Résidence Asakiri

On peut y vivre (ou non), y faire des rencontres (pareil) mais en tout cas, il s'agit du coeur du village.

Modérateur : Hyodo Hyakujuunoou

Asakiri Kirua

Message par Asakiri Kirua » mer. 13 juil. 2005, 11:55

La résidence Asakiri était une maison fort banal se trouvant séparer de la rue seulement par un portail en bois à la peinture écaillé, présentant néanmoins un certain charme, ainsi que d'un petit jardin.

Ce jardin, dans lequel poussait un grand arbre en son centre et de magnifiques fleurs disposées élégamment de-ci de-là, présentait lui aussi un charme tout particulier parfaitement en accord avec celui de la maison.

La maison se composait, elle, de deux étages dans lesquels se répartissaient pragmatiquement trois chambres assez confortables, une spacieuse salle de bain, d'ordinaire toilette, d'une cuisine, d'une salle à manger et pour finir, d'une salle d'entrainement de taille moyenne.


C'est dans cette charmante maison que Kirua va passer cette année à l'académie dans laquelle il invite chaque étudiants à venir passer un bon moment ou s'entraîner.
Dernière modification par Asakiri Kirua le jeu. 14 juil. 2005, 14:49, modifié 3 fois.

Asakiri Kirua

Message par Asakiri Kirua » mer. 13 juil. 2005, 13:36

Lors de son inscription à l'académie, on avait dit au jeune chanceux que son père, malgré tout bienveillant et bien renseigné, avait acheté une belle résidence dans un quartier populaire.
Le jeune Kirua leur avait alors demandé un plan pour y accéder, ce qu'il lui donnèrent sans plus attendre :

Image

Comme il faisait encore jour, le jeune Kirua décida de quand même passer par la rue de l'anguille sous roche, pensant qu'il ne courait aucun risque...
C'est ainsi que lorsqu'il sortit de l'académie, il prit en sortant à gauche puis la première à droite...

Rue de l'anguille sous roche


Alors qu'il marchait, il entendit un cri de femme dans une sombre ruelle.

* Je rêve, je ne dois pas être le seul à l'entendre quand même *

" S'il vous plaît, UNE AGRESSION par ici ! "

* Encore un jeune, les agressions sont plutôt fréquentes par ici, et en général, vaut mieux pas s'en mêler *

Kirua se senti obligé d'intervenir malgré les risques encourus; c'est ainsi qu'il avança dans la ruelle puis lança aux agresseurs :

" Arrêtez ou croyez-moi, sa va vraiment mal se passer pour vous "

* Ca va, s'il la lache, je pourrais au moins mettre un coup à chacun et ainsi elle pourra s'enfuir et s'il me poursuive... non, je suis beaucoup trop rapide pour eux !!! C'est parti *

Kirua s'approcha encore, les agresseurs daignèrent enfin lever les yeux puis se redressèrent.

* Houla, sa va être plus dur que prévu *

En effet, le premier agresseur mesurait un peu plus d'1m90 et était très bien bâti; le second, qui était plus petit et moins costaud, semblait lui plus agile.
C'est alors que la femme se releva elle-aussi puis déclara :

" Tiens, voilà notre prochaine victime hahaha "

* Un guet-apens, vite, fuir !! *

Kirua fit volte-face et commença à courir mais il n'eut pas le temps se lancer que la rapide femme lui saisit le bras...
Il se retourna et lui infligea le plus violent coup de genou dans les côtes qu'il put, celle-ci recula de quelques pas en titubant.
Les deux hommes s'arrêtèrent.

* Maintenant... *

" Yaaaaaaaaaa !! "

Ce violent cri les intimida quelques secondes qui suffirent à Kirua pour infliger un violent uppercut à l'agresseur le plus agile.

* Très bien, l'autre ne pourra pas me suivre *

Il s'échappa ainsi de la ruelle mais fut bientôt rattrapé par la femme et l'homme le moins fort. C'est alors qu'il aperçu une personne qui avait l'air d'un étudiant. Une lueur d'espoir germa alors dans son esprit :

* Pour vu que ce ne soit pas un lâche *

" Aidez-moi, bande de lâche ! "

La situation, devenue critique, necessitait maintenant une intervention extérieur...

