Hey hey, c'est parti ! [mission genin]

Le pays lui-même... C'est là que seront réalisées une partie des missions.

Modérateurs : Musashi Akaito, Miyu Renraku, Leolio Mimura

Kyoshiro Kaimen
Genin
Messages : 151
Inscription : sam. 12 févr. 2005, 17:47
Localisation : suna

Message par Kyoshiro Kaimen » mer. 15 févr. 2006, 11:17

Kyoshiro profitait du discours de son jeune congénère de clan pour se glisser lentement aux côtés d’Asuka… Lentement, c’était pour ne pas éveiller le moindre soupçon chez la jônin qui paraissait intéresser par les flatteries que lançait Kazuma à cet homme qui c’était présenté devant eux… Kyo avait prit l’habitude d’exploiter les situations qui pourraient lui être favorables, en faîtes, à force de sans arrêt côtoyer cette furie qui n’est autre que sa sœur, dés qu’il avait la possibilité de s’éclipser et de réchapper à la tyrannie, il saisissait cette opportunité à pleine dent !

Enfin bref, le moment était venu pour lui de la saisir, cette opportunité… Centimètre par centimètre, il sentait la chaleur jaillir du corps de sa sensei. Vint alors le fameux mouvement subtil de la main ! Et oui, Kyo était un chef pour cet exercice ! Depuis qu’il avait décidé de briser la tradition des yeux fermés, il en avait découvert dans la rue, des beautés. La première étape du glissage discrétos étant franchis, il n’avait plus qu’à simuler une chute et en profiter pour…. Pour… Enfin, ça, ce n’était pas digne d’un gentleman tel que lui ! Pas de simulation ! Droit au but ! Mais attention, pas comme un bourrin ! Tout en finesse…

*Petit à petit… olalalala… ça à l’air tendre et moelleux!*

Maintenant à deux ou trios centimètre de l’endroit ciblé, Le génin se voyait déjà remportait la victoire, mais, c’est alors que ce qui n’aurait pas du arriver arriva…

Sans raison apparente, Asuka se décolla du mur et laissa Kyoshiro se rétamer en beauté… Il se dépêcha de se relever… Ouai parce que dans cette situation, faut pas rester au sol, faut vite se remettre sur selle ! Donc, une fois debout, malgré la défaite qu’il venait de subir, il lança un grand sourire comme pour montrer que tout allez bien…

*Bon bon… Il faut que je me concentre sur la mission moi ! C’est le plus important ! D’autant plus que l’on me dit souvent que les trois interdits des Shinobi sont l’argent, l’alcool et… les filles… Allez Warrior ! tu vas dominer la mission et montrer ce que tu sais faire à Asuka, en tant que Shinobi !*

Il tendit l’oreille et écouta la conversation se déroulait…

"Mon nom est Hekikuu Asuka, joonin de Suna. Je viens sur ordre de Suna, à qui vous avez émis une requête.
- Nous vous attendions."


Le bonhomme en kimono leur fit signe de le suivre… Le groupe de ninja traversa le grand jardin. D’ailleurs, il était bien foutu ce jardin ! Il était gigantesque, tout comme la maison devant laquelle ils venaient de se stopper. Le petit monde entra dans une pièce spacieuse où divers objets étaient disposés, tels qu’une table, des meubles, des tableaux… Enfin, tout ce qu’il y a dans une maison normal quoi ! Mais en beaucoup mieux ! Avec seulement un de ces tableaux, c’était presque sur que l’on pouvait s’acheter la petite ferme du voisin !

"Veuillez attendre ici."Qu’il annonça avant de partir…

Kyoshiro s’assit sur un tabouret, dans un des coins de la pièce… Pensif, il regardait la poussière sur un des cadres accrochés au mur... Quand même… Assez d’argent pour un jardinier, un palace, mais pas assez pour une femme de ménage ? Pas normal… Ces gens là devraient revoir l’ordre de leurs priorités ! Voila ce que pensait le génin en observant la petite couche d’acarien. Ce qui le fit sortir de ses pensées sans intérêts, ce fut la douce voix d’Asuka…

"Ne faites, juste, pas de bêtises ici. Pas d'excès, c'est un ordre.
Laissez-moi parler."


Comme d’habitude, elle avait l’air énervée… Mais lui était tellement sous son charme qu’il en le remarquait même pas ! C’est peut-être pour ça qu’il se leva et annonça sur un ton décidé :

« Je ferai n’importe quoi pour vous ! Asuka-san ! »

Il fit alors le tour de la salle en observant tout ce qui s’y trouvait… Malgré qu’il y ai un peu de poussière par ci par là, Kyo trouvait l’endroit charmant et attirant… Par la fenêtre, il distingua une petite fontaine entourée de bambou… Il fut dérangé par l’entrée de deux hommes vêtus de kimonos… Décidément, c’était la mode ! Il s’installèrent autour de la petite table au milieu de la salle et invita les Shinobi à faire de même…

"Au nom de notre maison, je vous remercie infiniment pour la vitesse à laquelle notre requête à été exécutée.
Nous n'espérions pas vous voir arriver si tôt.
Mon nom est Takatsuki Isomu, je suis le premier fils de la maison et voici mon fils Masuyo."


