémorant chacun des moments vécus ici. Chaque parcelle de secondes à la pension. Son arrivé avec Kojiro, l'invitation à Sephiro, le bonhomme de neige avec son visage, les soirées en compagnie de la famille Ozhora, que des bons moments...

Mais, le temps de partir se faisait de plus en plus attendre. Sans un bruit, il sortit de la pension, et, avant de prendre le chemin vers la maison d'Aniki, il se retourna une dernière fois.

*Peut être qu'un jour on se reverra M.Ozhora...*

Un premier pas, puis un deuxième. Le garçon s'était élançé vers la suite de sa vie, vers le second act de la pièce. Il traversa tout le village qui sommeillé encore à cette heure de la journée. Le vent et la pluie heurtait son visage neutre de sentiment, laissant coulait des gouttes de pluie sur son visage, les seuls...

La maison d'Aniki ne tarda pas à arriver. Les lumières était éteintes, et, Ryo se dit qu'il ne valait mieux pas réveillé son fréro. Surtout pour des adieux. D'ailleurs, le genin n'aimait pas les adieux...

*Aniki, je te dit pas adieux, mais un simple au revoir...*

Puis, il reprit son périple dans le village désert de vie. Direction les portes du village. Sûrement le plus dur à franchir pour lui, car une page serait définitivement tournée une fois celles-ci de franchit. C'est d'ailleurs dans la crainte de ne pas pouvoir quitter son village, qu'il n'avait prévenu personne de se départ si précoce.

Quelques minutes après, le garçon se retrouva en face des gigantesque portes qui délimité le royaume de Yuki. Porte qui mené vers d'autre contrée...Finalement, ce ne fut pas le plus dur à passer. Ryo n'eut même pas une once d'hésitation.

*Au revoir, Yuki. A un de ces jours...*

Il se mit à courir afin d'aller jusqu'au dernier point de sa vie: la cabane du bûcheron. Le véritable point d'encrage de son départ. C'était là le moment le plus difficile, c'était cette modeste cabane qui remplacé les portes du village dans sa tête. Car une fois dépassé, Yuki serait alors quitté réellement.

Il rentra à l'intérieur, et se remit à penser à l'homme qui avait fait de lui, se qu'il est aujourd'hui. Un homme accomplit et fier de sa vie. Il aurait aimé dire un simple au revoir à son ami, son second père. Mais, Shizuno avait quitté ce monde quelques semaines auparavant pour faire fortune ailleurs. C'est d'ailleurs ce départ prématuré qui avait poussé Kojiro à partir.

Désormais, Shizuno loin, Kojiro partit, plus rien ne retenait Ryo. Le genin ne dit aucun mot, mais fit simplement un signe de la main, tel un militaire salutant son supérieur. Cela marqué la fin...

Marchant vers les méandres de la forêt, il retrouva la dernière personne qu'il fallait. Celle qui allait écrire avec lui la suite de sa vie. Anshu Kippaï.

"Je suis prêt, maître."

Le maître ou devrais-je dire un clone de celui-ci allait faire le voyage avec son élève. Tout deux quittait Yuki. Ensemble...Anshu Kippai avait bien eu son protégé. Et puis, cela collé parfaitement au caractère du Junin tueur d'enfants...car si un jour Anshu devait fuir Yuki ce serait seul avec sa rancoeur...


Chapître VIII: Vers une nouvelle vie...

Marchant, longtemps, longtemps à travers les prairies enneigées, les vastes champs verts, des collines ensablées, des déserts de rocs, le jeune genin faisait face à son véritable destin, son véritable but. Les kilomètres parcouruent ne se faisaient en tout point pas resentir dans les mollets du jeune homme, guidait par sa seule volonté de retrouver l'assassin de son père.

La piste qui menait à cet homme n'était pas sûr à cent pour cent, mais pour le prouver, il fallait le vérifier par soi même, quitte à devenir un déserteur. Il savait qu'il avait quand même fait les démarches administratives afin de quitter temporairement le village, mais, s'il ne revenait pas à temps, il serait alors considéré comme un hors-la-loi. Le Korikage, lui avait laissé simplement deux mois, pas un jour de plus, pas une minute de plus, ni même une seconde...deux mois, rien que deux petits mois pour traverser plusieurs contrées à la force de ses jambes, et plus précisemment à la force de sa volonté.

Anol shalom
Anol sheh lay konnud de ne um (shaddai)
Flavum
Nom de leesh
Ham de nam um das
La um de
Flavne...

