Le type louche sur le toit

On peut y vivre (ou non), y faire des rencontres (pareil) mais en tout cas, il s'agit du coeur du village.

Modérateur : Hyodo Hyakujuunoou

Avatar de l’utilisateur
Kawaige Hikoukinshikuuiki
Jounin Kawai Desuuuu
Messages : 335
Inscription : sam. 01 oct. 2005, 14:56

Message par Kawaige Hikoukinshikuuiki » ven. 14 oct. 2005, 20:13

Kawaige se promenait dans la rue, ou plutôt, se dirigeait vers sa maison après avoir vu à quoi ressemblaient les nouveaux genins du village, lorsque soudain, quelque chose l’arrêta. Froncement de sourcils… plissement de nez. Levage de tête. Sur un toit, un ninja que Kawaige n’avait encore jamais vu. Mais à son aura, c’en était un, c’était sûr. Seulement, ce qui dérangeait était qu’il ne portait pas de bandeau d’Iwa. En fait, Kawai-chan n’en portait pas non plus, mais les autres ont toujours tort comme on le dit si bien.

Un bond sur le toit, et hop, notre jounin se retrouva en face de l’autre ninja. Il semblait âgé, du moins par rapport à Kawaige, et il était en train de noter des choses dans un carnet, en fixant le décor en contrebas…

*Beuh ? Il espionne les ptits nouveaux maintenant ? pas bieeeen… il est louche…mais si….. si…kawaiii*

« Sallllllluuuuuuuut cuty-chan ! Je peux savoir ce que tu fais là ? Et t’es qui, hum ? »

Puis, s’approchant :

« En tout cas, sache que je t’aime déjà…. Ton air louche te rend encore plus craquant »
Image

Ensuite, Kawaige s’assit sur le toit, attendant une réponse de la part de Saïto. Ce n’était pas tous les jours qu’un homme perché sur un toit espionnait les élèves d’une académie dans laquelle étaient enseignées des techniques qui ne devaient pas tomber entre les mains de n’importe qui, et donc, Saïto était louche. Etait-ce un déserteur, un camouflé, un dangereux psychopathe ? Mais ces yeux…HUmmmm Image kawai…

Le ton de Kawaige pouvait paraître éxaspérant, et surtout, ses manières excentriques et peut-être trop expressives…


(hrp: merci de ne pas poster après ce topic, sauf saïto :p)
Kawaige Hikoukinshikuuiki, Jônin d'Iwagakure no Sato



Les morts ne parlent pas.

"So cuteeeeee!"

Avatar de l’utilisateur
HikariRyu Saïto
Chûnin pas vieux - Expérimenté
Messages : 177
Inscription : lun. 22 août 2005, 1:31
Localisation : Je t'en pose moi des questions ?

Message par HikariRyu Saïto » lun. 17 oct. 2005, 21:40

Saïto était... affligé.

"Invité" malgré lui de cette saleté de Village de Bouseux, il avait fait contre mauvaise fortune bon coeur, et s'était présenté à l'Académie pour recevoir son affectation.
Evidemment, on aurait pu penser que le fait qu'il n'ait pas d'étudiants aurait pu le réjouir, mais... non.
Car pour lui, ça aurait été un moyen de ridiculiser les autres professeurs et évidemment, de se défouler sur les étudiants.


*Mais non ! Ils osent me faire faire le concierge !! Hé vas-y que je plante des emplois du temps, et gnagnagni et gnagnagna... Ils me prennent pour qui, à la scolarité ? Tout ça parce que je leur ai demandé de me laisser un ou deux ninja médicaux pour le cours... Tsss... J'y peux rien moi si les élèves sont fragiles de nos jours !*

Le chunin râlait donc depuis un bon bout de temps. Faute d'étudiants, il s'était décidé à évaluer le niveau des inscrits à l'Académie, au moyen de Kokoro No Shikai.

"Et c'est pas joli joli tout ça... Complétement nul même..."
disait-il assis sur son toit, son carnet à la main.

Il continua cette besogne pendant quelques minutes, avant que son regard ne détecte une aura de chakra assez puissante.

*Bon, pas la peine de s'embêter avec les chunins-jounins, c'est les étudiants qui m'intéressent... Enfin, ça veut quand même dire que ces bouseux ont quand même des ninjas moins mauvais que les autres.*

Il reporta son attention sur des gamins qui discutaient de leurs prochains cours.

*Oh, J'ai touché le gros lot là ! Ils sont particulièrement nuls ceux-là ! A ce niveau, c'est plus un défaut, c'est une infirmité !*

Lorsque Saïto vit l'autre ninja sauter sur le toit en face de lui, il fit ce qu'l faisait d'habitude avec les autres. Il l'ignora et continua de griffonner son carnet, ajoutant deux nouvelles croix dans la rubrique : "Grosses brêles".

"Sallllllluuuuuuuut cuty-chan ! Je peux savoir ce que tu fais là ? Et t’es qui, hum ?"