Hyodo Hyakujuunoou

Message par Hyodo Hyakujuunoou » mer. 13 juil. 2005, 14:13

Ce n'était pas vraiment un étudiant que Kirua avait aperçu... Ce n'était qu'une simple et frêle gamine, qui était en fait essayait de fuir le plus vite possible de la scène du combat. Faisant volte-face elle jeta un regard dépité à l'étudiant, qui sentit bien qu'elle n'allait pas voler à son secours. Ce n'était pas qu'elle ne voulait pas, mais ses capacités de combattantes frisaient la nullité complète, ce qui n'allait pas la pousser à se battre, pour un inconnu en plus...

*Désolé mon garçon, mais dans cette zone de la ville, survivre est plus important que d'avoir de l'honneur.*

Se retournant enfin pour sortir de la rue, la jeune fille trébucha sur un sac de café, posé de manière négligente à terre, et finit par aller s'écraser sur le sol. Les genoux écorchés, les mains ensanglantées, elle se releva et atteint la fin de la rue, de laquelle elle sortit du plus vite qu'elle pu. Tournant vers la droite elle percuta un objet massif et tomba à la renverse.

*Décidément ce n'est pas mon jour. Il faudrait peut-être que je trouve de l'aide pour le garçon. Si il se fait démolir je vais finir par m'en vouloir et...* pensait-elle alors qu'elle fut interrompue par une voix profonde.

" Excusez moi jeune fille. Tout va bien? "

Assez étonnée, l'enfant ouvrit les yeux et regarda en l'air. L'homme mesurait presque deux mètres et avait une carrure monstrueuse. Il avait les cheveux blancs et portait... une veste Jounin? *C'est ma chance.* pensa-t-elle, heureuse de voir qu'un représentant de l'ordre se trouvait aussi près du lieu de la rixe. la jeune fille s'empressa de lui adresser la parole:

" Oui oui, moi ça va. Mais là, dans la rue qui fait le coin, il y a des voyous qui veulent tabasser un jeune garçons. Je n'ai rien pu faire. S'il vous plait, s'il vous plait... " dit-elle, en se relevant, époussetant sa petite robe d'enfant et partant en courrant. " Sauvez-le s'il vous plait... "

* Hum. Je n'aime pas me mêler des guerres de clans. Si c'est une baston entre adultes je n'interviendrait pas. Je n'ai aucunement envie de blesser qui que ce soit. Mais indirectement Tsu-chan n'est plus en ville... Je suppose que c'est mon devoir en tant que Jounin de maintenir l'ordre public... dans une certaine mesure. En plus cette gamine avait l'air de dire que c'était un gosse... Bon on va aller voir ça...* pensa Hyodo en s'avançant dans la rue.

Le spectacle qui se révélait à ses yeux ne le laissa pas de marbre. Ils étaient trois, ce n'étaient pas des petits bras, mais ce n'était finalement qu'un ramassis de petites frappes. L'un d'entre eux semblait s'amusait et portait des coups puissants mais imprécis que son opposant se contentait d'esquiver. Le Jounin fut surpris par la situation. S'ils avaient voulu tabasser le gamin, les trois hommes auraient eu le dessus, sans trop de problèmes, toutefois ils semblaient vouloir faire durer le plaisir, en se battant à tour de rôle.

* Hum... Je pense qu'il va falloir leur donner une petite leçon, à ces raclures de rue. Je n'aime pas qu'on utilise la force dans ce genre de situations. Ces hommes me dégoutent. Dire que j'aurais pu finir comme eux. Ce garçon a du courage pour les affronter seul... ou alors il est totalement cinglé.*

Utilisant la technique du déplacement instantané, le Jounin se plaça derrière l'homme qui tentait de frapper Kirua, et effectua quelques sceaux rapidement. " Ombre de la feuille morte ". L’homme venait de se faire projeter en l’air violement, mais Hyodo n’allait pas en rester là. L’un des assaillants c’était déjà approché, un couteau à la main. Utilisant la technique du Asshou, il fut plaqué au sol d’un seul coup. Se retournant pour voir où en était le troisième homme… Hyodo se rendit compte qu’il était à terre, abattu par Kirua.