We de ze zu bu
We de sooo a ru
Un va-a pesh a lay
Un vi-i bee
Un da la pech ni sa
(Aaahh)
Un di-i lay na day
Un ma la pech a nay
mee di nu ku...


Finalement, c'est avec un corp éreinté mais un esprit de fer, que Ryo Hazuki parvint devant les grandes portes de Suna. Restant un instant immobile, droit comme la justice, il ferma les yeux et pensait à tout ce qu'il avait enduré pour cela. Tout ce qu'il avait vécu en attendant ce jour, le jour où il retrouverait l'assassin de son père. C'était comme une délivrance, comme si sa vie avait jusqu'à présent n'avait pas été inutile. Puis, d'un pas faible et lent, il traversa ses majestueuses planches de bois, qui faisaient office d'entrées et de sorties dans le village caché. Ses pas malhabiles ne l'empêchaient point de continuer son périple jusqu'à la première auberge afin de s'installer.

"Bonjour monsieur. Je voudrais une chambre svp..."

L'homme lui expliqua que ce serait 10 ryos a payer directement, puis 5 ryos par jours supplémentaires dans la chambre. Ryo acquiesa, puis lui tendit l'argent qu'il portait dans une petite bourse attaché sur le côté de son pantalon. Puis, il monta à l'étage se reposer enfin dans un lit douillé.

Ses premières impressions furent d'un plaisir immense, fermant les yeux, il exhala un petit soupir rempli de joie et de fatigue. Cela faisait maintenant, plus de deux semaines, qu'il n'avait plus foulé un lit, qu'il n'avait pû apprécier un bon matelat confortable, ainsi qu'une bonne couverture chaude. Son dos le remercié, à chaque instant de plus passé sur le lit. Lui qui n'avait goûté qu'au sol parfois rocailleux, enneigé, dur...

D'ailleurs, au contact de ce lit attrayant, Ryo ne tarda pas à fermer les yeux et à s'endormir, tout habillé. La fatigue l'emporta loin, loin dans des songes, des rêveries d'adolescent...dans ses mondes où l'on est parfois un grand héros sauvant une belle princesse, puis une autre fois un simple homme normal, vivant avec son foyer une vie heureuse...A le voir de l'extérieur, le petit descendant des Hazuki semblait apaisé, dormant avec un sourire aux lèvres...

Chapître IX: Une rencontre pour le moins attendu...

Alors que le jeune genin se promènait dans le village du sable, à la recherche d'indice pouvant indiquer la position de l'assassin de son père, un évènement pour le moins inattendu se produisit. Un homme sortant d'un établissement nommé le "Dragon Warrior Blue" bouscula le garçon.

"Regarde où tu marche!!"

*Qu...QUOI?!*

Ryo reconnaissait ce manteau, reconnaissait cette forme de cheveux, reconnaissait ce déhanchement, il le reconnaissait, un de ces hommes du passé longtemps oublié qui ressurgisse au moment les plus innatendu et des fois même innaproprié, cet homme était Lan Di, l'assassin de son père.

Lan Di, ne sentant pas de menace pesante, connaissant son adversaire et sachant qu'il l'avait laminé par dela le passé retira son bras menaçant et remit son sabre à sa ceinture pour croisé ces bras dans ces longues manches, il releva son front et se mit en position d'attente, il n'allait rien dire, il allait tout laissé venir, toujours d'un oeil veillant analysant chaque mouvement, sentant la vitesse de battement de coeur de son adversaire. Ryo voulait sa vengeance, pour lui la seule cause de son déclin était lui, s'était Lan Di!

Alors qu'il s'avancait lentenment il commenca à parler:

"Oui, Lan Di, tu m'as reconnu, je suis Ryo Hazuki, fils du grand Genzo, bien que lors de ton séjour dans le dojo de mon père tu ne m'aie jamais prété réellement attention."

Le genin remarqua le petit sourire au coin des lèvres de l'assassin qui ne le regardait pas. Cela l'irrita.

" Pourquoi ris-tu ? Je vais te tuer, et toi ça te fais rire, tu n'es vraiment qu'un pauvre homme, oui un misérable, qui ne mérite pas de vivre..."