Kyoshiro essayait de s’intéresser au discours … Mais c’était bien dur… Il tournait la tête, de temps à autres, comme si il cherchait quelqu’un ou quelque chose… Et pourtant, ce n’en était nullement le cas… Tous ces discours l’ennuyaient, voila tout. Chaque parole du dialogue entre la jônin et les deux hommes rentraient par une oreille et ressortait presque instantanément par l’autre. Et ce fut avec le plus grand plaisir qu’il entendit cette phrase, la phrase de la délivrance ! :

"Des chambres vous ont été préparées, faites comme chez vous."

Le visage du jeune homme s’illumina et un petit sourire pouvait être distingué. Il se leva précipitamment et suivit le petit groupe vers ces fameuses chambres…. Ils arrivèrent dans une grande pièce, mais une autre que tout à l’heure… Faut dire qu’apparemment, c’était pas ce qui manqué dans cette maison, les grandes pièces ! Quoi de mieux qu’une maison de 1000 m² pour trois ou quatre personnes ? Au moins, les caches pouvaient durés… Le temps que l’autre arpente toutes les grandes pièces comme celle-ci… Mais, il y avait aussi le grand inconvénient ! A moins qu’ils aient pensés à mettre 18 toilettes, ça ne devait pas être de la tarte, lorsqu’ils ont une envie pressante, de devoir traverser toute la baraque pour pisser…
Bon. Kyoshiro était resté debout, au milieu de la pièce, écoutant sa sensei :

"Bien, vous avez entendu. Soyez vigilants."

Sans même savoir de quoi parler Asuka, le génin répondit :

« YOSHHHHH ! »

*Rester vigilant ? Erfff… j’aurai ptéte du rester attentif pendant qu’on prenait le thé…
La jeune femme reprit :

"Et bien... Profitons quand même de cette pause...
Une chose avant tout : je risque de me répéter, mais je ne veux pas qu'un évènement identique à ce matin se reproduise. Surtout ici, nous sommes chez un client, donc pas d'extravagances."


Ah ces femmes… C’est qu’elle se répète souvent ! Mais bon, là, au moins, elle le remarque… C’est déjà une bonne chose !

« Ensuite, comme nous allons être... ensemble pour une certaine durée et comme vous ne vous connaissez pas tous, il serait peut-être intéressant que vous fassiez, juste, une petite présentation de vous-même. Et je répondrais aux questions, tant qu’elles ne sont pas trop indiscrètes. » Qu’elle déclara, Asuka-san…

Kyo fut le premier à se présenter…

« Bah je commence alors… Pour ceux qui ne le sauraient pas, je m’appelle Kyoshiro Kaimen… J’aime les filles, et plus particulièrement… »

Il tourna la tête vers la jônin

« Asuka-san… Bien sur, j’aime aussi le métier de Shinobi… Les prises de risques, tout ça j’adore ! Mais ce qui me plait le plus, ou plutôt ce qui est le plus important pour moi, c’est de protéger les personnes qui me sont chers… Je déteste peu de chose… Mouai, ce que je déteste le plus ça doit être ces espèces de psychopathes prêt à tout pour tuer… C’est pas le fait qu’ils tuent qui me débecte, c’est le fait qu’ils soient tellement accro au sang qu’ils ne sont même plus maître de leur corps… Bien au contraire, le meurtre fait partie des devoirs du Shinobi, aussi… »

Ses yeux se noircirent juste le temps d’une seconde et, après s’être gratter la tête, il reprit :

« Enfin, je suis pas doué pour ça ^^ Et puis j’aime pas tellement parler de moi… »
Kyoshiro Kaimen génin de Suna
Team 3 :
Jônin : Asahi Kira
Génins : Chiwakimasu Renraku, Aï Kininatsu et Kyoshiro Kaimen

Image

HITSUJI Kashimaru
Genin
Messages : 87
Inscription : ven. 15 avr. 2005, 5:50
Localisation : Suna no kuni

Message par HITSUJI Kashimaru » jeu. 16 mars 2006, 22:33

Kashi était impressionné par l'envergure de la propriété et regardait partout avec une admirable curiosité. Il pensait qu'il que c'était le genre de vie qu'il aimerait offrir à sa mère qui ne s'en sortait pas trop mal à la Nurserie avec la tante d'Hitashiro. Même si maintenant il était plus ou moins indépendant financièrement, il voulait montrer à sa mère sa reconnaissance pour lui avoir offert tan de sacrifice.

Après s'être annoncé, l'homme en noir invita le petit groupe à le suivre dans la propriété. Commença alors une longue et traversé d'un beau et magnifique jardin long d'une cinquantaine de metres avant d'atteindre l'enceinte de la maison. Ils entrèrent dans une grande salle qui était plus grande que la petite maison de Ekko kun. Le concierge (l'homme en noir) leur demanda d'attendre là pour un cour instant. Kashi oscultait la pièce sous ses moindres recoins, et en même temps il regardait les allé et venu de la jounin qui lui semblait anormalement de trop bonne humeur et connaissant l'individus Kashi redoutait déjà le pire.

*Cette bonne humeur cache quelque chose de malsain...*

Elle leur demanda de rester tranquil et de la laisser parler à la venue de leur hôte. Elle resta silencieuse pendant un moment avant de reprendre les yeux fermés:

"Si rester ici est ce que tu veux, reste. Je ne te retiens pas."
*Mais de quoi parle-t-elle ??*

Elle disait ça tout en fixant le jeune Kazuma, ce qui étonnait Kashi qui n'avait rien compris de ce petit monologue ou dialogue.
Elle continua à parler à Kazuma mai Kashi ne s'en occupa guère car après tout sa sensei était du genre "mytho" (lol).
Il s'emballai plus pour la vue sur laquelle donnait la pièce, parfumé des fleurs du jardin. D'ailleurs comment a-t-on pu faire un aussi magnifique jardin dans un endroit aussi aride où la vie n'avait pas beaucoup de chance de se développer.