VLAM

Un bruit de caisses brisées venait de s’élever. Le Jounin avait oublié qu’il avait projeté le premier homme en l’air… Il venait donc de retomber au sol. Regardant tour à tour les trois hommes à terre et le jeune garçon d’un regard interrogatif, Hyodo se demandait ce qui avait bien pu se passer avant qu’il n’arrive, quelles étaient les raisons de ce combat? Il resta donc en silence en regardant la scène.

[Hrp : tu as tabassé un des trois gars ^^ Tu peux RP ca comme tu veux tant que ça reste crédible. Apres essaye d’imaginer la réaction de ton perso suite à mon intervention. N’oublie pas que ça peut sembler bizarre que je ne dise rien alors tu as le droit de me questionner ( mais ne me fait pas répondre ^^). Bon RP]

Asakiri Kirua

Message par Asakiri Kirua » mer. 13 juil. 2005, 18:01

L'adrénaline et surtout l'espoir d'une aide extérieur lui fit en fait confondre une étudiante avec une petite fille tout juste assez grande pour ouvrir la porte de sa chambre.
Il la vit alors s'enfuir pour lui lancer un dernier regard mêlé d'impuissance et de crainte.
Tous ses espoirs venaient de s'effondrer pour laisser place à une sérénité inattendue en pareil situation.
La femme voyant s'échapper la petite moucharde, elle se lança à ses trousses pour la mettre hors d'état de nuire tandis que les deux autres homme s'occupaient du gamin.

* les monstres, ils vont aussi s'en prendre à cette petite gamine, je ne peut pas les laisser agir ainsi, vite... *

" Bande de monstre, laissez-la tranq... "

Kirua eut juste le temps d'esquiver un crochet du droit de la grosse brute puis profita de l'intervalle pour se lancer à la poursuite de la cruelle femme.
Il la rattrapa quelques mètres plus loin pour la faire trébucher puis crier :

* J'ai survécu à des années de torture, je ne suis plus à quelques heures près ! * pensa-t-il avec résignation.

" Vous sentez-vous plus fort en vous en prenant à une gamine ? Ou encore à être trois pour tabasser un gamin dans mon genre ? Ou vous sentez-vous aussi faible que ça ? "

* Je vais peut-être réussir à les faire combattre chacun leur tour, je pourrais comme ça esquiver et peut-être même répliquer. Ca me fera en plus gagner du temps ! *

" Très bien, tu nous provoques, fais bien attention à toi, on te réservait jusqu'à présent une mort rapide.. "

* J'ai déjà gagné du temps *

"... mais on va changer pour une mort lente, et on va tous se faire plaisir à te massacrer un par un jusqu'à ce que tu nous supplies puis agonise lentement hahaha ! "

* Parfait, pile ce que j'avais calculé, je vais peut-être pouvoir m'en sortir sans trop de dégâts *

La femme voulut commencer, elle était très rapide, presque autant que Kirua mais en revanche, ses coups était faibles.
C'est ainsi que les deux s'échangèrent une volée de coups qui ne portèrent que partiellement; comme le but de Kirua était de tenir le plus longtemps possible, il voulais recevoir le moins de dégâts possible; quite à se que ses coups ne portent pas.

* Il se défend bien se sale gosse *

Le combat entre les deux assaillants dura quelques minutes lorsque celle-ci, épuisée, céda sa place au plus fort des deux hommes.

Ses coups furent plus facile à esquiver mais il en suffirait d'un ou deux pour mettre Kirua KO, c'est pourquoi l'attention de l'étudiant redoubla.
Bien qu'il sache parfaitement qu'il ne pourrait tenir très longtemps face à cette grosse brute, il donnait toute son énergie pour esquiver.

Tout à coup, il senti ses forces l'abandonner; c'est juste à ce moment-là qu'arriva une chose qui ressemblait à un homme mais plus grand, il devait mesurer dans les 2 mètres, et plus large.

* Ca y est, mon heure est arrivée, et ce, avant même d'avoir reçu mon premier cour à l'académie ! *

Sans un mot, le géant s'approcha, il effectua quelques signes très rapidement; un de ces signes lui rappelait celui qu'avait utilisé Takezo lors du massacre des bandits :
Image

Le géant envoya un des hommes en l'air puis l'autre à terre en quelques secondes.
Kirua, ayant déjà vu ce signe, et ayant surtout assisté aux dégâts ainsi occasionnés, il essaya de le faire à son tour.
Il se concentra, ferma les yeux et fut seulement à l'écoute son corps pendant quelques secondes :

* Tiens, on dirait que quelque chose bouillonne à l'intérieur de mon corps, je n'avais jamais ressenti ça auparavant *

A cet instant, il se retrouva nez à nez avec l'homme le plus rapide qui était en train de préparer un violent coup de poing, Kirua bougea à une vitesse encore jamais atteinte puis lui asséna un coup de poing meurtrier en plein dans les côtes qui l'envoya rouler dans la poubelle voisine.
Très reconnaissant envers son sauveur lui adressa un regard plein de reconnaissance et d'admiration.