"................" Le vieux chunin ne leva pas la tête. L'autre se rapprocha.

"En tout cas, sache que je t’aime déjà…. Ton air louche te rend encore plus craquant"


"...................................O_O" "

Saïto leva les yeux, par-dessus ses lunettes. En face de lui, se tenait un... homo sapiens sapiens affublé d'un kimono au mieux... à vomir, ainsi que de sandales en bois. Bien trop maquillé, l'étrange personnage se comportait de façon bien trop familière.
Impossible de prédire son sexe en gros.


*Quoique, avec Kokoro No Shikaï...*

Le jutsu lui permit de voir précisemment la silhouette à travers le kimono, en des dégradés de rouge.

*Mon dieu... C'est donc... J'arrive pas à le croire. C'est.. répugnant.* pensa-t-il en regardant le personnage, qui, lui, se contentait de le regarder en se passant la langue sur les lèvres.

Le vieux chunin referma son carnet, qu'il rangea dans son kimono. Il redressa ses lunettes sur son nez avec son majeur, et fixa "l'autre".


"Qui je suis ? Ce que je fais ? Beaucoup de questions venant de la part d'une... personne que je ne connais pas."

Saîto avait dit la deuxième partie de la phrase avec un air de profond dégoût.

"Et je vous prierais de ne pas m'apostropher avec de telles marques de familiarité. Point ne me semble que nous ayons gardé les mammifères omnivores élevés pour leur chair et pour leur cuir, ensemble."

Le vieux chunin se releva et fit demi-tour, tournant le dos à l'étrange personnage.

"A présent, si vous voulez bien m'excuser, je n'ai pas le temps de jouer à la dinette avec vous, j'ai un rapport à finir."

Saîto se dirigea vers un autre toit et se prépara à sauter.
HikariRyu Saïto, chuunin de Takigakure No Sato "invité" à Iwagakure No Sato .

Un étudiant dépressif est un étudiant calme.

Avatar de l’utilisateur
Kawaige Hikoukinshikuuiki
Jounin Kawai Desuuuu
Messages : 335
Inscription : sam. 01 oct. 2005, 14:56

Message par Kawaige Hikoukinshikuuiki » mer. 19 oct. 2005, 11:54

Kawaige fit la moue. Ce type n’était décidément pas drôle… il ne voulait pas qu’on sache qui il était, et d’où il venait… il ne pouvait être qu’un espion… au service du Kuran, peut-être… ouais, un espion pour les déserteurs… à moins qu’il ne fût un de ces m’as-tu-vu de Konoha ?
Bref, Kawaige ne l’appréciait pas.

* Faudra quand même que je lui demande où il a acheté son Kimono… Le mien est mieux… Bon alors, je suis ninja, jônin d’Iwa et voilà qu’en face de moi un type louche se présente, certainement un espion, et qu’il n’est même pas gentil avec moi… Eh mais…voilà qu’il s’enfuit maintenant ! * Image

« Eh, reste-là toi. Déjà, t’es louche, alors, je t’appelle comme je veux ! Je vois pas pourquoi je devrais employer la politesse avec un espion au service des déserteurs… »

Kawaige ne portait pas son épée aujourd’hui, et cela était un peu déstabilisant. Oh bien sûr, l’éventualité d’un combat ne lui faisait pas peur, mais ce serait moins drôle… Toujours est-il que cet énergumène n’eut pas de meilleure idée que de venir se placer juste derrière le chûnin

« Un rapport à finir hum ? ImageTu vas être gentil et me donner ce carnet, que je voie ce que tu espionnes comme ça, ou bien je te capture et je te ramène directement devant les autorités… Et je ne donnerai pas cher de ta peau… »

Une lueur passa dans les yeux de Kawaige… une lueur perverse… Oh oui, ce que cela pouvait être excitant…

« Mais tu sais, ça me ferait très plaisir à moi, de jouer à la dînette avec toi…je ne vois pas ce que tu reproches à ce jeu, ça peut être très amusant ! ImageJe te servirais du thé, juste comme il faut… toi, tu me demanderais si je désire du sucre, je te répondrais, oh non, merci, je dois faire attention à ma ligne… »

Tout en parlant, Kawaige analysait le terrain… car une chose lui paraissait essentielle : ne jamais sous-estimer un adversaire, et ne jamais négliger la possibilité d’un combat. Mais le pire était sans doute que ce petit jeu… l’amusait réellement. Le chunin lui tournait le dos, kawaige vint presque se coller à lui, si ce n’était pas déjà le cas. Saïto pouvait sentir son souffle dans sa nuque. Si proche… Kawaige avait sorti une corde de son kimono, et la tenait dans ses deux mains…

« Et là… là je te demanderais ce que tu fais dans la vie, et pourquoi… »

Image

« Pourquoi tu es ici, tu vas payer pour ton intrusion ! Décidément les anbus font tellement mal leur travail… Ces incompétents…. Il faut tout faire à leur place… »

Et, d’un geste , Kawaige lança sa corde nouée de manière à ce qu’elle fût devenue un lasso dans le but de capturer Saïto.
Kawaige Hikoukinshikuuiki, Jônin d'Iwagakure no Sato



Les morts ne parlent pas.