Enfin la porte s'ouvrit laissant paraitre un jeune garçon un peu plus agé que Kashi du moins en apparence, et un Homme d'âge mur. Le jeune portait de luxueux habits laissant paraitre qu'il était surment l'héritier ou voir même le maitre des lieux qui sait ?!

L'homme invita les ninja à s'assoir à table puis entamèrent les politesses. Après une tasse de thé, Asuka sensei entama la discussion, concernat le pourquoi de la venu. Cependant, Kashi avait remarqué que le jeune garçon regardait avec une curiosité hors du commun les jeunes génins a tel point que ça l'énervait tan ça le mettai mal à l'aise. Il ne supportait pas une telle curiosité à leur égard car il n'étaient pas des animaux de cirque.

Kashi se mit alors fixer le jeune homme d'un regard sombre et ne se préoccupait plus trop de la conversation et c'est en plein milieu de la discution entre Asuka sensei et le maitre des lieux que Kashi entendit des mots qui allaient quelque peu l'embêter.

"...Je suppose que quelqu'un comme vous avez d'autres ressources et n'auriez pas fait appel à nous si le service que vous demandiez n'était qu'un simple transport."

C'est à ce moment que Kashi se rendit compte de l'arnaque de cette diabolique jounin et il en a eu gros sur son amour propre car il ne pouvait pas s'imaginer s'être fait berné comme ça pour sa premiere mission et en avait très honte comme le plupart des autres génins surment. Il espérait pouvoir prendre sa revanche mais il ne savait pas vraiment comment faire.

*Elle ne l'emportera pas au paradis cette arnaque*, pensa-t-il en regardant sa jounin avec des yeux de braise réclamant réparation avec domages intérêts, oubliant même le petit gnome curieu qui les regardait.

*Il faut qu'on lui fasse un aussi beau cadeau de bienvenue que le nôtre!* en tournant son regard vers ses coéquipiers.

Il était certain de pouvoir convaincre Kazuma car il voudrait surment venger sa mèche de cheveux et Usuke le petit lutin (lol) qui était aussi le plus jeune et le plus baka de l'équipe à mettre au point un plan de vengeance, mais il pensait qu'il vaudrait mieux ne pas mettre Kyoshiro dans le coup car il s'était apparament vendu corps et âme à la sensei qui n'aurait pas hésité à se servir de lui.

Alors qu'il était plongé dans ses réflexion, le maitre de la propriété expliqua alors la "vraie" mission.

"Je suppose que vous n'êtes pas ninja pour rien, déclara-t-il le sourire au lèvre, en écho avec celui d'Asuka. Effectivement, nous vous demandons de rester ici durant les quelques jours indiquer dans le contrat et de surveiller la propriété."

*Surveiller la propriété ? Mais avec une aussi grande propriété il aurait surment pu se payer des garde, pourquoi faire appel à des ninja ?* Pensa Kashi les sourcil froncé plus ou moins l'air sérieux laissant quand même paraitre l'étonnement.

Mais rester sur place et avoir une vie de château quelques jours ne semblait pas le déranger plus que ça, surtout qu'il se disait que ça ne devrait pas être bien compliqué de surveiller cette endroit, mais une question restait en suspend, pourquoi faire appel à des ninja ?! :blink:

A la fin de la conversation entre Asuka et le commanditaire, les génins, furent invité à suivre une suivante afin de gagner les chambre qui étaient mises à leur disposition. Kashi se voyait déjà sur un grand lit, couvert sur lekel il aurait pu sauter avec une grande salle de bain, et le petit déjeuner au lit, le luxe quoi ^^ . Mais ils devaient d'abord suivre leur sensei qui avait surment des consignes à leur donner pour leur premiere mission.

Ils furent conduit dans une grande pièce et la curieusement, Asuka avait le visage changé et leur dit d'un ton paisible nuancé d'un autorité qui semblait plus être un conseil, de se reposer et de rester vigilant. Kashi comprit tout de suite que cette mission cacha quelque chose de bien plus vaste et plus important qu'elle n'y paraissait.

Elle invita alors les génins à se présenter pour faire plus ample et reprit alors à ce moment la même expression désintéressé qui la caractérisait en plus du tas d'autre défaut qu'elle possèdait cela va de soi.

Kyoshiro fut le premier, sans aucun étonnement à se présenter, puis ce fut à Kashi de prendre la Parole mais il tenait à parler a sa sensei seul à seul vis à vis du transport qu'ils avaient effectué et c'est avec courage qu'il se lança vers elle pour lui dire à l'abris des oreilles indiscretes:


"Asuka sensei trouvez-vous normal d'abusez de notre inexpérience et de notre naiveté pour notre premiere mission ?? Je veux avoir une part du butin que vous avez reçu pour le transport car j'y ai participé ou sinon apprenez moi des techniques svp ..."


Puis il se retourna vers les autres afin de se présenter:


"Je me nomme HITSUJI Kashimaru et j'ai rien de spécial à dire sur les motivation qui me poussent à vouloir être ninja sinon, ce dont j'ai horreur c'est qu'on abuse de moi et c'est d'ailleur la spécialité d'une personne que je connai depuis peu" dit-il en regardant Asuka sensei.