Durant tout ce temps ou Lan Di restait innopérant à vue d'oeil, il avait analysé par la force toutes les aptitudes que le petit Hazuki pouvait avoir, elle était nul face à lui, toujours aussi faible... Le ton de son ennemi commencait à vassiller. Après autant de silence, après que les phrases du garçon se soient effacées, après son écho retentissant dans ces galleries marchandes. La voix de Lan Di, aussi appaisante que glaçante retentit faiblement par des ton de voix calme et posé.

" Comment oser prétendre me tuer?! Tu n'es toujours qu'un simple chimpanzé dans la main de Boudha... "

Et d'un mouvement rapide et bref, il transperça le genin de la lame de son sabre!!


"Haaaaaaa!!!"

Le garçon sauta de son lit! Il était toujours bien vivant, et dans la chambre de l'hotel. Ce n'était qu'un cauchemard. Mais il paraissait bien réel...Il en avait donné des sueurs au jeune ninja yukien.

*Suis-je vraiment faible...??*

Trop de question étaient présentes, trop en demandaient réponse, trop étaient alléchantes et si peu étaient innopérente.

*Bon, j'ai dormi assez longtemps...*

Après avoir quitté le village de Yuki , le voilà dans une cité inconnue et encore beaucoup plus vaste, la cité de Suna. Une autre grande et magnifique aventure commence pour le genin. Il est toujours à la recherche de LanDi, l'assassin de son père. Désormais, Ryo est maintenant sur la piste de Yuanda Zhu, un maître d'art martiaux qui a envoyé une lettre à la famille Hazuki pour lui prévenir des dangers qui la menacent juste avant que Lan Di ne vienne tuer Genzo...Il est donc le seul homme capable de savoir la raison de ce meurtre. Mais comment trouver, cet personne dont le jeune ninja ne connait ni le physique, ni même l'endroit où il vit...

Chapitre X: A la recherche de Yuanda Zhu

Finalement après plusieurs jours de recherches, de questionnement de la population, le jeune genin se retrouva devant une petite batisse assez simple se trouvant dans le quartier commerçant. C'était le magasin de tissus qui appartenait à Yuanda Zhu. Un petit magasin familiale de textile et de tissus en tout genre. Des serviettes, des draps, des tapis étaient étalés et pendu un peu n'importe comment, à l'intérieur.

Au bout du magasin, au niveau du comptoir, se trouvait un homme âgé, avec des cheveux blanc ainsi qu'une petite barbe blanche. Cet homme n'a rien d'un maître en art martiaux. C'est alors que Ryo décida de la questionner au sujet de Yuanda.

"Bonjours monsieur. Je cherches un dénommé Yuanda Zhu, et on m'a dit que je pourrais le trouver ici..."

Le vieil homme répliqua aussitôt sans même réfléchir, comme si sa réponse était préparé à l'avance, comme s'il récitait un poème.

"Hélas! Yuanda est mort...je lui ai racheté son commerce quelques jours avant..."

Le jeune genin fut accablé par la réponse. Tout ses espoirs de vengeance venait de s'effondrer sur cette simple réponse. Désormais, retrouver Lan Di serait presque impossible. Le jeune yukien avait fait ce si long voyage pour rien. Des heures et des heures de marches, pour apprendre que l'homme était mort...

C'était comme une deuxième humiliation pour lui. C'était comme s'il perdait à nouveau son père. Une deuxième mort.

*Je...je ne peux pas laisser cet homme impunis...mais comment faire!!*

Ryo très en colère frappa sur le comptoir tout en criant:

"Merde!!!"

Sa haine l'envahissait de plus en plus. Sa rage grandissait. Il ne voulait pas résumer sa vie à une recherche dans le vent. Il ne voulait pas admettre que tout ce qu'il avait enduré, tout ce qu'il avait vécu était désormais inutile.

Le vieil homme n'osait rien dire. Il regardait simplement entre sa paire de lunette, le jeune genin en colère. Il ne comprenait pas pourquoi la simple mort d'un homme comme Yuanda Zhu pouvait mettre un adolescent dans cet état. Pourquoi??

C'est alors qu'il décida de poser la question:

"Mais qu'avait ce vieil homme a tes yeux, pour que tu puisses te mettre dans cet état, mon garçon...??"

Au premier abord, Ryo ne prit pas le soin de répondre. Puis, dégouté, il dit avec une voix tremblante, au bord des larmes:

"C'est le seul qui pouvait me renseigner sur la mort de mon père!!!"

"Ah oui?? Et qui était ton père??"

"Qu'est-ce que cela change...?? Mon père est mort des mains de Lan di?? Yuanda est mort?? Je ne pourrais jamais le venger!!!!"