" Ces bandits m'ont tendu un piège en me faisant croire à l'agression d'une femme qui c'est elle aussi retournée contre moi... "

Il eut à peine finit sa phrase qu'il s'écroula de fatigue (et de sa première utilisation du signe de la chèvre mais surtout de son chakra !).
Son sauveur, toujours anonyme pour Kirua, l'adossa contre un mur pour le laisser dormir puis parti comme il était venu, c'est-à-dire sans un mot.

[ HRP : Si vous voulez RP avant que Kirua ne se réveille, je vous en prie ! ]

Asakiri Kirua

Message par Asakiri Kirua » jeu. 14 juil. 2005, 1:22

A son réveille, Kirua s'aperçu que le soleil avait déjà beaucoup voyagé dans le ciel, il avait du rester couché une deux heures.
Lorsqu'il se releva, il s'aperçut que son sauveur lui avait laissé une note griffonnée rapidement sur une feuille de papier ainsi qu'un kunaï, il s'empressa de lire celle-ci :

Cher Kirua, je connais ton nom car la secrétaire de l'académie m'a fait la description précise d'un jeune étudiant ayant raté le premier cours qui te ressemblait en tout point.
Elle m'a aussi rapporté en détail la déception encourue quand tu as appris que nous avions commencé sans toi.
Comme tu as du le deviner, je suis jounin d'Iwa, je m'appelle Hyodo; je t'ai rapidement concocté le résumé du dernier cours de Yu, à toi maintenant de travailler pour réussir à maîtriser tout ça !

Le Genjutsu est l'art de l'illusion qui consiste à faire croire à quelqu'un ce que l'on veut en agissant sur le flux de chakra à l'intérieur de la personne. On peut briser une illusion en lançant un Kaï, mais aussi en bloquant ou en perturbant son flux de chakra avec une énergie supérieur, Sinon une personne doit nous toucher et perturber le flux de chakra en injectant du chakra. Ce sont les seules façons de dissiper un genjutsu.

Petit schéma résumant le fonctionnement du chakra :

Image

Le chakra est l'énergie corporelle ; plus précisément, c'est l'énergie qu'on utilise pour créer une technique ou pour marcher sur l'eau, sur un arbre, etc... Mais il faut savoir qu'il existe deux sortes de chakra :
Il y a tout d'abord le chakra corporel physique qui est produit par toutes les cellules qui composent notre corps.
Le second est celui qui grandit peu à peu en fonction de l'entraînement et l'expérience, le chakra spirituel, de l'esprit.

Différentes manifestations du chakra :
Le genjutsu, qui est en clair la manipulation de l'esprit de l'adversaire : on l'appelle l'art de l'illusion.
Le taïjutsu qui est le chakra au corps à corps pour être plus fort, ne plus sentir la douleur, frapper plus fort... (ce que tu as utilisé par hasard contre l'agresseur)
Pour finir le ninjutsu qui est le plus important : c'est celui que tous les ninjas possèdent ou doivent posséder, il est utilisé en permanence pour toutes les techniques comme celles des éléments...

Maintenant voilà ce qui va se passer je vais te montrer un signe à faire avec tes mains (celui que tu as déjà réalisé !) qui se nomme le signe de la chèvre qui aide pour préparer votre chakra, en faisant cela tu réveilleras ton chakra.
Image
Ensuite pour réussir à le maîtriser tu prendras une feuille dans la forêt et tu la placeras sur ta main elle doit tenir !

Quand tu auras réussi à faire cela si tu veux approfondir ton ninjutsu essaye de grimper à un arbre juste avec les pieds en procédant de la même manière pour adhérer à l'arbre.
Ensuite tu vas voir un autre exercice aujourd'hui, tu devras t'entraîner au lancer de kunais que je t'ai fourni. Tâche de devenir le plus précis possible.