[HRP]Voila j'ai rallongé et encore mille excuse a mon sensei et a mon tres cher coéquipié pour l'attente du poste, Kashi paierai les nouilles au resto ek sa premiere paie ^^[HRP]
HITSUJI Kashimaru, Génin de Suna

Image

Partiel time

Avatar de l’utilisateur
Hekikuu Asuka
Mytho-Jônin
Messages : 252
Inscription : lun. 21 nov. 2005, 20:45
Localisation : DTC LULU

Message par Hekikuu Asuka » mar. 21 mars 2006, 23:42

Les paroles du genin au coeur percé avait provoqué un déclic dans l'esprit d'Asuka, dont la tête reposait toujours sur le cadre de la fenêtre. Arborant une expression des plus ennuyées, ses yeux se plissèrent légèrement et se glissèrent vers Kyoshiro
Les craintes d'Asuka se révèlèrent fondées lorsque Kyoshiro prit la parole. C'était tout à fait prévisible, qui avait eu l'idée de faire une équipe composée entièrement de garçons, et ensuite la mettre à leur tête. Cela n'allait pas du tout. Lorsque Kyoshiro eut finit sa présentation, elle mit les choses au clair.
"Qu'une chose soit claire, je ne suis pas intéressée par les enfants." dit-elle avec un soupçon de moquerie.
L'âge de la jônin leur était certainement inconnu, et les traits de son visage lui retirait une quelques années, si bien qu'il était difficile de le deviner exactement.

Le spécimen numéro deux vint parler à Asuka, en privé. Il posa une question qui fit sourire Asuka et elle tourna son joli minois vers le genin.
"Oui !" répondit-elle au jeune garçon avec un sourire radieux.
Il va de soit que je garde tout, mon rôle est, juste, de vous enseigner la voie du ninja et c'est ce que je fais. Apprenez à être moins plus méfiants, voilà tout.
La vie de ninja est pleine de sacrifice voyez-vous..."

Encore un égoïste, tout comme elle. Il voulait avoir une parti de son salaire durement gagné, mais non ! Jamais ! C'était elle qui avait cherché le boulot, dont elle devait tout avoir. De plus, Kashimaru voulait tout garder pour lui apparemment, ce serait facile d'utiliser cet argument contre lui la prochaine fois.

La remarque de l'adolescent glissa sur elle, tout comme la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe. Il n'était pas vraiment mieux qu'elle dans son genre et elle ne répondit même pas à son offensive verbale. Un grand sourire était tracée sur ses lèvres et elle leva un bras, faisait glisser sa main le long du cadre de la fenêtre.
Apparemment, ce jeune n'avait pas de notion de respect vis à vis de son rang et pour lui aussi, il lui faudra mettre les choses au clair. Mais ce n'était pas urgent.
Mais surout, tout cela était lassant. Finalement ce n'était pas intéressant du tout. Elle se releva souplement, et porta son index à ses lèvres.

"Bien, le reste attendra." déclara-t-elle en un murmure.
Les présentations furent tout ce qu'il y avait de plus banal et il y avait de grandes choses pour que les deux autres le soient aussi. Continuer ne servirait pas à grand chose, et le mieux pour tout le monde était de se reposer après ce long voyage dans le désert. Les enfants reprendraient des forces et elle aurait la paix. Même si... Tout cet arrangement ne lui plaisait guère, tout était trop beau et ils manquaient d'explications sur la situation.
"Essayez de vous reposer. Il y a quelques affaires dont il faut que je m'occupe, continua la jeune femme. Ne sortez pas d'ici."

Tout en marchant vers la sortie, Asuka mit une mèche de cheveux derrière son oreille, les yeux fermés. Elle ouvrit la porte et une fois de l'autre côté, la referma. Les couloirs étaient plutôt vide à cette heure, le personnel devait certainement être plus occupé à d'autre tâches. Il lui fallait poser quelques questions, et dès que l'occasion se présenta elle interrogea un des domestiques. Puis deux. Puis trois. Toujours les mêmes réponses évasives, c'était plutôt normal pour de simples servants mais tout de même. Et puis il était irritant à toujours la regarder de trop près, alors elle n'insistait jamais.
*Je me fais peut-être des idées...* se dit-elle à elle-même.
Ce fut lorsqu'elle commençait à renoncer qu'elle entendit un bruit, accompagné d'une fine odeur de parfum floral et féminin. Elle ouvrit la porte dans de la pièce et jeta un coup d'oeil. Rien. Elle fronça les sourcils. Non seulement elle était parti enquêter alors qu'elle aurait pu dormir, mais il fallait en plus qu'elle ne trouve rien.
Mais un second bruit se fit entendre, prêt de l'un des murs. C'était sûr, il y avait quelque chose. Asuka se dirigea vers le-dit mur, et posa sa main sur la paroi de papier. Il y avait quelque chose derrière c'était certain. La jeune femme prit un kunai et fendit le mur.