"Lan di!!"répondit le vieil homme étonné."Tu ne serais pas le fils de Genzo...?? Genzo Hazuki??"

"Comment connaissez-vous mon père?!"

"Je vois...un visage familier...tu as bien grandi mon garçon. Je suis désolé de t'avoir menti...je suis Yuanda Zhu..."

C'est alors que la discussion s'engagea dans l'arrière du magasin, à l'abris des oreilles indiscrètes. Yuanda délivra toutes ses connaissances sur l'affaire de Genzo. Sur le miroir volé...et surtout, sur Lan Di! Il demanda au genin de rester ici pour continuer sa formation, mais le garçon ne pû accepter. Il devait rentrer à Yuki pour remplir le contrat signer avec le Korikage, et ne pas être considéré comme déserteur.

C'est ainsi, qu'il reprit le chemin de Yuki, une semaine plus tard...



Supplément:

Désormais, le jeune Hazuki a grandi et mûri. Son expérience de la dure réalité du monde shinobi a fait de lui un valeureux combattant, l’un des tout meilleurs de son village et de sa nation. Pays qu’il a fièrement représenté sur les Terres de Kiri durant l’examen Chûnin ; obtenant au passage le grade qu’il méritait. A son retour dans les contrées enneigées de Makyou no Kuni, une opportunité se présenta à lui. Devenir ANBU.

L’accord avec le Kage resta secret, et, personne, pas même son coéquipier Ikari Yorukawa ne savait que Ryo venait d’intégrer l’élite des traqueurs de déserteurs.

Image


Nindo : Il faut croire en ses rêves!
Dernière modification par Ryo Hazuki le mar. 18 janv. 2011, 21:00, modifié 28 fois.
Ryo Hazuki Chunin Kita no Arawashi de Yukigakure No Sato

Ryo Anbu :
Cliquez pour afficher le message:
Image

Itosugi Shiinji

Message par Itosugi Shiinji » mer. 13 avr. 2005, 12:02

Salut salut déja pour commencer je vais m'inspirer des modos:

http://zenobaggins.free.fr/nns/viewtopic.php?t=13

va l'a comme ca j'évite de t'expliquer ce qui manque et ce qui ne va pas

sinon bienvenue a yuki

Hyûga Keiko

Message par Hyûga Keiko » mer. 13 avr. 2005, 12:24

Bon alors quelques petits conseils pour le fan de Tales of Symphonia ^^
D'abord je tiens à signaler que Konoha est fermé (dommage), sinon si tu veux tenter ta chance, tu dois sois attendre que Konoha ouvre, soit essayer de te présenter dans un autre village. [Edit : ce que tu as fait, vu que tu te présentes à Yuki^^]
Quand tu fais celà, fait attention à la présentation, les titres des parties doivent être en gras, essaye d'étoffer au maximum tes discriptions physique et de caractère. Le plus important et d'inventer un Back Ground pour ton personnage le plus poussé possible : réfléchis y longtemps et offre nous un truc intéressant (plus de plaisir pour nous, comme pour toi^^)

En attendant de te voir sur nns, bonne chance!

Itosugi Shin

Message par Itosugi Shin » mer. 13 avr. 2005, 12:48

Très bonne remarque Keiko. Je ne sais pas ce que vaut mon rp mais je pense que ton histoire est beaucoup trop courte. Quand on lit ton rp on pense tout de suite à tales of symphonia mélangé avec du Shenmue. N'oubli pas que tu es dans le monde de naruto. Si tu tiens absolument à garder se personnage tu devras faire un back ground plus convaincant qui vient de toi et non d'un jeu video car il y aura forcément quelqu'un qui en connaît l'histoire. Enfin c'est mon avis.

Invité

Message par Invité » mer. 13 avr. 2005, 14:27

Je dois donc améliorer mon histoire! Oki ca marche!!!!