Je finirais avec le maniement des armes mais plus particulièrement : où viser !

Pour tuer : côtes, abdomen et nuque

Pour paralyser : nuque, près du genou et épaules.

Voilà, apprend tout ça par coeur et entraîne-toi aussi dur que possible. Tu pourras assister au prochain cours sans aucun retard comme ça !
Bonne chance Kirua-kun !


Le jeune étudiant lut et relut au moins trois fois cette note pour ne pas en perdre une seule miette.
Une fois la lecture finie, il quitta la rue de l'anguille sous roche pour rejoindre le chemin tracé sur le plan.
Après avoir marché durant quelques minutes dans les différentes rues indiquées sur le plan, il finit par arrivé devant le charmant portail écaillé aux alentours de midi.
Il s'arrêta quelques secondes comme s'il procédait à l'inauguration du lieu dans lequel il allait habiter plusieurs années.
Il ouvrit cérémonieusement du portail pour découvrir le magnifique jardin.

* Ouahh, mon père ma vraiment gâté sur ce coup; il se rattrape ! *

Il avança de quelques au milieu de ce paradis florale.

* Tiens, mais la lumière est allumée, qu'est-ce que ?... *

Kirua se glissa alors furtivement le long de la façade puis jusqu'à la porte d'entrée.
En regardant par le trou de la serrure, il aperçu un couple attablé qui commençait à manger dans la salle à manger.
Etant donné l'état physique de ces deux personnes, le jeune Kirua se dit qu'il pourrait s'en charger tout seul.
C'est pourquoi il entra violemment dans la maison puis leur aboya :

" Que faîtes-vous chez moi ? Je vous prie de sortir immédiatement avant que j'appelle les autorités "

*Oh non, je me doutais que ça arriverait un jour ou l'autre ! *

" attend mon petit, nous allons t'expliquer ! En fait, nous sommes des réfugiés; nous avons quitté notre village dans lequel il y avait une guerre civile.
Nous sommes entrés clandestinement dans le village d'Iwa et avons trouvé cette belle maison inhabité, nous nous y sommes donc réfugié.
Accepterais-tu de nous garder chez toi ? en échange nous pourrions t'aider dans tes études, faire toutes les tâches ménagères et s'occuper de toi, qu'en dis-tu ? "


* C'est vrai que ça m'aiderait considérablement si quelqu'un s'occupait de la maison, en plus il y a trois chambres. Il a aussi dit qu'il pourrait m'aider dans mes études ! *

" Si tu nous expulse, les autorités d'Iwa nous raccompagnerons dans notre village et nous abandonnerons à une mort certaine ! "

* Je ne peux quand même pas "tuer" ces pauvres gens ! *

" Très bien, c'est d'accord, je vous accepte ici; vous dormirez dans la deuxième chambre. Par contre je commence à avoir très faim, à table !!! "

" Ma femme s'appelle Saku Hiroka et moi Kibito Hiroka, mais tu as raison, passons à table, on pourra faire connaissance "

C'est ainsi que Kirua accueillit le couple chez lui afin qu'ils l'aident durant ses années d'étude.

* Et après, l'entraînement !!! *

Asakiri Kirua

Message par Asakiri Kirua » jeu. 14 juil. 2005, 23:55

Quand Kirua eut fini son entraînement de lancer de kunaï, il revint à son domicile où l'attendait Saku et Kibito. L'une faisait le ménage et l'autre et l'autre méditait.

* Déjà là, il est vraiment doué ou il a besoin d'aide ! *

" Tiens, tu es déjà revenu mon petit Kirua ! "

" En fait je me suis entraîné au lancé de kunaï et après je suis revenu ici pensant que tu pourrais m'aider en ce qui concerne le chakra. "

" En effet, j'ai quelques connaissances en la matière "

Kirua, ne supportant pas de perdre du temps, invita immédiatement le vieil homme à le rejoindre dans le jardin.
Kibito, avant qu'il n'eut commencé, lui donna quelques indications quant à la malaxation du chakra.
Kirua prit alors une feuille, se concentra...

* commençons par le signe de la chèvre *

Kirua fit habilement le signe de la chèvre.