Une jeune fille aux cheveux ébourrifés était assise là, pieds et mains liés, dans l'impossibilité de parler. Asuka émit un petit rire discret tandis que la jeune fille la regardait avec des yeux implorants. La kunoichi posa un genou à terre et débaillona la pauvre âme, qui eut le réflexe de ne pas parler à haute voix.
"Merci... dit la jeune fille, visiblement heureuse de respirer l'air sans intermédiaire.
- Donc ?
- Mon est Takatsuki Yumi, je suis la fille de Isomu. répondit-elle visiblement fatiguée.
- Le vieil homme aux cheveux noirs ? demanda la jônin en regarda la porte.
- Cela devait certainement être un imposteur, mon père est... mort.
- Inutile de continuer." la coupa Asuka.
Tout s'éclaircissait peu à peu. Une sombre histoire de lutte de pouvoir dans le village, comme il y en avait tant. Asuka prit une expression des plus irritée. Sa mission avait échouée, elle ne serait certainement pas payée au prix comptant. Et dire qu'elle avait passé un jour, oui un jour ! dans le désert.
"Bien restez ici pour le moment. Je reviens vous chercher dans une dizaine de minute, restez discrète.
- Compris..." répondit Yumi en baissant la tête.
La jeune fille semblait mature et son ton avait quelque chose de noble malgré sa situation. Son regard était empli de sincérité et de détermination, ainsi que d'un espoir renouvelé.
Il fallait tout d'abord sortir de ce bourbier, pour pouvoir parler de la situation et ainsi prendre connaissance de la situation réelle. Le village serait certainement un bon endroit pour parler sans trop de risque... Mais c'était sans compter sur les moyens déployés par les imposteurs. Bien heureusement, Asuka les remarqua parce que bon, elle est ninja de niveau supérieur quand même.

Elle plongea pour éviter une rafale de kunai qui venait de traverser les murs de papier.
"Finalement, on change de plan." déclara-t-elle un air étonné, sinon comique, les yeux grand ouverts.
D'après les bruits de déplacement, il devait y avoir une paire de ninja de niveau inconnu. Continuer le combat était trop risqué, surtout en présence de l'ex otage. Il devait s'être écouler une heure depuis que la jônin avait quitté la chambre, et cette fois ce fut la maison dont elle prit congé. Prenant la fillette dans ses bras, elle se rua par la fenêtre avant de sauter avant d'atterir souplement au sol. L'alerte était sonnée.
*C'est juste un peu trop pour une première mission.*
Asuka était d'une humeur noire. Ennervée et concentrée, ce n'était certainement pas le moment de lui faire la moindre remarque et ses yeux étaient marqués d'une profonde colère.

De leur côté, les genin de Suna étaient dans leur chambre mais leur petit moment de détente fut vite interrompus par un petit comité à l'air pas franchement sympathique. Deux ninja avaient fait irromption dans la chambre quelques instants après qu'Asuka fut sortit du manoir. Ils ne portaient aucun emblême visible et des capuches noires recouvraient leur visage. La chambre se trouvait sur la façade qui se trouvait à gauche de celle que venait de quitter la jônin.

Asuka se dirigeait toujours vers l'extérieur de la propriété, tirant Yumi par le bras. Les genin les rejoindraient certainement une fois à l'extérieur. Ce n'était pas difficile, il suffisait de suivre les kunai volant dans tout les sens, au grand dam d'Asuka qui commençait même à regretter les petites boutades de Kashimaru.
Finalement, rester en ville ne serait peut-être pas une bonne idée.

[HRP : allez faites vous plaisir. Vous avez le droit d'égratignez quelques gugusses, je vous laisse la liberté de choisir vos actions.
Mais attention, je surveille. Pas de grosbillisme.
MP ou autres trucs du genre si vous avez des questions.]

Kyoshiro Kaimen
Genin
Messages : 151
Inscription : sam. 12 févr. 2005, 17:47
Localisation : suna

Message par Kyoshiro Kaimen » dim. 26 mars 2006, 11:18

"Qu'une chose soit claire, je ne suis pas intéressée par les enfants."

Kyoshiro détourna son regard vers la jônin et avec un petit sourire dragueur, annonça :

« Mais c’est pas grave je eux attendre ! »

Ce fut alors à Kahimaru de faire sa présentation… Kyoshiro n’était pas tellement aux écoutes de la conversation entre l’étudiant et sa supérieure, il était plus préoccupé par le léger bruit du vent qui s’engouffrait dans les feuilles des arbres. Il admirait la facilité qu’avait l’air a se glisser où il voulait… Futile, certes, mais passionnant d’après lui. Lorsque la discussion Kashi/Asuka se termina, cette dernière prit la parole et annonça la fin des présentations. Probablement parce qu’elle en avait marre d’entendre quelques jeunes hommes raconter leur vie. Tout en ouvrant la porte, elle dit :

"Essayez de vous reposer. Il y a quelques affaires dont il faut que je m'occupe, continua la jeune femme. Ne sortez pas d'ici."

Kyo acquiesça de la tête et partit s’asseoir sur un des fauteuils que la salle contenait. Il ferma les yeux et ne tarda pas à s’endormir…

Mais ce fut une courte sieste… Il ne se passa pas 1h00 que 2 ninjas avaient déjà pénétraient dans leur chambre… Pas d’insigne, pas de bandeau, rien ne pouvait donner un indice aux 3 génins de Suna pour identifier les 2 shinobis ennemis.

Kyoshiro se leva lentement de son siège et bailla un grand coup… Apparemment, cela avait été pris pour une provocation de la part des ennemis qui lancèrent deux shurikens en direction du jeune Kaimen… Kyo ne tarda pas à saisir deux kunais de sa poche pour contrer les deux projectiles ennemis et jeter les siens en leur direction.