"So cuteeeeee!"

Avatar de l’utilisateur
HikariRyu Saïto
Chûnin pas vieux - Expérimenté
Messages : 177
Inscription : lun. 22 août 2005, 1:31
Localisation : Je t'en pose moi des questions ?

Message par HikariRyu Saïto » sam. 19 nov. 2005, 14:26

Le vieux chunin se préparait à sauter lestement sur la chaume d'une jolie maisonnette, mais son esprit était en proie à une vive interrogation.

*Je suis quasiment sûr que l'autre machin va chercher la bagarre...*

« Eh, reste-là toi. Déjà, t’es louche, alors, je t’appelle comme je veux ! Je vois pas pourquoi je devrais employer la politesse avec un espion au service des déserteurs… »

* :roll: Quelle réaction suprenante... J'en ai marre d'être aussi intelligent... Mon dieu ! Pourquoi dois je porter des fardeaux tels que la beauté et l'intelligence ? C'est trop pour un seul homme...*

Saïto réfléchit alors aux élucubrations de l'autre personnage.

*Un espion. Pas faux. Au service des déserteurs ? Risible. ^^ Qui voudrait faire partie de cette bande de décérebrés mentaux, tous plus niais les uns que les autres, s'autocongratulant dans leur bêtise crasse et leur arrogance mal placée ? Je me gausse. :lol: *

« Un rapport à finir hum ? Tu vas être gentil et me donner ce carnet, que je voie ce que tu espionnes comme ça, ou bien je te capture et je te ramène directement devant les autorités… Et je ne donnerai pas cher de ta peau… »

*Au secours ! Par tous les dieux ! Elle va me lancer une banane ! :roll: *

Le reste du discours de son interlocuteur partit dans des directions qu'une personne saine d'esprit aurait qualifiée de "baragouïnage inintelligible et dénué de sens" (où d'ailleurs la personne au kimono moche envisageait apparemment vraiment de jouer à la dinette).
Mais pour l'intellect supérieur de Saïto, cela méritait facilement la note S++ dans la rubrique "Infirmités langagières" de son carnet, rubrique qu'il se promit de créer incessament.

Après avoir pris un bon bain désinfectant.

Car l'autre énergumène l'avait enroulé d'une corde et l'immobilisait avec son corps.


*Beaaark. Je sens sou souffle chaud sur ma nuque. Je vais défaillir.*

Saïto ne pouvait plus braucoup bouger à présent, mais la situation n'était pas pour lui déplaire. Ne vous méprenez pas. Il venait juste de trouver un bon prétexte pour exulter sa rancoeur, et cela le remplissait d'allégresse.

*Ah, très bien. Tu veux que les faits prennent cette tournure ? Tant mieux, je vais pouvoir me défouler. Après tout, ce n'est que du self-défense, gnéhéhéhé...*

Les fleurs de son kimono commencèrent à s'animer : se tournant, se contorsionnant, grandissant de plus en plus, elles prenaient vie sur le tissu du veux chunin. Celui-ci prit enfin la parole, rompant le monologue de son adersaire, à présent.

"Décidément, les moeurs des habitants de ce Village de Bouseux sont bien singulières... Malheureusement, je témoigne d'une certaine incapacité pour les mondanités..."

Le chakra du vieil Hikari Ryu entourait à présent le ninja de la roche. La chose étant d'autant plus facile que celui-ci était collé au ninja.

"Je suis en dessous de tout... Je n'ai même pas de bananes pour vous ! Prenez donc ces quelques fleurs...  :twisted: "

Saïto utilisait à présent sa technique préférée, sa technique personnelle, la raison pour laquelle il portait son étrange kimono. Le Cercueil de Lotus Rouges.

"Akarenge Kyuu No Jutsu  :twisted: "

Le shinobi de la Terre tomba alors dans un état second. Saîto, tout en maintenant sa concentration, se débarassa délicatement de la corde qui l'entravait. Puis il se retourna et fixa son adversaire, toujours sous l'emprise de sa technique.

*Ce jutsu plonge la cible dans un délire psychotique, qui varie en fonction du psyché de chaque personne. Je me demande bien ce que mes Lotus lui font subir en ce moment. Sûrement en train de le dévorer, comme dans 95 % des cas...*

Le chunin de Taki soupira.

"Allez, surprends moi un peu..."
HikariRyu Saïto, chuunin de Takigakure No Sato "invité" à Iwagakure No Sato .

Un étudiant dépressif est un étudiant calme.

Répondre

Revenir à « Centre - Ville d'Iwagakure no Sato »