Image

* Ca y est, je ressens la même chose que ce matin dans la ruelle.
C'est tout chaud à l'intérieur ! C'est comme quand j'étais avec Yuya ! Ca bouillonne, j'y arrive *


" N'oublies pas, tu dois relâcher une quantité fixe de chakra. "

Kirua concentra une certaine dose de chakra dans sa main puis lâcha la feuille.

* Wouah, sa y est *

La feuille commença à jaunir; elle devint ensuite orangée puis noire pour finir; à ce moment-là, Kirua ressentit une vive brûlure à la main et lâcha la feuille.

" C'était très bien pour une première fois " l'encouragea-t-il

Kirua reprit une autre feuille et s'apprêta à réessayer...

" Essaye cette fois-ci de concentrer moins de chakra dans ta main "

Les paroles du vieil homme était simple mais pleine de bon sens, elles étaient en plus soulignées par un ton bienveillant qui ne pouvait qu'inspirer la confiance.

* Allez, c'est repartit *

L'apprentie réitéra son première essai mais en suivant les conseils avisés de l'ex-chuunin.

" Elle tient, elle tient... " cria-t-il comme si un miracle venait de se produire. "

" Bravo c'est très bien. "

" Passons maintenant à l'étape supérieure "

* Il apprend vite ce gamin ! Remarque, les enfants apprennent plus vite que les autres ! *

" essaye à présent d'escalader ce vieil arbre juste en concentrant une dose légèrement plus importante que tout à l'heure mais dans tes pieds cette fois-ci "

* Très bien, quand faut yaller faut yaller ! *

Il malaxa encore une fois son chakra, posa délicatement son pied sur l'écorce de l'arbre qui se désintégra sous son pied.

* Mince, que s'est-il passé ?! *

" Comment ça se fait ? "

" Comme pour la feuille tout à l'heure, tu as concentré trop de chakra dans ton pied : l'écorce s'est donc désintégrée "

En réessayant plusieurs fois, il parvint au sommet de l'arbre.

" Très bien, l'entraînement est fini pour aujourd'hui; tu t'es très bien débrouillé, tu ne le ressens peut-être pas encore mais ton corps doit être complètement vidé de toute ses ressources. "

" C'est vrai que je commence à avoir très faim ! "

Bien que le jeune homme n'est pas vu le temps passer, il était déjà 20h.
Après ce rude entraînement, ils allèrent rejoindre Saku pour déguster un repas tout aussi délicieux que celui du midi.

" Au fait Kirua, je suis passé devant l'académie cette après-midi, il y avait un message à l'intention de tous les étudiants... "

" Ouah, c'est vrai, qu'est-ce qu'il y avait marqué ? " l'interrompit-il

" Tiens, je l'ai recopié afin que tu le vois de tes propres yeux "

Kibito lui tendit donc un bout de papier sur lequel était écrit :

Avis aux étudiants de Tsuchi no Kuni :

Les cours reprennent demain pour les aspirant gennin.

Sont concernés les étudiants de Yusuke mito sensei :

-Akiyamazaki Kaori
-Asumi Namuya
-Hikisan Zanmato
-Ishigawa Kaworu
-Kibishi Shin
-Kaminari Sorata
-Shino Jin
-Otomo Shigeru
-Ueshiba Kazuki
-Umaiko Idochi

Et également les plus récents inscrits :

-Asakiri Kirua
-Fujimi Skumo
-Genaï Izaaru
-Hazuki Jubei
-Kun’tou Chinzo
-Kurai Kaori
-Matsuiko Shinji

Rendez-vous, pour ces élèves, demain en salle 20


" ouahh super, mon premier cour de l'année "

Après avoir raconté ses histoires de jeunesse durant le reste de la soirée, il déclara :

" Ah lala, tout ça ne me rajeunit pas ! Par contre, je pense qu'il est le moment d'aller se coucher Kirua-kun si tu veux être en forme demain ! "

" Tout de suite Kibito-sama "

Kirua alla se coucher et commença de ressentir les premiers effets de l'entraînement : une fatigue extrême ainsi que les pieds et les mains endoloris.
Le jeune garçon eut du mal à s'endormir du fait de la douleur mais une fois qu'il eut fermé les paupières, il eut besoin des efforts de Saku pendant au moins cinq minutes pour le réveiller.