Sans attendre plus longtemps, il sortit deux autres kunais et courut derrière ceux qu’il venait de jeter.

HRP : Désolé post très très court de piètre qualité mais j’ai pas le temps et comme je me fais harceler pour poster xD
Kyoshiro Kaimen génin de Suna
Team 3 :
Jônin : Asahi Kira
Génins : Chiwakimasu Renraku, Aï Kininatsu et Kyoshiro Kaimen

Image

HITSUJI Kashimaru
Genin
Messages : 87
Inscription : ven. 15 avr. 2005, 5:50
Localisation : Suna no kuni

Message par HITSUJI Kashimaru » mar. 28 mars 2006, 6:52

Kashi et les autres avaient gagné leur chambre pour se reposer comme l'avait conseillé Asuka sensei. A peine avait-il fermé l'oeil qu'il se réveilla en sursaut à cause de la sensention d'une présence dans la maison. C'est à ce moment précis qu'il fit attention au remu ménage dans la maison. Il entendit des hurlements. Il sortit alors ses kunais et tout en gardant soin de resté sur ses gardes comme l'avait conseillé leur sensei qui avait aparament senti un truc qui clochait.
Finallement, elle n'était pas si nulle que ça, à moins que ce n'était encore une farce ?! Car en effet, elle était capable de ce genre de coup monté, mais Kashi se souvint alors de l'air sérieux qu'elle avait à ce moment et malgrès le fait u'il la connaissait à peine, une chose était sûr, c'est qu'elle n'était surment pas doué pour la comédie avec autant d'émotion.

Kashi ouvrit la porte et aperçu Kyoshiro qui courrait en direction de la sortit, c'est alors que surgit un shinobi de dérière au airs menaçant. Ne connaissant rien aux aptitudes de ces ninjas inconnus, Kashi préféra esquiver du mieux qu'il put la raffale de kunai. Il pensa aux autres génins mai sous le feu de l'action, il ne pouvait que bondir dans tous les sens sous la pluie de kunai. Il se rapprochait de la sortie, (le seul chemin qu'il connaissait) quand soudain il dû s'arrêter et rebrousser chemin à cause d'un de ces ninjas d'origine inconnue qui lui barrait la route.

Dans toute l'action, il arriva dans une pièce très grande (en même tps elles étaient toutes assez grandes). Elle était éclairé avec un grand portrait sur le mur d'un homme qui ne ressemblait pas du tout au commanditaire de la mission. D'ailleurs on ne voyait que le portrait en pénentrant la pièce, ce qui signifiait visiblement, que l'homme du portrait était le maître des lieux.
Ceci était très mystérieux, et demandait réflexion, mais Kashi n'avait pas le tps se lancer dans des énigmes et des réflexions car ses poursuivants étaient déjà présent.

*Faut que je fasse part à ma sensei de ce qui se que je viens de voir...*

Il était coincé, aucune issue possible. Ce n'est que maintenant qu'il se rendait compte qu'il était dans un bureau sans fênetre et sans porte visible. Deux ninjas, menaçant le tenaient en garde et s'apprêtaient à lui sauter dessus à tous moment. Kashi était paniqué, il ne savait quoi faire et la peur envahissait peu à peu son esprit. C'était des tueurs, ils envaient après eux mais pourquoi ?! Qu'avaient-ils donc fait ? C'est alors que la pensée de sa mère lui revint, il ne voulait plus être inutil les bras ballant, c'est pour protéger sa mère et ceux ki compte lui qu'il avait voulu être ninja.

Il tînt fermement ses kunais en mains et s'aprêtait à livrer son premier combat en temps que génin.

"Approchez!!" hurla t-il en espérant non seulement montrer sa détermination mais aussi se faire entendre d'un de ces amis ou de sa sensei. Les deu ninja s'avançaient vers lui qui était déja au fond de la pièce. Kashi lança alors les deux kunais qu'il avait sur ses assaillants avant de concentré tout son chakra au niveau de ses pied.
Les deux ninjas parèrent les kunai et préparaient leur offensive.
Kashi fit un gigantesque bond orné d'une lune vrillé pour se retrouvé au plafond. Il lacha alors du plafond des bombes fumigènes. Les poursuivant coincé dans cette fumée n'ont pas pu voir la direction que Kashi avait prise.

Il était parti le plus vite possible en direction de l'endroit où il entendait le plus de bruit. Finallement, il s'en était bien sortit malgrés tout. Il ne lui restait maintenant qu'à sortir de la grande demeure. Des ninjas rodaient surment toujours à leur recherche et il devait être très prudent.

Il arriva alors dans la pièce du début et sauta par le fenêtre à laquelle Asuka s'était penché. Il était maintenant dans le grand jardin de la propriété, il courru droit devant lui afin d'atteindre le mur. Le jardin était une mauvaise idée, car il serait à découvert tôt ou tard.
Il s'arrêta de courrir et se montra plus prudent, sortie des kunais et avança prudement. Il y avait beaucoup de mouvement et Kashi fut découvert de nouveau, mais par un seul shinobie. L'affrontement était invitable et il ne restait plus à kashi de bombes fumigènes. Il allait devoir l'affronter du mieu qu'il pouvait; il n'y avait plus de place pour la peur et le doute dans son esprit car maintenant sa vie était vraiment en jeu. Il fixa son adversaire droit dans les yeux, son visage était masqué mais on pouvais apercevoir ses yeux, tout en réfléchissant à la meilleure statégie adopté.
Il avait enfin trouvé et même rapidement trouvé. C'est fou comme on peu réfléchir vite sous l'effet de la menace. L'impression d'un ralentissement du temps, n'est en fait que l'illusion d'un travail actif du cerveau qui pense, pense et pense à tout les moyens de se sortir des mauvaises situations.