Avatar de l’utilisateur
Ryo Hazuki
Chûnin
Messages : 1199
Inscription : mar. 12 avr. 2005, 23:35
Question obligatoire : NNS
Localisation : Yuki no kuni
Contact :

Message par Ryo Hazuki » mer. 13 avr. 2005, 14:28

Bon je m'y met de suite!!!!
Ryo Hazuki Chunin Kita no Arawashi de Yukigakure No Sato

Ryo Anbu :
Cliquez pour afficher le message:
Image

Avatar de l’utilisateur
Sagara Toshiro
Chûnin ombrageux
Messages : 716
Inscription : sam. 09 avr. 2005, 12:27
Localisation : En mission... far far away.
Contact :

Message par Sagara Toshiro » mer. 13 avr. 2005, 14:31

Héhé, alors bonne chance à toi et surtout fais-toi plaisir, c'est le plus important! :wink:
Sagara Toshiro ; Chunin à Yukigakure no Sato

Seul un homme pourvu d'humanité peut vraiment aimer ou haïr. (Confucius)

Avatar de l’utilisateur
Ryo Hazuki
Chûnin
Messages : 1199
Inscription : mar. 12 avr. 2005, 23:35
Question obligatoire : NNS
Localisation : Yuki no kuni
Contact :

Message par Ryo Hazuki » jeu. 14 avr. 2005, 10:59

Voilà j'ai édité le 1er poste comme voulu! :lol: :lol:
Dernière modification par Ryo Hazuki le jeu. 14 avr. 2005, 23:46, modifié 6 fois.
Ryo Hazuki Chunin Kita no Arawashi de Yukigakure No Sato

Ryo Anbu :
Cliquez pour afficher le message:
Image

Hyûga Keiko

Message par Hyûga Keiko » jeu. 14 avr. 2005, 11:04

Bon alors déjà, fait pas de nouveaux post, edit le premier! :)

>>>se demande si les gens ne voient pas la touche edit en haut de leur message<<<

Sinon essaye d'arranger ton histoire en paragraphe, c'est plus agréable à lire qu'un gros paté!

Bon courrage ^^

Invité

Message par Invité » jeu. 14 avr. 2005, 11:04

Un de ces 4 je vais peut être enfin comprendre d'où viens cette couleur rouge :lol:
Mais là c'est pas le cas :shock:

Hyûga Keiko

Message par Hyûga Keiko » jeu. 14 avr. 2005, 11:12

En lisant son histoire, je crois que c'est la couleur des déserteurs dans l'imaginaire des nouveaux!!!

IL FAUT ARRETER LE ROUGE!!!

Bah oui, c'est vrai quoi, le rouge c'est la couleur du Ninja-Cola, c'est tout ^^

Avatar de l’utilisateur
Ryo Hazuki
Chûnin
Messages : 1199
Inscription : mar. 12 avr. 2005, 23:35
Question obligatoire : NNS
Localisation : Yuki no kuni
Contact :

Message par Ryo Hazuki » jeu. 14 avr. 2005, 11:31

Non cela n'a rien avoir avec ça! J'ai mis le rouge, ainsi que le orange pour Miyami qui est un persos avec un très grand rôle dans l'histoire.

Rouge---> Quand il parle
Orange--> Quand il pense

C'était pour le différencier des persos de secondes zones! 8)
Ryo Hazuki Chunin Kita no Arawashi de Yukigakure No Sato

Ryo Anbu :
Cliquez pour afficher le message:
Image

Invité

Message par Invité » jeu. 14 avr. 2005, 12:32

ouep mais nan...

il faut dire truc se mit à dire : "....." en indigo.

Interdiction aux autres couleurs. Autorisées le vert, bleu, violet et indigo C'est tout.

Après à toi de rendre ton histoire lisible avec ses 4 couleurs.

Avatar de l’utilisateur
Ryo Hazuki
Chûnin
Messages : 1199
Inscription : mar. 12 avr. 2005, 23:35
Question obligatoire : NNS
Localisation : Yuki no kuni
Contact :

Message par Ryo Hazuki » jeu. 14 avr. 2005, 12:35

Oki ca marche, je vais vite tout modifier. Il n'y a pas de soucis!
Ryo Hazuki Chunin Kita no Arawashi de Yukigakure No Sato

Ryo Anbu :
Cliquez pour afficher le message:
Image

Avatar de l’utilisateur
Ryo Hazuki
Chûnin
Messages : 1199
Inscription : mar. 12 avr. 2005, 23:35
Question obligatoire : NNS
Localisation : Yuki no kuni
Contact :

Message par Ryo Hazuki » jeu. 14 avr. 2005, 12:57

Voilà c'est fait, j'espère que mon histoire vous plaira! :lol:
Ryo Hazuki Chunin Kita no Arawashi de Yukigakure No Sato

Ryo Anbu :
Cliquez pour afficher le message:
Image

Répondre

Revenir à « Votre personnage-Présentation pour Makyou no Kuni [Fermé] »