" Alors, mon petit Kirua, l'entraînement a du être difficile hier pour que tu dormes comme ça. Allez, lève toi, il est tant d'y aller ! "

Après avoir prit un copieux petit déjeuner, l'étudiant se dirigea vers l'académie.

[hrp Hyodo: Désolé si je n'ai pas posté, j'étais un peu occupé today. Quoi qu'il en soit tu as bien avancé ;). Bon RP a toi :)]

Asakiri Kirua

Message par Asakiri Kirua » mer. 20 juil. 2005, 1:52

Après son éprouvant cours du matin, Kirua rentra directement chez lui et passa le charmant portail écaillé pour finalement atteindre le jardin.
Il y croisa Kibito qui lui annonça :

" Alors mon pti gars, ton premier cours s'est-il bien passé ? "

* Il s'occupe même du jardin... que demande le peuple ! *

" Oui, on a apprit une nouvelle technique : le Henge no Jutsu et j'ai presque réussi du premier coup ! "

" Ahh le Henge, c'est bien; en plus cette technique peut-être très pratique; notamment en mission d'infiltration !
Si en plus tu as presque réussi ! Je pourrais t'aider à le travailler si tu veux !
Par contre le repas n'est pas encore prêt, tu as encore quartier libre pendant 10 minutes environ. "


* Décidémment, ils sont vraiment très gentil *

" Très bien, comme ça j'ai le temps de te le montrer maintenant alors ! "

Il voulu prendre Kibito pour cible et ensuite aller voir Saku pour voir si elle verrait la différence.

Il commença donc par se concentrer puis éxécuta le signe de le chèvre :

Image

Kibito l'observait d'un oeil attentif afin de pouvoir le conseiller au mieux par la suite.

Kirua malaxa donc autant de chakra qu'il le put, il resta concentrer pendant plus de 5 minutes mais il n'arrivait pas à atteindre le même niveau que les fois précédentes.

* Mince, pourquoi j'y arrive pas ? *

Kibito s'en aperçu et lui conseilla :

" Ton entraînement de ce matin a du fortement amenuiser tes réserves de chakra, il serait plus sage de remettre la démonstration à plus tard ! "

" Ahh c'est pour ça ! D'accord, je réessayerais après avoir mangé ! "

La fin de sa phrase retentit comme synchronisé avec l'appelle de Saku :

" A table ! "

Le repas se déroula comme les précédents, c'est-à-dire que pendant qu'il dégustait un copieux repas, Kibito leur racontait des tas d'histoires.
Kirua commençait à vraiment apprécier leur compagnie !
Il s'imagina seul dans cette maison en train de se faire à manger quelque chose d'à peine comestible.
Il eut alors un sourire remarquable car c'est une denrée rare pour ce jeune garçon.
Il aida Saku à débarrasser la table puis s'accapara Kibito pour la démonstration.

* Vu le repas que l'on vient de déguster, ça devrait être bon ! *

* Je doute que ça marche mais laissons-le s'en rendre compte par lui-même *

" Très bien, allons-y ! "

Kirua retenta alors le Henge.

Comme la première fois, il commença donc par se concentrer puis éxécuta le signe de le chèvre :

Image

Il sentit le chakra affluer mais toujours moins puissamment que les fois précédentes. Il se concentra autant qu'il le put et dégagea ainsi le maximum de chakra qu'il le pouvait dans son état actuel.
Il le répartie ensuite dans tout son corps comme il l'avait fait le matin même et essaya de maintenir ce niveau;

Il visualisa Kibito sous chaque angle enfin de n'oublier aucun détail.

Après cette longue préparation, il cria :

" HENGE NO JUTSU "

Comme si attendait Kibito, la transformation fut un échec du fait de la trop faible dose de chakra En effet, il n'avait pas encore digérer le repas qui n'aurait d'ailleurs pas pu le régénérer entièrement.
On pouvait seulement y distinguer quelques traits caractéristiques du vieil homme.

" Tu n'as pas encore digérer ton repas et même celui-ci n'aurait pas suffit à te faire récupérer tout ton chakra !
En revanche, toute ta préparation était bonne ! Repose-toi bien et ne réessaye qu'après ! "


" D'accord, en attendant, je vais faire un tour en ville ! "

Kirua sortit par le portail, laissant le couple vaquer à ses occupations.

Répondre

Revenir à « Centre - Ville d'Iwagakure no Sato »