Kashi lança son kunai sur le shinobi, qui sauta sur le côté afin de l'éviter, profitant de l'esquive de ce dernier kashi sorti son fuma shiruken. Le ninja lança alors les hostilité et lança des shirukens sur kashi qui les évita du mieu qu'il put. C'est à ce moment précis qu'il mit son plan à exécution, car le shinobi inconnu se lançai à toute vitesse sur lui. Il déplia alor son fuma shiruken (son arme favorite) et le lança sur son adversaire au dernier moment dans le but de le toucher le plu profondément possible.
Ce dernier tenta une esquive de tous les diables pour ne pas se prendre le fuma shiruken dans la face :).
kashi lança alors à ce moment pour porter le coup de de grâce, mais son adversaire assez habile eu le tps de voir venir et lui décocha une bonne droite l'espédiant dans le par terre de fleur... Ceci dit, un fuma shiruken revient toujours lorsqu'on le lance convenablement et à force d'entraînnement, Kashi savait le lancer comme il fallait. Donc, l'arme préférée de Kashi revînt dans leur direction et dans le dos du Ninja. Kashi était couché simulant un évanouissement, son plan n'ayant pas fonctionné comme il le voulait, il ne lui restait que cette carte à jouer. Son adversaire s'approchant certain d'avoir réglé le compte de Kashi, se retourna afin d'éviter l'immence astre qui revenait vers lui. Kashi se leva et lui assigna un coup à la nuque de toutes ses forces avant de rattrapé son arme. Le shinobi, tomba dans les pommes, peu chanceux d'avoir sous estimé Kashi et dans un belle état.

Kashi l'attacha avec une corde et le camoufla dans le par terre de fleur. Par chance, aucun autres ninjas n'était passé par là pendant leur affrontement, car Kashi n'était qu'un débutant et il en aurait surment bavé. Il fit alors le signe de la main et s'écria "Henge no jutsu", et derrière un immense nuage de fuma Kashi disparu pour laisser la place à un de ces ennemies. Il pouvait maintenant traversé le jardin tranquillement sans trop attirer les soupçons, mais en faisant le plus vite possible car les autres n'allaient surment pas l'attendre et qu'il n'était pas sûr non plus de passer inaperçu bien longtemps.

Il arriva au mûr sans encombres et enjamba sans aucunes difficultés.
De l'autre côté, du mûr, dans la ruelle, il se métamorphosa de nouveau
mais cette fois ci en la jolie secretaire de l'académie qui faisait bavé son Hakai sensei. Pour la démarche de femme il n'était pas au point mais puisqu'il ne lui fallait que courrir cela n'avait pas d'importance. Cependant courrir ok, mais où étaient les autres ? Il fallait retrouver sa sensei en premier lieu car les autres allaient la rejoindre surment. Il courrait en longeant le mur avant d'apercevoir sa sensei qui portant une jeune femme.
Il s'avança vers elle pour lui faire part de ses découvertes mais il était toujours en femme...


[HRP] C'est pas trop le top mais je suis dans le someil lol si j'ai le tps je modifierai[HRP]

HITSUJI Kashimaru
Genin
Messages : 87
Inscription : ven. 15 avr. 2005, 5:50
Localisation : Suna no kuni

Message par HITSUJI Kashimaru » mar. 04 avr. 2006, 23:11

Mais il se passe quoi ? Il n'y a plus personnes ?
HITSUJI Kashimaru, Génin de Suna

Image

Partiel time

Kyoshiro Kaimen
Genin
Messages : 151
Inscription : sam. 12 févr. 2005, 17:47
Localisation : suna

Message par Kyoshiro Kaimen » mer. 05 avr. 2006, 13:02

je me demande bien xD
Kyoshiro Kaimen génin de Suna
Team 3 :
Jônin : Asahi Kira
Génins : Chiwakimasu Renraku, Aï Kininatsu et Kyoshiro Kaimen

Image

Avatar de l’utilisateur
Hekikuu Asuka
Mytho-Jônin
Messages : 252
Inscription : lun. 21 nov. 2005, 20:45
Localisation : DTC LULU

Message par Hekikuu Asuka » jeu. 06 avr. 2006, 2:22

[HRP : Non. Personne.
J'ai mouru.
La crise des 20 ans.
Age avancé snif.
Je me meurs.]


Une Kashimaru, oui une, se dirigeait vers Asuka, cette dernière n'ayant pas reconnu son coéquipiers dans sa formé d'emprunt. Il ne fallut pas bien longtemps pour que la jônin porte un kunai à la gorge du genin qui annula immédiatemment le henge. Elle soupira.
*Tous des pervers.*
"Nous sortons."
Elle sortit une poignée de bombes fumigène de la poche intérieure de sa veste et les tenant entre ses doigts les lança derrière elle afin de couvrir leur fuite. Elle ne voulait pas rentrer dans ce conflit, surtout que cela ne figurait pas dans les directives de la mission. Asuka emporta Yumi et d'un bond atterit sur le bord du mur, et se laissa tomber de l'autre côté.

Kyoshiro et Kashimaru les avaient maintenant rejoints à l'extérieur de la propriété. Asuka leur fit signe de continuer vers le centre ville. Se mêler à la foule était certainement le meilleur moyen de se protéger. La poursuite avait visiblement été abandonnée. Une fois une certaine distance parcourue, elle se tourna vers les genin et de la jeune fille qui reprennait son souffle.
"Très bien... Finalement nous ne profiterons pas d'un lit douillet cette nuit.
Pour l'instant, on va trouver un endroit où s'abriter pour la nuit."

Tout avait été prévu. L'accueil des imposteurs et leur offre d'hébergement n'étaient pas prévus, alors il était tout naturel qu'on leur réserve une chambre dans un hotel. En ville, il n'avait probablement rien à craindre d'une attaque massive des ninja ennemis, qui se devaient sûrement d'être discret dans cette opération. Ils pourraient donc se reposer dans une chambre. Une cachette ne lui plaisait guère de par le confort restreint que cette solution ammenait.

Le dit hotel était très simple et se trouvait au centre-ville. Une dizaine de minute de marche suffit au groupe pour se rendre sur place. Le batiment était vraiment basique vu de l'extérieur, un simple hotel de voyageur. A l'accueil, on le leur posa aucune question et on les accueilla plutôt chaleureusement.
Leur chambre était au premier étage et encore une fois très simple. Quatres lits initialement prévu pour les quatre genin, apparemment Asuka avait une chambre personnelle... que malheureusement elle ne pourrait utiliser. Il avait suffit qu'elle quitte un moment l'équipe pour que la situation devienne ce qu'elle était maintenant. Cela avait eut pour effet de couper court à son enthousiasme, si l'on pouvait employer ce terme pour la jeune femme.

"Reposez-vous ou faites n'importe quoi d'autre, mais ne bougez pas d'ici.
Je monterais la garde, juste pour cette fois."
dit-elle d'une voix monocorde.
Elle se serait bien reposer, mais elle n'avait pas confiance en les capacités des genin, dont deux n'étaient pas revenus. Et surtout, elle n'avait pas confiance en Kyoshiro. Au vu les circonstances, mieux valait rester éveillé. Cela n'était pas une mission à confier à une équipe de débutants. Trop dangereuse pour des ninja inexpérimentés et surtout, elle n'avait aucune connaissance de l'opposition.
Ils devaient rentrer, non qu'elle était indiférente au sort de ses genin, quoique d'un côté elle ne se sentait pas concernée, sauf peut-être par professionnalisme. Elle demanderait une équipe de secours. Elle ne pouvait pas partir seule à la recherche des deux absents au risque de laisser les autres seuls, ni même les emmener.
S'installant sur un lit, elle se coucha sur les draps l'arrière de sa main droite sur le front. Elle ignora les autres pour le moment, même la jeune qui les accompagnait. Beaucoup trop de chose occupait sa tête en ce moment pour que d'autres pensées parasites influencent les siennes.

Elle n'était pas d'humeur à faire de long discours, comme probablement la plupart des personnes présentes dans la pièce. Elle en avait même oublier sa faim et ne prit rien pour se restaurer. Au bout d'une heure de réflexion, elle leva et s'assit sur le bord de son lit. Elle passa une main dans ses cheveux avant d'adresser la parole à aux adolescents d'une ayant retrouvé un peu de son entrain habituel, un léger sourire s'était dessiné sur son visage.
"Je n'aime pas l'endroit, nous partirons pour Suna demain à l'aube. Vous aussi jeune fille.
Et... Ralez autant que vous voulez, je n'en ai cure."

Ce n'était peut-être pas la bonne décision, mais elle ne voyait que cette possibilité pour le moment. Elle avait été ferme et ne reviendrait pas sur sa décision à moins qu'un évènement important se produise entre temps. La jeune fille n'avait posé aucune question, elle s'était contenté d'obéir aux ordres de la jônin et restait plus discrète et silencieuse.

La nuit passa, longue et froide. Asuka avait détecté quelques mouvements à l'extérieur, on les avait probablement reperés. Elle se crispa, attentive au moindre bruit, mais ils ne risquèrent rien au grand soulagement de la jônin. Elle pensait à son retour à Suna, aux conséquences de la disparition des deux enfants, qu'elle essayait de prendre avec un feint détachement. La kunoichi ne savait pas comment cela allait être accepter de la part de ses supérieurs, et intérieurement, elle paniquait et de frissons parcourait tout son corps.
De nombreuse fois, ses paupières s'étaient refermées avant de se réouvrir lentement. Elle lutta contre le sommeil, parfois se levant et faisant les cent pas et se réinstallant ensuite sur sa chaise lorsque ses jambes abandonnaient toute volonté de la porter.

L'aube salvatrice arriva enfin. Il ne faudrait pas traîner pour ne pas leur laisser l'opportunité de prendre l'offensive. Il était maintenant 5 heure du matin, et les premières lueurs du soleil traversaient les rideaux, réchauffant lentement la pièce.
Asuka était assise sur une chaise à observer la rue, la tête posée sur sa main, entourée de sa couverture. Elle n'avait pas physiquement l'air fatiguée, aucune trace n'était visible sur son visage, mais ses mouvements étaient sensiblement plus lents qu'à l'accoutumée.
Elle se leva et s'étira longuement, un bras tendu et l'autre plié derrière la tête.

Répondre

Revenir à « Aux frontières de Kaze no Kuni »